Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 09:23
André ROBER & Didier MANYACH

André ROBER & Didier MANYACH

A la galerie de la Main de Fer
A la galerie de la Main de Fer

* Jacques Salomé célèbre les bancs : nous, nous avons la nostalgie de ceux de Perpignan, dérobés par nos élus municipaux !

J. Salomé écrit dans Apprivoiser la tendresse (J'ai lu,1991, page 89) :

"…Je fais le pari que si des bancs de conversation étaient installés (et financés dans certaines villes…par la sécurité sociale par exemple), les frais de santé baisseraient de façon sensible. Oui je crois qu'il y a encore beaucoup de formes de relations à inventer…"

- - - Rappel : conférence de Serge Bonnery sur Louis CODET, ce vendredi à 17h30, hall du conseil général, entrée libre.

** La phrase de F. HOLLANDE : "Certains me prenaient pour un Charlot, ils me soutiendront en tant que Charlie."

- - -

*** Maax chante Léo Ferré accompagné de Josef Hirsch au piano

à Argelès sur Mer (66) le vendredi 6 février 2015

Ciné-chanson : 19h00 Cinéma Jaurès film inédit « Léo Ferré, la mémoire des étoiles » de Frantz Vaillant (France 2013), à 20 h30 Salle du 14 juillet : repas concert Maax chante Léo Ferré

Film + repas + concert = 17 Euros-Réservations au 04 68 08 22 16

- - -

**** L'ECRIVAIN YVES CHARNET RACONTE NOUGARO

Yves Charnet est l'invité du CML vendredi 6 février à 18h30 à la Maison de la Région pour son livre «Quatre boules de jazz».

Avec Claude Nougaro, ils partageaient beaucoup de choses : le goût des femmes, la saveur du sexe, l'ivresse des alcools et celle des mots. Le Toulousain Yves Charnet raconte son «amour-amitié» pour le «petit taureau» dans le turbulent «Quatre boules de jazz». Les livres d'Yves Charnet sont à prendre ou à laisser. Pour succomber à la splendeur de ses phrases, à ses fulgurances poétiques, il faut accepter une totale impudeur, une façon crue de livrer sa vie d'errance sentimentale. Et adorer comme lui les dieux de la chanson populaire ; Nougaro, bien sûr, dont il fut l'ami proche durant 23 ans, mais aussi Sardou, le mal aimé des intellos, et Lama, colosse au cœur qui saigne. Autant de passerelles qu'on emprunte, passagers d'un navire qui cingle et qui tangue, dans le livre «Quatre boules de jazz», journal intime d'un Yves Charnet décidément inconsolable.

Yves Charnet a mis dix ans à pouvoir écrire sur Nougaro. Il avait trop de chagrin depuis sa mort. Et de son vivant, il n'arrivait pas à capter par les mots son immense énergie sur scène. Le déclic a été la phrase d'une amie : Tu as aujourd'hui le même âge que Nougaro quand vous vous êtes connus. Cela lui a ouvert un gouffre. Ce livre raconte le temps perdu, le jeune homme qu'il était en 1981, cette découverte féerique des coulisses du monde du spectacle. Avec, comme toujours chez lui ce jeu de masques entre sa vie et l'objet du livre.

Quatre boules de Jazz » est fait des partages et des souvenirs d'Yves Charnet avec Nougaro cet enchanteur de sa jeunesse dans les cordes. Fasciné par ses gestes lyriques. Ce boxeur frappait à l’âme. Comme d’autres au ventre. Yves Charnet a mis dix ans à pouvoir écrire sur Nougaro. Il avait trop de chagrin depuis sa mort. Et de son vivant, il n'arrivait pas à capter par les mots son immense énergie sur scène. Ce livre raconte le temps perdu, le jeune homme qu'il était en 1981, cette découverte féerique des coulisses du monde du spectacle. Avec, comme toujours chez lui ce jeu de masques entre sa vie et l'objet du livre.

«Quatre boules de jazz», Alter Ego/«Jazz impressions».

- - -

***** Gentil Puig i Moreno publie les "Vicissitudes d'un fils d'exilé républicain"

INVITACIÓ : La senyora alcaldessa, el consell municipal,

la mediateca i la Casa del Voló (Museu d’història)

es complauen a convidar-vos a la presentació de llibre de:

Gentil Puig i Moreno : “El passat ens empaita. Vicissituds d'un fill d'exiliat republicà»

el divendres 6 de febrer del 2015 a les 6 del vespre

a la mediateca del Voló – Espai cultural TERESA REBULL

L’autor mantindrà un debat amb Verònica Bazià del Voló i Marcel Pons de Ceret

Aquest acte es fa en el marc de l’exposició temporal sobre “La retirada” (de FFREEE) que tindrà lloc durant el mes de febrer a la Casa del Voló.

****** Fête de l'ours

Aux premiers frémissements du Printemps, les derniers Ours du Costabonne, revêtus d’une peau de mouton ancestrale, reprennent vie au cœur des murailles du Fort Lagarde. Noirs de suie, d’huile et de sueur, griffant ou mordant tout sur leur passage, ils descendent dans la ville, accompagnés de leurs chasseurs. Ils marquent de leur empreinte tous ceux qui se trouvent à leur portée avec une préférence marquée pour les jeunes filles… Lorsque le jour décline, les Barbiers, tout de blanc vêtus, les enchaînent au prix d’une lutte féroce et procèdent à un rasage symbolique redonnant ainsi forme humaine à ces êtres sauvages, héritiers d’une des plus anciennes et des plus authentiques traditions carnavalesques.

LE PROGRAMME

Samedi 7 février

Centre-ville

  • 10h30 :Défilé de Sa Majesté Carnaval Junior
  • 11h45 : Election des ours juniors par les ours seniors (pl. Trinxeria)
  • 13h : Calçotada (Foiral)
  • Menu : 12 calçots, viande, fromage, dessert (réservation au Centre d’AnimationFoiral
  • 20h : Correfoc avec Els Diables i Bruixes del Riberal

Dimanche 8 février
El Dia dels Óssos

  • 10h30 : Arrivée de Sa Majesté Carnaval
  • 11h : Passage du témoin des fêtes du Vallespir “La patte de l’ours” / Contrapàs et sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona (Place Trinxeria)
  • 14h30 : Grande chasse à l’ours
  • 16h30 : Rasage (Place du Foiral)
  • 18h : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona (Place d’Armes)
  • 22h : Grand bal avec Louis Gorce (Foyer Rural)

Lundi 9 février

  • 10h : Mascarade
  • 11h : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona (Place d’Armes)
  • 15h : Encadenat
  • 16h : Corrida (Foiral)
  • 16h30 : Ball de la Posta et Ball de Correr (Foiral)
  • 18h : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona (Place Trinxeria)
  • 22h : Grand bal costumé (Foyer Rural)
  • Minuit : Échelle

Mardi 10 février
MARDI GRAS

  • 11h : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona (Place Trinxeria)
  • 15h : Bal d’enfants (Foyer Rural)
  • 18h : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona (Place d’Armes)
  • 22h : Grand bal de clôture
  • Minuit : Tió tió
  • 01h30 : Incinération de Sa Majesté Carnaval

Mercredi 11 février
Fête de l’Ours junior

  • 11h : Rassemblement (Foyer Rural)
  • 14h30 : Chasse à l’Ours junior
  • 16h30 : Rasage suivi du traditionnel goûter

--------------------

Du samedi 7 au mercredi 11 février, à Prats-de-Mollo La Preste.

Au village. 04.68.39.70.83.

____________________

En ligne : www.pratsdemollolapreste.com

*La traviata

Opéra en trois actes chanté en italien, surtitré en français.

Dans cette fin de XIXème siècle étouffant de convenances, Violetta passera du très corseté costume de demi-mondaine au dénuement quasi complet du dernier acte, en passant par le songe éphémère d’une possible vie normale… Mais peut-on échapper à son destin ?

Après avoir envoûté le public dans "Tosca" la saison dernière, Noriko Urata, soprano au chant nuancé, expressif et à la technique parfaite permettant d’apprécier notamment un legato sans faille, revient sur la scène du Grenat pour interpréter un autre personnage féminin poignant et passionné : "Traviata".

Soprano japonaise à l’exquise beauté, Noriko Urata ne bouleverse pas seulement par la grâce innée de ses gestes. Son "È strano" emplit sa voix lumineuse d’espoir et de nostalgie, les aigus fusent, le cœur s’enflamme : elle ne fait plus qu’un avec son personnage de Violetta. D’autant que son Alfredo, Sean Roh, avec son timbre viril et clair, l’auréole d’un nuage de tendresse cruelle. La mise en scène est résolument réduite afin d’accentuer la cruauté d’une pièce où le drame humain est mis à nu.

Cet opéra du sacrifice est aussi celui de la solitude d’une femme et de tout être humain face à l’arbitraire. Que l’amour soit ici un prétexte importe peu, il s’agit avant tout d’exprimer la lutte désespérée d’une héroïne étonnamment proche de nous.

Amaury du Closel, sera à la direction musicale de cet excellent orchestre de l’Opéra Nomade.

--------------------

Samedi 7 février, à Perpignan.

Au Théâtre de l'Archipel, à 20h30.

Tarifs : de 30€ à 50€.

Infos au 04.68.62.62.00.

____________________

En ligne : www.theatredelarchipel.org

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens