Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 10:01
Catherine Kintzler
Catherine Kintzler

A l'heure où le débat et la polémique traversent les médias (Emmanuel Todd, Catherine Fourest : "Eloge du blasphème"…) à propos de l'esprit CHARLIE (droit à caricaturer le prophète) ou des reculs de la laïcité (les musulmanes qui accompagnent des classes pourront porter le foulard), il est bon de revenir à des repères, scientifiques (Galilée) ou philosophiques (la laïcité = tolérance). Merci à Jo Falieu et à Guy Jacquet.

(JPBonnel)

*** Conférence de Catherine Kintzler

à Prades le 16 mai, 17h30 salle du Pessebre

La laïcité à l'épreuve du XXI° siècle

On présente souvent à tort la laïcité comme une pensée du passé, et de ce fait dépassée.

Or la laïcité ne se réduit ni à un principe philosophique susurrant, ni à un militantisme révolutionnaire qui a fait son temps. Au cours de son histoire la laïcité en actes a sans cesse dû s'adapter aux évolutions de la société, parfois en grande forme, parfois en profil bas.

Aujourd'hui voilà qu'elle se trouve confrontée à des problématiques nouvelles qui l'obligent à se redéfinir en fonction des attaques ou des menaces dont elle est l'objet; non seulement il importe de réagir positivement aux tentatives de réduction ou de déformation du sens, mais il nous appartient de plus en plus aujourd'hui de consolider ses assisses et la permanence de ses principes; penser la laïcité, aujourd'hui en France pour aujourd'hui et pour demain, mais aussi ailleurs dans le monde où elle essaye de s'établir ou de se renforcer. Un monde plein de cris et de tremblements nouveaux qui viennent frapper à notre porte, induits par des questions sociales et culturelles qui font tellement appel à plus de laïcité, mais surtout à une laïcité mieux comprise.

En témoignent les multiples affaires "du voile" qui ont abouti à l'adoption de la loi du 15 mars 2004 sur le refus des signes ostensibles d'appartenance dans l'espace public.

En témoignent aussi la réaction solidaire et citoyenne aux récents événements du 7 janvier et à la tuerie frénétique des fanatiques en quête de venger le prophète. L'émoi républicain qui en a résulté montre bien la forte empreinte que la laïcité et avec elle la liberté d'expression gardent dans la conscience des gens, non seulement en France , mais aussi dans de nombreux pays étrangers. Ceci justifie bien le fait que le principe de laïcité soit devenu constitutionnel.

Catherine Kintzler est philosophe, rompue à cet exercice de défense de la laïcité, auteure de plusieurs ouvrages sur l'origine de ce concept, sur la justification des combats laïques (elle a fait partie de la commission Stasi qui a abouti à la loi de 2004) et vient de publier récemment un nouvel ouvrage, éminemment philosophique, "Penser la laïcité". Très sollicitée depuis la fusillade à Charlie hebdo nous devons sa venue à Prades au fait que nous avions programmé sa conférence bien avant ces évènements lors d'une rencontre de soutien à une auteure canadienne, Djemila Benhabib, menacée pour ses idées et ses actions en faveur de la laïcité.

Que la laïcité se trouve mise à l'épreuve des réalités sociales n'est pas un fait nouveau; tout au long du vingtième siècle, elle a dû s'affirmer, faire sa place (célèbres "hussards noirs de la république), contre le cléricalisme et le nationalisme notamment (pourquoi ont-ils tué Jaurès?); elle a été réprimée sous Vichy, concurrencée par les écoles privées sous contrat, agressée par les obscurantismes religieux.

Plus que jamais aujourd'hui il importe de ne pas laisser s'installer ces représentations faussées de la laïcité que sont la laïcité ouverte, positive, plurielle,etc...Adjectiver la laïcité c'est sous-entendre qu'elle n'est rien de tout cela, tout en la caricaturant en la traitant d'idéologie voire même de religion sans Dieu; or elle est déjà tout cela, ouverte positive ... de par son universalité et son rapport à l'espace public. Il importe encore de ne pas laisser se développer des dérapages politiques tels que la frénésie identitaire et autres discriminations comportant son pesant de racisme latent ou déclaré. Il importe de se porter garant d'une citoyenneté authentique permettant que s'installe et perdure un vivre ensemble favorisant la justice sociale, l'empathie et la fraternité. Tel est l'enjeu de maintenir le choix laïque et de penser dès aujourd'hui la laïcité de demain.

Jo Falieu, Président de l' ALEC

- - - - -

*** Hé, Galilée, on avance !!!

Dernièrement, un religieux saoudien (cheikh Al-Bandar Khaibari, membre de la famille royale saoudienne, s'il vous plaît!) a expliqué, au cours d'une conférence universitaire, que la Terre ne tournait pas autour du Soleil.

Affirmation appuyée par une démonstration édifiante .

"La Terre se déplace t-elle ou est-elle fixe ?"

Voilà la question que s'est vu poser le cheikh Al-Bandar Khaibari lors d'une conférence tenue dans une université aux Émirats arabes unis.

Sauf que ce religieux n'a pas vraiment répondu comme on s'y attendait.

Il a en effet affirmé devant les étudiants que la Terre était fixe et ne se déplaçait pas.

Mais il ne s'est pas arrêté là.

Il est allé plus loin en déclarant que c'était le Soleil qui tournait autour de la Terre.

Cet héliocentrisme nous ramène aux affirmations de l’Église Catholique, obligeant Galilée à se parjurer au Vatican (1633 !)

Pour appuyer sa théorie, Al-Bandar Khaibari a fait une démonstration en utilisant un verre pour représenter la Terre

et en prenant en compte un situation relativement simple :

un avion voyageant vers un autre pays.

Selon lui, si la Terre tournait réellement, les avions n'arriveraient jamais à destination. "Si nous quittons l'aéroport de Charjah pour aller en Chine et que la Terre tourne sur elle-même, si l'avion s'arrête dans les airs, la Chine ne va t-elle pas venir d'elle-même vers l'avion ?", a-t-il expliqué.

Moitié du cerveau du type, L'autre partie s'est perdue dans un tourbillon de la force de Coriolis,

Et "si la Terre tourne sur elle-même dans l'autre sens, l'avion ne sera pas capable d'atteindre la Chine parce que la Chine tourne aussi, en même temps que l'avion".

Une démonstration qui a fait réagir le net Partagées notamment par le site Al Arabiya,

les images de la conférence du Saoudien ont fait le tour du web et ont suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux dont Twitter.

Néanmoins, le cheikh Al-Bandar Khaibari n'en est apparemment pas à son coup d'essai , puisqu'il avait déjà affirmé lors de précédentes allocutions que l'Homme n'est jamais allé sur la Lune et que les images des missions Apollo ont été tournées dans des studios d'Hollywood.

Ne dit-on pas que Hollywood est ''la Mecque du Cinéma'' ?

En tout ce mec a le feu au keffieh ,,,

Peut-être une surchauffe solaire,

s'il est resté en point fixe dans le désert

GaliléoGalileiGuyPiù

Le religieux saoudien Cheikh Al-Bandar Khaibari

Le religieux saoudien Cheikh Al-Bandar Khaibari

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens