Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:42

Image privée et image publique

 

Nous sommes nombreux à publier des photos intimes, personnelles sur les réseaux sociaux et ensuite, si on nous les "vole", si un individu qui n'est pas vraiment notre "ami" la publie, on crie au scandale !

J'ai publié hier dans mon blog une photo du mariage de Michel Sitja et de Sébastien Sanchez, cérémonie conduite par le maire de Perpignan. Je crois que mon texte a été mal interprété par les personnes concernées. Relisez mon article et vous reconnaîtrez, si vous êtes honnêtes, qu'il était positif : favorable au mariage pour tous, je donnais raison à J.Marc Pujol qui fut longtemps opposé au mariage entre homosexuels. Comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas...

C'est vrai, j'ai écrit des textes souvent critiques à l'égard de l'actuelle municipalité (réunis dans un livre "Un an avec JMPujol", mais j'ai aussi appelé à voter JMP au second tour des municipales (comme la gauche, d'ailleurs) pour éviter une victoire du Front national...

La question qui se pose à propos de l'image publiée : a-t-on le droit de publier une image "privée" qui a été donnée à voir dans les réseaux sociaux et donc est devenue "publique"..? Je pense que oui; en tout cas les intéressés auraient dû réfléchir avant de la laisser publier par des  témoins du mariage...

Mon texte peut-il être assimilé à de la prose du style de "Closer"..? Non, car cette image est un témoignage : elle montre l'estime que le maire porte à son chef de cabinet; surtout elle montre un changement d'opinion de la part de M. Pujol...

D'ailleurs, la vie d'un homme public ne peut être totalement privée. Tous ses actes, même ceux qui semblent appartenir à la sphère personnelle,  ont des conséquences sur la direction des affaires municipales ou d'Etat (on l'a vu avec l'escapade motorisée du Président…)

 

Je regrette que mon article ait été, pour certains mal-intentionnés, l'occasion de déverser des injures et des commentaires injustes… 

 

Je n'en suis pas responsable et je regrette que M. Sitja ait choisi la même veine littéraire pour m'écrire en message privé...

 
Guy Jacquet
Guy Jacquet

- - - - - -

Moi ,,,,Je rigole tout le temps...
Même (surtout) quand ''un grand'' me parle de tout et de rien.
SURTOUT DE RIEN !:

Parfois je devrais pas rigoler pour ce qu'il me dit (je comprends rien !)
mais parce que je sais qu'il trouverait ça bizarre si je venait à rigoler
alors qu'il(elle) me gronde car y'a trop de caca dans la couche ...
Ouais, ok..alors je le mets où, le caca ??
Et ça alors, ça me stress et la réponse à ce stre
ss c'est rigoler

(même que je n'en ai pas envie).
Plus je rigole et plus ça les angoisse. Alors j'y pense tout le temps, et plus j'y pense, plus ça me dé-s'angoisse, et plus je rigole. Et eux en ont marr
e !

Peut-être parce qu'ils sont grands et voient tout ça de haut (?)


Les gens me trouvent trop bizarre.
En plus, je suis obligé à chaque fois de trouver une raison.
Alors c'est soit :"ben j'ai pensé à un truc qui m'a fait rire"
(mais ça le fait pas trop quand ''un grand'' te parle de quelque
chose

d'important..) soit j'invente des raisons complètement loufoques.

Et à ça je suis fortiche !


Parfois j'arrive à me contenir et pas à pouffer de rire:
juste à rire doucement (mais ça se voit),
et c'est meme pire parce que la personne en face
quand elle voit que mes rires se répètent,
ben elle continue à parler comme si de rien n'était,
et moi je passe pour un p'tit rigolo, meugon-meugnon, ma
is rigolo !

Le pire c'est que le plus souvent ce que dit l'autre (''le grand''), risque de m'interesser
mais je focalise tellement sur le fait d'essayer de pas rigoler
que j'arrive plus à me concentrer sur ce qu'on me dit.
Alors, encore un coup, je rigole !
Souvent ça fout en l'air le dialogue soit parce que je peux pas m’arrêter
soit parce que la personne ''grande'' en a eu marre.
Même quand on me regarde juste comme une œuvre d'art
ou qu'il y'a un silence quelque part, dans mon berceau,
ça les stresse grave
tellement que je peux pas m'empêcher.

En promenade, c'est horrible,
y'a toujours des gens terribles qu'on me présente
et, comme si j'étais débile, ils me guizouille-zouille tellement
que ça me fait pisser
et ça recommence,,,je peux pas m’empêcher de pisser de rire...
sont trop drôles à voir
leurs trombines de bas en haut !

C'est trop !.
Alors eux, ils finissent à ne plus pouvoir parler...enfin guizouiller-zouiller.

Le déclic le plus hard,
c'est un ''grand''ne m'a pas dit que son quelqu'un était mort (alors qu'il l'a dit à tout le monde)
sûrement pour pas que j'aille pas à son enterrement en poussette..
Pa
rce qu'

en fait, il sait que je vais rigoler à la cérémonie du théâtre-église ...
et d'après eux "ça le fait pas trop".
C'est vrai que j'en suis capable alors je peux pas lui en vouloir.

Mais vous voyez, je m'en tamponne d'être comme ça,
surtout gardez vos toubibs (or not toubbs....ouaâf,ouâf,,, hé, oui, il m'en faut peu !)
et par pitié : ne venez pas m'
aider !

P'Tit Più

Moi, c'est P'tit Louis

mais c'est pareil que le Più,,,et pourtant on est pas jumeaux !! (Guy Jacquet)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens