Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 09:54
Robin Rivaton
Robin Rivaton

Rencontre avec Robin Rivaton, économiste, auteur de "La France est prête" (Manitoba/Les Belles Lettres, 19 euros)

Ce brillant intellectuel de 27 ans est conseiller d'un PDG…Il a publié en 201 "Relancer notre industrie par les robots", maniant le paradoxe : nous pensions que les automates étaient responsables du chômage…

R. Rivaton est venu de Paris à l'invitation de Clotilde Ripoull et de son association "Equilibre". L'ancienne conseillère municipale de Perpignan présente, à la librairie Torcatis, ce jeune homme qui étudia à Sciences-Po, rédigea des textes pour des hommes politiques et a un discours à contre-courant de l'air du temps; je lui ai demandé si on l'appelait "Robin des Bois"…En effet…car il est rebelle et généreux…en propositions destinées à redonner du moral aux Français englués dans un malaise diffus et la tentation du déclinisme et du basculement vers des solutions extrêmes : extrême-droite et terrorisme…

Robin va à l'encontre des idées reçues; il nous livre quelques raisons d'être optimistes : les Français n'aimeraient pas le travail; or, ils travaillent autant que les autres peuples européens.; leur seule ambition serait de devenir fonctionnaire, mais ils sont peu nombreux à se présenter aux concours (magistrats, éducation); loin de la sécurité, les jeunes veulent créer leur entreprise : cela révèle que les gens veulent prendre des risques; les Français ne sont pas fermés au monde, anti-mondialisation : ils partent de façon massive à l'étranger ; la France a le plus de mariage mixtes de toute l'Europe; quant à notre retard en ce qui concerne l'innovation : nous serions un peuple hostile au progrès ? Non, les Français sont créatifs, au 3° rang pour l'innovation technologique !

Ensuite, le débat se porte sur le rejet du politique, du décalage entre les aspirations et ce que propose l'Etat…La jeunesse, méprisée, ne vote pas… En ce qui concerne les réformes, il propose pour l'emploi, de remettre le marché du travail à l'endroit; de permettre à l'entreprise d'engager des auto-entrepreneurs; de réformer la fiscalité.

A ce moment de la conférence, Clotilde Ripoull titille Robin afin d'obtenir des solutions pour Perpignan :

-le tourisme : accueillir la vague des Russes et Chinois, qui viennent de plus en plus nombreux; un département ouvert sur le monde.

-le monde futur sera très automatisé : ce secteur sera fort mais pas de masse.

-pour l'économie collaboratrice : exemple du succès de "blablacar" (covoiturage)

-quant au secteur public, ce serait une coproduction : les associations remplaceraient l'Etat.

Le dialogue s'instaure avec ce jeune et remarquable économiste, à mi-chemin entre le libéralisme béat et l'étatisme obtus, selon la formule de Jérôme Ripoull. Le public a de nombreuses questions, signe que le courant est passé, que le thème est passionnant et que la demande de solution pour sortir de la crise et des préjugés est très forte…

**prochaine rencontre de l'association "Equilibre", autour du livre récent "Les Catalans"…(voir les RV de la librairie Torcatis sur son site)

- - -

Trabucaire Editions

Médecin de campagne en Roussillon et Vallespir au XIXe siècle : la lignée médicale des Massina

Claude Belmas sera l'invité de la Société Agricole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales (SASL) le vendredi 21 novembre, à 17h30.

Présentation du livre :

La rencontre entre les archives d’un médecin de campagne exerçant entre Roussillon et Vallespir au XIXe siècle, François Massina, et un praticien contemporain qui s’apprêtait à prendre sa retraite professionnelle, Claude Belmas, pourrait être qualifiée de providentielle.

Le docteur Claude Belmas a été fasciné par ces archives exceptionnelles (cinq volumes d’observations, d’activités médicales, de notes de lectures…) et il les a étudiées, armé de toutes ses curiosités intellectuelles, de ses compétences professionnelles et de son empathie pour ses très anciens confrères soignant, vaille que vaille les populations rurales des Aspres.

On n’a pas l’habitude de plonger ainsi au cœur des descriptions médicales et thérapeutiques mais une fois passés l’étonnement, la perplexité, l’effroi parfois, la compassion toujours, c’est tout un monde qui prend corps, vie et maladie, là, sous nos yeux dans les Aspres, terres et gens durs au labeur, en plein XIXe siècle. Il y a un siècle à peine.

Alternant avec beaucoup de finesse les citations-descriptions extraites des cahiers du médecin François Massina, et les données contextuelles sociales et médicales de l’époque, le texte déroule toute la part de souffrance des corps et des esprits, les pratiques religieuses et superstitieuses des patients, et toute la part de rigueur, de conscience, de curiosité scientifique, de présence et de doute des médecins appelés à leurs chevets. Il y a un siècle à peine.

Claude Belmas est un médecin qui nous donne une belle leçon d’histoire, parce que, au fond, qu’est-ce que l’histoire sinon la vie sur la longue durée. Et la vie est tellement fragile.

La conférence se tiendra au Conseil Général, hall Guy Malé. Entrée Libre.

- - -

PARIS, 21/11/2014

Hommage à Joan Vinyoli à la Sorbonne :

A l’occasion du centenaire de la naissance du poète, le Centre d’Études Catalanes organise un hommage à Joan Vinyoli. La journée se déroulera à l’amphithéâtre Malesherbes de la Sorbonne le 21 novembre. Le programme de la journée comprend la conférence « Joan Vinyoli, un gran poeta europeu del segle XX » prononcée par Jordi Llavina, poète, critique littéraire et commissaire de l’Any Vinyoli, chargé de la commémoration, ainsi que le récital « Esperit de Vinyoli » à charge de Sílvia Bel et Sílvia Comes, accompagnées au violoncelle par Carles Muñoz. Ce spectacle met en musique l’essence poétique de Vinyoli à travers ses vers célébrant l’alcool, qui relient les grands thèmes de son œuvre: l’amour, la poétique, le temps, la solitude et la mort : « Je bois du gin avec des glaçons. Les cariatides ne m’intéressent plus. » (Cor podrit [Cœur pourri])

Le plasticien David Bestué s’associe à l’hommage en cédant l’image de son sculpture d’hommage au poète présentée dans l’exposition « Pedres i poetes » (Galerie Estrany de la Mota, 2013).

Le livre de Claude Belmas

Le livre de Claude Belmas

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
un grand moment contre les idées reçues
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens