Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 09:22
liberté d'expression
liberté d'expression

Informer en toute liberté *

La presse écrite, en crise, avec la concurrence des nouveaux médias et l'affaiblissement constant de la lecture sur papier, est, aux mains de groupes financiers (L'Express, en ce moment, avec de nombreux licenciements), est ballotté de propriétaire -Les journaux du Midi, Sud-Ouest- en propriétaire -Le Monde, La Dépêche-, pour L'Indépendant "catalan"...

Face à internet, à la gratuité, à la rapidité de l'information (ou de la rumeur) véhiculée par les réseaux sociaux, les médias classiques perdent leur monopole et du lectorat : leur part de marché s'effrite, ils doivent s'adapter…mais c'est très difficile face à la vague médiatique : le média papier est en train d'agoniser.

Pour retarder cette mort annoncée, les médias classiques se restructurent, créent leur propre site, utilisent des personnels sous-payés, non titulaires, reçoivent la manne publicitaire des élus du département et de la région, perdant ainsi la pleine liberté de parole.

La presse quotidienne a recours surtout au fait divers, à l'info locale croustillante, au voyeurisme, au sensationnalisme : la qualité et la rigueur souffrent de cette dépendance à l'argent, aux annonces commerciales et aux pressions politiques…(1)

Face à une info tronquée, subjective ou à une absence d'info (omerta pour ne pas choquer une communauté, un clan politique ou financier), le public se tourne vers des journaux d'humeur et de révélation (Charlie-Le Canard enchaîné) et surtout vers les médias virtuels, les blogs indépendants, les "lanceurs d'alerte", ou les journalistes d'investigation, tels médiapart, ou, à la télé, "Cash investigation", sur la 2.

Ces nouveaux médias appliquent la formule de G. Orwell :

" Le journalisme consiste à publier ce que d'autres ne voudraient pas voir."

Ces gêneurs sont confrontés à la toute-puissance des patrons de presse et de l'univers politique : le journaliste solitaire et impertinent Denis Robert batailla pendant dix ans contre Clearstream; un film récent a montré le courage et le travail d'investigation de ce journaliste exemplaire qui est reconnu par la justice en 2011…

* à propos du livre "Informer n'est pas un délit. Ensemble contre les nouvelles censures" (Calmann-Levy, 2015, 17 euros)

- - -

(1) Le budget de communication de G.Frêche, à Montpellier, à la tête de la Région L-Roussillon. était de 38 millions d'euros. Comme C. Bourquin, après lui, il exerçait une pression financière sur les journaux si bien que les articles concernant un annonceur devaient recevoir l'aval de la direction (cf. La gazette de Montpellier- J.O.Teyssier - J.Molénat…)

---

à suivre : pour que la lecture d'un quotidien continue à rester "la prière quotidienne de l'homme moderne" (Hegel) -

Nostalgie de L'Indépendant "édition Costa Brava" -

Le site catalan : portrait de Magdalena Julliard -

Contre les nouvelles censures.

JPB

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens