Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 09:51
 
 
  Max AUB, par Gérard Malgat 

 

 

   Aux éditions L'Atinoir, notre ami G.Malgat, ancien instit libertaire devenu docteur en littérature, publie une somme, une étude fine, fouillée, patiente, érudite, qui fait le point sur l'oeuvre et la vie de Max Aub : une bio-biblio qui montre que la création naît de l'existence, la véritable invention n'existant pas, jaillissant ex nihilo, casquée du cerveau d'un génie...

 

   Gérard nous décrit l'itinénaire d'un homme hors normes, de père allemand fuyant 1914 et se réfugiant en Espagne...Max passe son enfance à Valence, puis déroule sa vie née du hasard et des malheurs de l'Histoire; ensuite le futur écrivain, le cinéaste, l'essayiste, l'homme de culture et de théâtre, va connaître la guerre civile et se battre pour la République espagnole...

 

  Militant socialiste, à l'époque où ce qualificatif pouvait avoir un sens, Max, désormais naturalisé espagnol, deviendra attaché culturel à Paris, va commander à Picasso le fameux "Guernica" pour le pavillon espagnol de Paris, puis travailler comme assistant et scénariste pour le film de Malraux, "Espoir, Sierra de Teruel"...

 

  L'étude novatrice de G.Malgat, permettant à un large public d'appréhender un personnage méconnu et pourtant essentiel (pour la culture au temps de la République espagnole, et pour ses romans : je mets au-dessus de tout le Manuscrit Corbeau si proche de l'ironie d'un Voltaire !) se divise en deux parties, mais notre bon docteur veut pourtant dire que tout est imbriquée : la biographie, puis l'analyse des oeuvres..

 

   Je ne reviendrai pas sur ces pages passionnantes, aujourd'hui  dans cet articulet, mais j'en reparlerai, bien sûr : l'histoire d'un peintre imaginaire (page 18), la vie à Valencia (23/33...), l'hommage à la langue (p.37), la présence de J.Romains à Gérone (p.42), son adhésion au PS (p.49), la guerre, le compagnonnage avec Malraux (p;(é), les Brigades nternationales (p.54), le pavillon espagnol à Paris (p.58), l'affaire des oeuvres du Prado (p.62 : là, G.Malgat ne développe pas ou ne sait pas : le passage de la frontière, le sixième camion, les tableaux déposés au château "Pérersen" d'Obiri, près de Céret, leur petit tour en Suisse, à Paris, puis Pétain qui les renvoie à Franco...

 

  Et le tournage d' Espoir, et les trahisons du régime de Vichy et les camps de concentration... Une vie de fiction, de combats, d'amertume, aussi, dans cette époque de bassesse, de délation, de trahison...

 

   Tout est passionnant, comme notre camarade et auteur, ami de l'Espagne et des grandes valeurs humanistes... Il faut l' inviter derechef, et d'urgence ici, en Catalogne, comme il le fut il y a deux ans, en la belle ville d' Elne, par les bons Amis d'Illibéris !!!!

 

JPB.

 

 

** Max Aub Mohrenwitz, dit Max Aub, né le 2 juin 1903 à Paris et mort le 22 juillet 1972 à Mexico, est un auteur dramatique, romancier, essayiste et critique littéraire qui a eu quatre nationalités au cours de sa vie : Français, Allemand, Espagnol, Mexicain.

 

Gérard Malgat a écrit à son sujet : « Max Aub est né à Paris en 1903 avant de devenir espagnol par l’exil — le premier — de la famille en 1914. Car lorsque la guerre éclate entre l’Allemagne et la France, son père Guillermo Aub, Allemand qui avait choisi de vivre à Paris, comprend que lui-même, sa femme Suzanne, et leurs enfants Max et Magdalena n’ont d’autre choix que l’exil pour éviter d’être considérés comme des ennemis1. » Ils s'installent donc à Valence.

Durant la guerre civile espagnole, il fait partie de la délégation espagnole républicaine à Paris. Il entre en contact avec Pablo Picasso et lui commande un tableau pour le compte du gouvernement républicain. Ce sera Guernica.[réf. nécessaire]

Sous l'Occupation, Max Aub est interné sur ordre de l'administration du gouvernement de Vichy, d'abord au camp de concentration du Vernet, puis, en Algérie, à Djelfa. Max Aub, a mis en vers pour le théâtre, un récit de son internement2.

Il fonde en 1965 le périodique littéraire Los sesenta, qui compte parmi ses rédacteurs les poètes Jorge Guillén et Rafael Alberti.

 

Romans

  • Luis Álvarez Petreña, 1934 ; 1965 ; 1971
  • El laberinto mágico. Comprend : Campo cerrado, 1943 ; Campo de sangre, 1945 ; Campo abierto, 1951 ; Campo del Moro, 1963 ; Campo francés, 1965 ; Campo de los almendros, 1967
  • Les bonnes intentions (Las buenas intenciones), 1954
  • Jusep Torres Campalans, 1958
  • La calle de Valverde, 1961
  • Juego de Cartas, 1964
  •  

Nouvelles : No son cuentos, 1944

  • Ciertos cuentos, cuentos ciertos, 1955
  • Crimes exemplaires (Crímenes ejemplares), 1957), Phébus, 1997. Réédition Phébus Libretto, 2001
  • Cuentos mexicanos, 1959
  • La Véritable Histoire de la mort de Francisco Franco (La verdadera historia de la muerte de Francisco Franco y otros cuentos), 1960
  • Le Zopilote et autres contes mexicains (El zopilote y otros cuentos mexicanos), 1964
  • Historias de mala muerte, 1965

Poésie

  • Impossible Sinaï,(fr) Introduction et traduction de l'espagnol par Bernard Sicot, Ed. Mare Nostrum,Perpignan,2012, 96 p., ISBN 9782363910097
  •  
  • références
  1. Gérard Malgat, Max Aub et Manuel Azaña, l’écriture au service de la République [archive], Éd. Arkheia, hors-série 2, Azaña, 2008.
  2. Norbert Bel-Ange, Quand Vichy internait ses soldats juifs d'Algérie : Bedeau, sud Oranais, 1941-1943, L'Harmattan, 2005, p.100.

 

Max Aub et André Malraux pendant le tournage de Sierra de Teruel - Gérard MALGAT
Max Aub et André Malraux pendant le tournage de Sierra de Teruel - Gérard MALGAT
Max Aub et André Malraux pendant le tournage de Sierra de Teruel - Gérard MALGAT

Max Aub et André Malraux pendant le tournage de Sierra de Teruel - Gérard MALGAT

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
livre passionnant !
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens