Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 10:16
E. TODD

E. TODD

Grâce à la polémique due à son livre paradoxal sur le 11 janvier 2015, le sociologue E. Todd, fils du romancier et biographe (Camus, Malraux) Olivier Todd, se fait connaître d'un public élargi. L'anthropologue régnait dans les sphères parisiennes intellos, à présent les classes moyennes, celles qui ont, majoritairement, manifesté pour Charlie, entendent parler sa voix anti-Valls, anti-Hollande, anti-social-démocratie...

 

Ainsi, d'après son enquête sur le terrain (il a lu, en fait, les chiffres et statistiques publiés par Libération), le peuple qui est descendu dans la rue, après l'attentat contre Charlie Hebdo, seraient venus exprimer leur haine des musulmans. Ces intellos, français moyens, orchestrés par la mise-en-scène gouvernementale, s'emparant de l'émotion générale, la récupérant à des fins politiciennes ou diplomatiques (les maîtres du monde parqués dans une avenue parisienne fouillée de fond en comble par la police), ne seraient pas venus célébrer les valeurs de la République, la solidarité du peuple de France : cette folle sentimentale aurait montré son raz-le-bol de la violence islamiste, de l'invasion migration, du retournement de la société française, du déclin de la civilisation judéo-chrétienne...

 

Certes, les récupérateurs de tous bords (Louis Alliot, pour le Front national, à Perpignan) étaient dans les rangs, mais on ne peut limiter la ferveur, la dignité du 11 janvier à de la haine, à du racisme..!!! Le peuple français se situe au-delà des pâquerettes du livre polémiste, vite fait, mal fait de ce Todd chrétien de gauche, s'insurgeant contre la gauche et les Chrétiens !

 

Le 11 janvier, la France (certes peu représenté par le prolétariat et la communauté musulmane) a montré que restait encore en elle le sens de l'honneur et la possibilité d'une action de masse révolutionnaire. Le livre de Todd, croyant briser les idées reçues et courir à contre-courant, n'est que réaction négative, invitant encore la France au déclin et à l'absence d'avenir : désespérer un peuple pour se venger de la caste politico-intello-parisienne qui, c'est sûr, mérite d'être balayée…

 

JPBonnel

 

* Emmanuel TODD : Qui est Charlie (Editions du Seuil), Paris, mai 2015.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
On pourrait peut-être se poser une petite question. Si les journalistes de Minute avaient été massacrés, les français seraient -ils descendus en masse en portant un panneau je suis Minute? Certainement puisqu'ils manifestaient pour la liberté d'expression...et que le défilé avait Néthanyaou et des amis en tête de manif. Je ne suis pas Charlie et je me bats pour les libertés. Sur le terrain, tous les jours.
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens