Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 11:38
Frontières des Pyrénées - Reporters de la Retirada - Simone Salgas, romancière à la librairie Torcatis

*Séminaire MEFROP

Mémoires d’Europe aux Frontières des Pyrénées

Histoire, patrimoine, politiques et modèles culturels

9, 10 et 11 Octobre 2014

* Il s'agit d'un ordre du jour provisoire. Il peut être soumis à des changements de dernière minute. Veuillez excuser le désagrément.

Ce territoire est caractérisé par une multiplicité et une richesse des mémoires. Des nombreux acteurs (associatifs, institutionnels et universitaires) sont engagés dans l’étude, les pratiques et les politiques mémorielles. Il s’agit donc, par le biais d’un projet multiculturel transfrontalier autour du patrimoine mémoriel et au moyen notamment des ressources numériques, de configurer un réseau de travail sur la longue dureé, en réalité, à créer une structure permanente. Le projet veut faire valoir l’expérience, l’expertise et le savoir faire des différents acteurs impliqués dans le domaine des politiques de l’histoire, de la mémoire et du patrimoine, la question des politiques de mémoire européenne ainsi que les mémoires actuelles des sociétés de frontière. Nous travaillons la question de la Mémoire, en tant que domaine transversal, pluridisciplinaire. Il s’agit d’un sujet de premier ordre pour l’Europe actuelle, au regard de son rapport aux conflits du passé récent, avec un regard croisé entre la force héritée des conflits européens et la perméabilité actuelle du symbolisme des limites administratives des États européens. le projet entend consolider un pôle de travail permanent, de débat et d'apprentissage à un ancrage territorial plus solide, comprenant autant les acteurs publics que privés. L’étude de la frontière est en elle-même un univers permanent d’interculturalité. Mais l’importance de ce projet est d’établir les lignes de travail, les réseaux sociaux et académiques pour analyser et mettre en valeur la richesse, diverse et exemplaire, de l’histoire et la mémoire transfrontalière de ce territoire avec un grand potentiel transdisciplinaire, transnational et multiculturel. C’est un projet qui est ouvert par les biais des séminaires permanents à des participations et des domaines culturels élargis.

Organisation:

Université de Perpignan Via Domitia; Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes; GIS IPAPIC; Association Trajectoires; Fondation Solidarité Université de Barcelone (FSUB)-Observatoire Européen des Mémoires (EUROM)

Collaboration:

Établissement Public de Coopération Culturelle du Mémorial du camp de Rivesaltes; Archives Départementales des Pyrénées-Orientales (ADPO); Casa de la Generalitat a Perpignan; Hôtel Belvédère du Rayon Vert,Cerbère; Musée Mémorial de l’Exil (MUME); Office de Coopération et d'Information Muséales

JEUDI 9 OCTOBRE

Session d’ouverture

Faculté, Université de Perpignan

16h

Ouverture institutionnelle et mot de bienvenue
Dr. Fabrice Lorente, President de l’Université de Perpignan Via Domitia (5’)
Présentation de la Faculté et du Groupe de Recherche Dr. Nicolas Marty, Doyen et directeur scientifique du MEFROP (5’)
Présentation du GIS Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles
Xavier de la Selle, président du GIS IPAPIC (5’) Présentation des Projets internationaux de la Fondation Solidarité de l’Université de Barcelone

Xavier López, directeur de la Fondation (5’)

16h30

Présentation du projet MEFROP
Dr. Jordi Guixé, coordinateur du projet et directeur de l’Observatoire Européen des Mémoires (5’)
Berlin Palimpsestes: Le patrimoine et les monuments mémoriels
Dr. Stephanie Endlich, Professeure honoraire Univ. Künste Berlin (40’)
17h10
Pause café (20’)
17h30
Topographies répressives pour les exiliés republicains et brigadistes internationnaux dans les Pyrénnees Orientales,(1939-1941)
Grégory Tuban, CRHISM - UPVD (40’)
18h10
Table ronde et débat (20’)

VENDREDI 10 OCTOBRE

8h30

Transfert en bus à Rivesaltes (20’)

9h

Visite des vestiges du Camp Joffre et de l’Établissement Public de Coopération Culturelle du Mémorial du camp de Rivesaltes (60’)
11h
Pause café (20’)
11h20
Transfert en bus à Perpignan (20’)
12h
Archives Départementales des Pyrénées-Orientales
Le rôle de l’art et de la culture dans le projet du Mémorial du camp de Rivesaltes
Dr. Agnès Sajaloli, Directrice de l’Établissement Public de Coopération Culturelle du Mémorial du camp de Rivesaltes (45’)
Débat
13h
Repas (60’)
14h
Visite aux fonds documentaires des Archives Départementales des Pyrénées-Orientales (40’) 15h
La valeur patrimoniale des sources documentaires Christine Langé, Directrice des ADPO (45’)
15h30
Pause café (20’)
16h
Transfert en bus à la Maison de la Generalitat de Perpignan (30’)

16h30

Temps et Espace à Portbou: Mythologie, mémoire et usage public de l’Histoire à l’ère de l’Information Garikoitz Gómez Alfaro, spécialiste de la mémoire populaire et des cartes cognitives de la mémoire (45’) 17h
Séance du travail animé par Enric Pujol, Alain Battegay et Ruben Doll (60’)
18h10
Pause café (20’)

18h30

Projection "Photojournalisme & Retirada. L'exemple de la couverture de l'événement par Wide World Photo for The New York Times", recontextualisation historique du reportage de PHOTO N.Y.T présentées par l'exposition "De la chute de Barcelone à la Retirada. Report of Wide World Photo for The New York Times" Eric Forcada, commissaire (30’)

SAMEDI 11 OCTOBRE

8h30

Transfert en bus à Portbou (60’)

9h30

Visite au Mémorial de Walter Benjamin à Portbou (60’) 10h30
Transfert en bus à Cerbère (10’)
11h
Hôtel Belvédère du Rayon Vert
Projection de deux films documentaires:
- Cerbère (La Frontera) 2009, de Olivier Moulaï
- 0.80 Square Metres (contemporary experiences of political imprisonment and the conditions in the concentration camp) 2012, de Kristina Norman
et débat avec les auteurs
12h

Hélène Hatzfeld, Madeleine Claus, Nicolas Marty et Jordi Guixé
13h
Clôture du séminaire
Hélène Hatzfeld, Nicolas Marty
14h
Repas (60’)
15h
Transfert en bus à Perpignan (60’)

Séance 1: “Mémoires et patrimoines dans les

espaces publiques et musées”

Séminaire MEFROP Mémoires d’Europe aux Frontières des Pyrénées

*** Une exposition rappelle la présence de 135 journalistes lors de la Retirada

Un "Visa pour l'Image" dès 1939 en Roussillon

Lundi 15.9.2014. 21:45h

Le photojournalisme mondial célébré depuis 1989 par le festival Visa pour l'Image, à Perpignan, n'est pas nouveau. La relecture de l'arrivée massive de républicains espanyols en territoire français, en 1939, montre l'envergure des moyens déployés par la presse internationale en Roussillon. L'exposition "De la chute de Barcelone à la Retirada. Report of Wide World Photo for The New York Times" aborde les faits sous l'angle du photojournalisme.

Un "Visa pour l'Image" avant l'heure s'est produit dans les Pyrénées-Orientales en 1939, selon le récit de l'exposition "De la chute de Barcelone à la Retirada. Report of Wide World Photo for The New York Times". Son commissaire, Eric Forcada, ôte sa primeur au festival international du photojournalisme, précédé de l'événement signalé par l'afflux des 500.000 républicains espagnols en Roussillon. Ce premier déplacement de masse observé en Europe a occasionné une "crise sanitaire de premier ordre" et "trois immenses camps de concentration" sur la côte roussillonnaise, souligne ce Perpignanais, découvreur d'oeuvres réalisées par les peintres sud-catalans lors de leur exode. Une sélection de 42 clichés est à voir à la Casa de la Generalitat, à Perpignan, jusqu'au 20 décembre.

135 journalistes en Roussillon

Fin janvier 1939, l'épisode historique de la Retirada a attiré en Catalogne du Nord un pool de 135 journalistes, un effectif dont l'importance n'avait encore jamais été révélée. Cet intérêt accru de la presse mondiale octroie un relief nouveau à un Pays Catalan alors placé sous les projecteurs internationaux. L'exposition, composée de clichés transmis aux agences Wide World Photo for The New York Times, Fulgur et Keystone, montre un territoire brièvement planétarisé, dans des dimensions insoupçonnées. La force de diffusion prendrait presque le dessus sur les documents. Elle raconte comment les photographies prises à Cerbère, Port-Vendres, Le Perthus, Saint-Laurent-de-Cerdans ou Bourg-Madame sont envoyées par les studios du photographe Augustin Chauvin, depuis le Boulevard Clemenceau de Perpignan, à l'antenne parisienne de l'agence américaine Wide World Photo for The New York Times. Le Roussillon, théâtre de l'après-guerre d'Espagne, s'imprime à grande échelle à l'autre bout du monde. Il reçoit l'Américain Robert Capa, icône du photojournalisme, que le magazine Life croit tombé sous les bombes de Barcelone. Le bureau parisien annonce par télégramme "Capa sain et sauf à Perpignan". La notoriété passagère de la capitale du Roussillon et le lien entre le photojournalisme et la Retirada affleurent désormais au travers de cette contribution.

**** Simone SALGAS :

LA LIBRAIRIE TORCATIS vous invite à rencontrer SIMONE SALGAS

pour son dernier roman paru aux édition TDO L'HORTENSIA

Le Mercredi 8 octobre à partir de 18h00, présentation par Gérard Salgas

La vieille Hortense, surnommée l'Hortensia, est retrouvée inanimée un matin dans sa maison au bout du village, et hospitalisée. Chez les habitants, la rumeur se réveille alors, enfle et s'installe dans les esprits: la vieille cache un trésor! Mais quel trésor?

Proches, moins proches, chacun rêve, s'interroge et fantasme sur ce magot. Mais c'est une richesse inattendue qui va surgir, une richesse distillée au gré des paroles de l'Hortensia, au gré d'écrits découverts par hasard...

Chemin de 'exil (La Retirada)

Chemin de 'exil (La Retirada)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens