Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 10:24
Walter BENJALMIN, par PAJAK
Walter BENJALMIN, par PAJAK

Les éditions NOIR SUR BLANC

Manifeste incertain 2

Avec Nadja, André Breton, Walter Benjamin sous le ciel de Paris

Frédéric PAJAK

  • Frédéric Pajak est né en 1955 dans les Hauts-de-Seine. Il a publié une quinzaine d’ouvrages, souvent écrits et dessinés : Le chagrin d’amour ; Humour — une biographie de James Joyce — ; Nietzsche et son père, ervosité générale, Mélancolie, aux PUF ; La guerre sexuelle, J’entends des voix et Autoportrait, chez Gallimard. Il est l’éditeur des Cahiers dessinés.
    Après L’étrange beauté du monde et En souvenir du monde, réalisés avec Lea Lund, après la nouvelle édition de L’Immense Solitude et les deux premiers volumes du Manifeste incertain (Avec Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage et Avec Nadja, André Breton, Walter Benjamin sous le ciel de Paris), les Editions Noir sur Blanc poursuivent la publication des œuvres de Frédéric Paja

Paris, 1926. Walter Benjamin s’éprend de la capitale, mais celle-ci ne le lui rend pas. Incompris, méconnu, il y crève de solitude, ce qui ne l’empêche pas d’entreprendre l’œuvre de sa vie. Cette même année, André Breton rencontre Nadja, qui devient son héroïne et l’entraîne dans une ville de hasard et de merveilleux. Pourtant, l’histoire finira mal. De son côté, chaque nuit, Ludwig Hohl déambule dans Paris, arrondissement par arrondissement. Son regard d’étranger croise celui de Léon-Paul Fargue, Parisien véritable, nostalgique et pétillant. Paris s’entrouvre, Paris suffoque, Paris s’éloigne. Entre ironie et mélancolie, ce second volume du Manifeste incertain évoque les ombres de la ville, le temps de l’avant-guerre et celui d’aujourd’hui, dans une épopée littéraire que viennent disputer cent cinquante dessins.

ILS EN PARLENT…

  • « Le texte oscille entre journal intime, souvenirs, notes de lectures, carnet de voyage. Ça pourrait être disparate, décousu, mais non. On entend comme une sorte de basse continue qui court tout du long. »
    Phil Casoar. Fluide Glacial.
  • « Son art de l’assemblage, son talent du télescopage nous portent. Il égratigne nos certitudes. Nous vaccine à la bile noire. Nous bouleverse lorsqu’il parle de lui. Son venin est la nostalgie. Son écriture crépite. Son talent de dessinateur ne laisse rien au hasard. »
    Michel Rime. 24 heures.

Manifeste incertain 1

Avec Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage

Des souvenirs éparpillés, la rumeur de la mer furieuse, Samuel Beckett, Bram van Velde, le retour des Esprits, deux jeunes fascistes à la fin des années 1980, et puis Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage, qui s’interroge sur l’avenir du roman, sur l’Histoire, sur l’avènement du nazisme et de la culture de masse. Après un premier séjour en 1932 sur l’île d’Ibiza, fuyant Berlin, il y retourne en 1933. C’est l’heure du basculement, de l’exil définitif, de la pauvreté et de la solitude.

Roman anti-romanesque, méditation sur le roman, roman fragmenté, écrit et dessiné, ce premier tome du Manifeste incertain est conçu comme un voyage dans la beauté, la fureur, la bêtise, les illusions et le désenchantement.

ILS EN PARLENT…

  • En est-il l’inventeur ? Toujours est-il que Frédéric Pajak l’a porté à un point de perfection. Le livre avec dessins.
    Delfeil de Ton. Le Nouvel Observateur.
  • « Vous verrez, c’est formidable, drôle, touchant. On sent que pour Pajak, faire des livres, c’est une question de vie ou de mort. »
    Jeanne Moreau. France Inter.
  • « Ce qui touche, c’est un alliage de pensée et de rêverie, de réflexion sur soi et sur le monde, de dessins et de citations, de sécheresse et de pudeur. Ce qu’offre Frédéric Pajak, c’est le paysage mouvant d’une pensée. »
    Alexandre Demidoff. Le Temps.

NOIR SUR BLANC

Manifeste incertain, tome 3 La mort de Walter Benjamin Frédéric Pajak

Mise en vente : 11septembre 2014 - 23 €, / 220 pages

- - -

LA COUME en CATALOGNE, à MOSSET

LE journal du jeune Werner Thalheim témoigne d’un chapitre sombre de l’histoire du 20e siècle qui força un grand nombre de personnes à des exils à l’issue parfois dramatique. Au milieu des années 30, des antifascistes allemands s’installent ainsi, à l’aide des Quakers anglais, dans une ferme abandonnée en Catalogne française. Pédagogues passionnés, ils vont y créer « La Coûme » et accueillir pendant de longues années des jeunes de toutes origines auxquels ils dispensent un enseignement selon des principes avant-gardistes.

Illustrant de façon vivante le tout début de cette aventure, Werner Thalheim donne avec humour et une distance parfois amusée une vision riche et profonde, non seulement de la naissance de ce qui deviendra plus tard une véritable institution, mais aussi de ce pays catalan.

En plus de sa valeur de témoignage, ce récit met en lumière une région attachante : le Roussillon. Concis et fort bien écrit, le texte méritait à côté de sa traduction une publication dans sa langue d’origine, l’allemand.

Werner Thalheim (1906 - 1994), imprimeur et communiste ; exclu du Parti, il rejoint les socialistes, puis fuit l’Allemagne dès 1933 pour la France et l’Algérie. En 1940, il sera interné à Dachau d’où il sortira vivant en 1945. à partir de 1949, il monte la section artistique de l’organisme syndical de la RDA, le FDGB (Freier Deutscher Gewerkschaftsbund) et dirige ensuite plusieurs institutions artistiques de la ville de Berlin Est.

Docteur en littérature allemande de l’université de Hamburg et professeur agrégée d’allemand, Madeleine Claus vit depuis les années 80 en Roussillon. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages en Allemagne.

Née en 1947, Barbara Thalheim fit ses études au Conservatoire de musique ‘Hanns Eisler’ de Berlin et devint dans les années 1970 auteur-compositeur de chansons. En 1995, elle entame une tournée d’adieu, et en 1999 elle revient sur scène. Elle a enregistré de nombreux disques et publié Mugg en 2000 et Tout est vie avant la mort en 2011.

Traduction de l’allemand : Annick Carlier Photographie de couverture : Werner Thalheim

en 1938 à Paris © Studio Stern, Barbara Thalheim ISBN : 978-2-343-03403-4

13.50 €

Werner Thalheim

Une commUnaUté d’antifascistes allemands dans les Pyrénées orientales 1934-1937

la coûme-mosset

Présentation de Madeleine Claus Postface de Barbara Thalheim édition bilingue Français-Allemand

Allemagne

d’hier
et d’aujourd’hui

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens