Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 09:44
Hostal de Francia (détruit depuis quelques années) ou W.Benjamin se suicida (chambre 4) - photo J.P.Bonnel

Hostal de Francia (détruit depuis quelques années) ou W.Benjamin se suicida (chambre 4) - photo J.P.Bonnel

Lettre et le néant - lectures des lettres d'exil

 

 

 

* Le public nombreux et motivé qui va assister à la lecture des lettres d'exil du philosophe mort à Port-Bou comprendra que cette correspondance est essentielle pour comprendre le contexte des années 1933/39. 

 

Réfugié en France (Paris, BN) puis contraint de se rendre en zone libre en mai 39 pour tenter de quitter le territoire français (WB a un visa pour les USA et va tenter de passer par l'Espagne et le Portugal, mais il est refoulé à la frontière espagnole. Epuisé, désespéré, il se suicide dans la nuit du 25 au 26 septembre 1939.

 

La correspondance est, depuis l'Antiquité (Pline…) en passant par Mme de Sévigné au XVII° siècle, jusqu'à Flaubert (5 tomes dans La Pléiade) et Proust, un genre littéraire à part entière : l'auteur se livre de façon intime, mais il s'observe aussi et surveille son style : il sait que la lettre est, pour l'éternité, essentielle à la compréhension de son auteur.

 

Benjamin surveille lui aussi son écriture et les débats avec Adorno, Scholem, Brecht ou des éditeurs et directeurs de revues sont de véritables pages philosophiques (1)

 

Cependant, la lettre, pour Walter, est une bouteille lancée à la mer : il crie au secours ! Il écrit des lettres de recommandation en sollicitant ses amis français (A.Monnier, P.Missac, P.Valéry, J.Giraudoux… (2)

 Sans le sou, vivant dans des logements insalubres, dépourvu de visa de sortie du territoire français, il crie au secours. Il demande de l'aide aux animateurs de l'Ecole de Frankfort exilés à N.York. Il écrit de nombreuses lettres amicales et amoureuses à Gretel, l'épouse d'Adorno et elle lui envoie des livres et de l'agent…

 

Dans ces lettres pessimistes (WB a toujours vu la catastrophe arriver), dans une situation désespérée, il garde toujours sa retenue, il ne se plaint jamais, il dit son extrême solitude tout en goûtant, ô paradoxe, cette solitude; comme l'écrit Adorno :

 

"Une lettre permet d'effacer la solitude et tout à la fois de demeurer homme de la distance, de la solitude ((correspondance, tome 1).

 

Il est aussi intéressant de s'interroger sur l'écriture des Lettres françaises (3). Pourquoi le recours au français..? Une autre façon de solliciter une aide des amis de France, de rendre service à la censure mais aussi une manière déguisée de refuser la proposition de Scholem de se rendre à Jérusalem : WB a décidé de renoncer à apprendre l'hébreu, il écrit donc en français (par l'entremise de son fils Stéfan) à son ami sioniste...

 

J.Pierre Bonnel

 

- - -

(1) Correspondance Adorno/Benjamin (Folio, Gallimard)

(2) Dernières lettres  (Rivages poche)

(3) Lettres françaises (Nous éditeur, 2013)

 

*

Banyuls sur Mer - Le vendredi 25 septembre 2015

Walter Benjamin et l'exil

vendredi 25 septembre 2015, 20h30, mas Reig, Banyuls/mer

Vendredi 25 septembre à 20h30 au mas Reig de Banyuls/mer

Lecture d’extraits de la correspondance de Walter Benjamin

Pour commémorer le 75° anniversaire de la mort de Walter Benjamin, l’Association Walter Benjamin propose une lecture de la correspondance, entre 1933 et 1940, du philosophe et critique littéraire.

Les comédiens Anne Alvaro et François Marthouret liront des lettres choisies.

Le guitariste Pedro Soler accompagnera la mise en scène musicalement.

Reinhard Dietrich, président de l'Association, introduira la soirée afin d’éclairer le contexte historique des écrits personnels.

La soirée se conclura sur les terrasses du Mas Reig par le verre de l’amitié, évidemment du Banyuls, offert par le Domaine de la Rectorie.

Entrée 12 €. Tarif réduit 8€ pour les membres de l’Association.

Renseignements :

Tel. +33 (0) 6 31 69 09 32

Mail : info@association-walter-benjamin.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je regrette d'être au loin pour cette lecture. Elle est à la confluence d'un esprit humaniste et de voix généreuses. Le choix des textes et l'accompagnement musical exhalent les singularités, celle d'hier, celles d'aujourd'hui en résonances…
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens