Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 07:50

    Collioure - Le Salon du livre "D'une mer à l'autre" se prépare : hommage à Reiser, à la Méditerranée, à Machado, à P. O'Brian -

 

 

 

"Ça bouge !", s'enthousiasme Gildas Girodeau, l'animateur du salon du livre de Collioure, nouvelle formule et deuxième année. Cet écrivain de talent, marin, oléiculteur, est devenu animateur et a repris le salon du livre, lancé par l'éditeur de "Cap Béar" Jean-Pierre Gayraud : "Un livre à la mer", devenu "D'une mer à l'autre".

 

Les bénévoles se mobilisent autour de G.Girodeau et de la Présidente du festival, l'adjointe à la culture Denise Snodgrass. Une réunion récente à la mairie faisait le point sur les préparatifs et le rôle de chacun...

 

Les relais médiatiques s'activent : une page "Facebook", une conférence de presse à Gérone, pour les médias catalans : "Punt, Avui, La Vanguardia"…

 

Les billets pour la venue des quatre auteurs méditerranéennes sont prêts… Une seconde conférence aura lieu le 11 août à 11 heures, au Centre culturel de Collioure : Gildas Girodeau fera un représentation plus détaillée à la presse; ce remdez-vous sera aussi l'occasion de présenter un court-métrage de dix minutes sur le romancier Patrick O'Brian, qui passa les dernières années de sa vie dans le petit port catalan.

 

En outre, le site dédié au festival est mis en ligne par la commune et un compte twitter est ouvert, pour les plus "branchés"…

 

Le festival aura lieu, comme l'année dernière, place Maréchal Leclerc : le fond de l'espace est consacré à la restauration tandis que la partie Agora" sera réservée aux éditeurs, installés autour des libraires (Torcatis, Libreria catalana et le bouquiniste Lou Florian)…

 

L'espace restant est réservé aux ateliers à vocation maritime, comme l'explique Gildas Girodeau : 

"La Méditerranée n'est pas, pour moi, une frontière, mais un pays; les gens vivent autour de cet espace commun; dans cet espace, on a eu plus de bateaux que de trains ou de voitures… Collioure est un port de l'Antiquité qui doit revendiquer cette vocation maritime. Il faut considérer la Méditerranée comme un espace commun…"

 

On ne peut qu'être enthousiaste avec cet état d'esprit et le thème de cette année 2015 doit permettre de matérialiser cette thématique de la mer, bien commun, espace collectif…

 

Dans l'espace de la place du marché (il aura lieu le mercredi, comme toujours,  puisque le festival du livre est présent les vendredi 4 et le samedi 5 septembre), un restaurant "familial" et convivial, "où va se jouer l'esprit festif et amical du salon, avec une ambiance bon enfant, où chacun puisse se retrouver…", comme l'explique si bien Gildas, permettra aux bénévoles, aux auteurs et éditeurs de se parler. 

 

Ce salon littéraire et maritime organisera aussi des ateliers : le travail du bois, la charpente navale, et le public pourra participer à la construction d'un mat, ainsi qu'au ravaudage des filets…

 

Le salon commencera donc le vendredi soir 4 septembre, à 30h30, avec la projection, au centre culturel, d'un documentaire de Rémy Michelin, qui viendra parler de son travail…

 

Le samedi soir rassemblera les quatre auteurs invitées autour d'un film libanais; une discussion s'instaurera autour de la journaliste Suzette Bloch, de l'AFP et du thème : "Pourquoi la Méditerranée au féminin..?"

 

Enfin, le dimanche sera consacré à une randonnée littéraire depuis le village du Faubourg jusqu'à la maison de Patrick O'Brian, le "plus catalan des auteurs irlandais", selon la formule de Ellen Hall, "la plus Américaine des Catalanes"…

 

Le chemin se poursuivra, au rythme de lectures et d'évocations, en passant par le Château Royal, si le conseil départementale prête ses clés, le temps, d'un matin poétique…pour finir avec un hommage au dessinateur Reiser, en se rendant jusqu'à son casot, vers les crêtes, ce qui permettra d'avoir une pensée pour les compères du journal "Charlie-Hebdo"… On achèvera l'itinéraire en visitant l'auberge Quintana, où le poète Machado et sa mère trouvèrent un toit, en février 1939, avant la halte éternelle, le sommeil, comme l'écrivit Aragon, au cimetière de Collioure…

 

L'idée de G. Girodeau est juste : montrer que les écrivains ont vécu, montrer ces lieux insolites, qu'ils ont hantés, au lieu de se rendre, de façon un peu trop nostalgique et traditionnelle, au cimetière…

 

 

Jean-Pierre Bonnel  (article envoyé au quotidien L"Indépendant - non publié)

 

 

- - -P.S. La municipalité de Saint-Cyprien copie celle de Canet pour les lectures à la plage...Et celle de Collioure, enreprenant le titre "Un livre à la mer" !!!

 

- - - - 

 

*Présentation de l'écrivaine turque invitée au salon de Collioure : Mine G. KIRIKKANAT 

 

«Je suis militante, mon arme est ma plume acerbe qui tape et fait mal là où il faut » affirmait Mine Kirikkanat au quotidien Sud-Ouest en 2011.

 

 De fait, à la voir gentiment assise dans un des salons du Festival du Livre de Paris, on se demande quelle force la pousse. Mais son éducation dans un milieu laïque turc, combinée à une personnalité hors du commun, la propulsent 3 fois comme lauréate du prestigieux titre de « Journaliste la plus courageuse de l’année » en Turquie. Il faut dire que ses prises de positions lui ont valu l’inimitié de groupes aussi différents que les milieux islamistes, la communauté kurde, ou les militants de l’AKP, parti du Président Erdogan actuellement au pouvoir en Turquie. 

 

Mais Mine Kirikkanat est aussi une écrivaine de renom, remarquée en France par les éditions Métailié. Elle viendra à Collioure nous parler de son pays, de son œuvre littéraire forte de 17 romans, et notamment de ceux traduits en français : La malédiction de Constantin, et sa suite Le sang des rêves

Un grand moment en perspective !

 

 - - -

 

* Contact : Sophie Savary 

Attachée de presse du Festival du livre de Collioure "D'une mer à l'autre"-

Cap de premsa del Festival del llibre de Cotlliure "D'una a l'altra mar"

0033 686 85 39 66

TW @fdlcolliour

Les bénévoles du salon du livre de Collioure autour de Gildas Girodeau - Denise Sodgrass, Ellen Hall, Michèle Bayard…© J.P.Bonnel
Les bénévoles du salon du livre de Collioure autour de Gildas Girodeau - Denise Sodgrass, Ellen Hall, Michèle Bayard…© J.P.Bonnel
Les bénévoles du salon du livre de Collioure autour de Gildas Girodeau - Denise Sodgrass, Ellen Hall, Michèle Bayard…© J.P.Bonnel
Les bénévoles du salon du livre de Collioure autour de Gildas Girodeau - Denise Sodgrass, Ellen Hall, Michèle Bayard…© J.P.Bonnel

Les bénévoles du salon du livre de Collioure autour de Gildas Girodeau - Denise Sodgrass, Ellen Hall, Michèle Bayard…© J.P.Bonnel

Edition 2015 du Festival du livre de Collioure « D’une mer à l’autre »

Monsieur Jacques Manya, Maire de Collioure, Denise Snodgrass, Conseillère à la Culture, Présidente du festival, et Gildas Girodeau, Coordinateur du festival, vous invitent à la conférence de presse où sera présentée la nouvelle édition du Festival 2015 des 4, 5 & 6 septembre, dont le thème principal sera :

La Méditerranée au féminin.

le 11 août à 11h00

Centre culturel de Collioure 13 rue Jules Michelet

La Conférence de Presse sera suivie de la projection du court métrage «Hommage à Patrick O’Brian » (13 minutes),
tourné lors du festival 2014, après laquelle nous partagerons le verre de l’amitié.

Merci de nous informer par mail de votre présence auprès de l’attachée de presse, Sophie Savary (sophiesavary@1jardin2livres.com)

www.collioure.net/dunemeralautre

/ FB Festival du livre de Collioure /@fdlcollio

- - - -

GILDAS GIRODEAU

Né à Collioure, Gildas Girodeau, passionné de mer et de voile, breveté de la Marine Marchande, a participé à de nombreuses compétitions et traversées de l'Atlantique en voilier.

C'est au lycée Arago de Perpignan que son enthousiasme pour l'écriture puise ses sources, ainsi que dans le bouillonnement politique et culturel des années 1970.

Cet auteur engagé,également producteur d’huile d’olive bio à Argelès, militant catalan, inscrit souvent ses personnages dans les ambiances et décors catalans, qu’il utilise pour délivrer un message plus universel, sur le nucléaire, la françafrique, les relents du franquisme par exemple. Curieux de nature,passionné d'Histoire,de politique,il passe avec bonheur et plaisir,du Polar social (pour lequel il a obtenu de nombreux prix) à l’Heroic Fantasy, voire au Roman.

Quelques mots au sujet d' "Antonia" Au delà du raisonnable édition entre roman et polar :

"En montrant son souci du détail humaniste qui rend les personnages attachants, Gildas Girodeau, après un diptyque intelligent sur l'implication française en Afrique, offre ici un roman sensible et attachant".

Gildas Girodeau nous rappelle que la grande Histoire, l’officielle, est d’abord un récit écrit par les vainqueurs, et que l’Histoire, la vraie, est celle qui marque les hommes dans leur mémoire, qui chamboule leurs vies et redistribue les rôles."

Surnommée la Pistolera par la presse des années70, Antonia une jeune activiste, et ses camarades des Brigades mettent tous les carabiniers d’Italie sur les dents. Contrainte de fuir son pays, la jeune femme se jette dans une carrière d’humanitaire au sein d’une congrégation religieuse. Mais la traque que mettent en place les deux officiers italiens qui la pistent est faite pour durer toujours. Dans sa cavale effrenée, Antonia est tiraillée entre la force inaltérable de ses engagements, son amour pour son cousin Anselme, prêtre dont elle ne partage pas la foi, le devoir de garder le silence pour sa survie et l’impérieux besoin d’agir dans les pays qu’elle traverse. Au Rwanda, elle crie pour chasser les premiers fratricides… Il était une fois une lanceuse d’alerte,elle s’appelait Antonia.

Bibliographie non exhaustive :

Antonia, éd. Au delà du raisonnable, 2015 (roman).

Tempête sur la Belle Maria, éd. du Jasmin, 2013 (polar).

La Paix plus que la vérité, éd. Au-delà du raisonnable, 2012 (roman).

Les Cafards se rebiffent, éd. Cap Béar, 2011 (policier).

La Saga de Xavi El Valent, Volume 1, Le glaive de justice, coauteurs François Darnaudet et Philippe Ward, éd. Black Coat Press, 2010 (SF).

Pas de répit pour les cafards, éd. Cap Béar, 2009 (policier).

Nuclear parano à Port-Vendres, éd. Cap Béar, 2008, version catalane, 2009 (policier).

La Dernière fanfare, éd. Mare Nostrum, 2007 (nouvelles).

Malaguanyat : terminus Béar, éd. Cap Béar, 2006 (policier).

Rouge tragique à Collioure, éd. Cap Béar, 2005 (policier).

© Association des Amis de la librairie Diderot

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens