Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 11:47
Tableau d'Otto Freundlich

Tableau d'Otto Freundlich

 

 

- - - 3/ Allemands dans les Pyrénées (3) - 1940 : Carl Einstein, W.Benjamin, Wilhelm Friedmann, Otto Freundlich, Joël Mettay…

 

 

Avant 1940 et l'Occupation, des artistes allemands viennent vivre en Catalogne : ainsi, Hans Hartung choisit Leucate et Le Barcarès en 1927 et 28, pour y résider l'été. Les îles Baléare set la Costa Brava, dans les années 1929, sont des lieux de villégiature prisés par les intellectuels allemands. Avec l'arrivée des Nazis au pouvoir, on pourra dire que, avec beaucoup d'humour noir, que "Hitler fut le responsable de la célébrité touristique de Tossa", où viendront, outre Masson, Chagal, le peintre allemand Oscar Zugel.

 

Ensuite, avec la déclaration de guerre, des peintres et  écrivains se rendront dans les Pyrénées et y mourront : suicide de Carl Einstein, dans le Gave de Pau (2), de W.Benjamin à Port-Bou (3), de  Wilhelm Friedmann… 

Il faut surtout évoquer la figure méconnue du peintre et sculpteur allemand, réfugié en Catalogne, puis arrêté et déporté au camp de concentration de Maindanevk (4)

En octobre 1921, W. Benjamin lui propose de collaborer au projet de revue "Angelus Novus"...

 

 

 

(1) Article essentiel de Werner Burzlaff (opus cité, PUP)

(2) Contact Liliane Meffres et l'exposition "Pyrénées 1940, ultime frontière pour C.Einstein, WB, W. Friedmann", bibliothèque de Pau-Pyrénées et associaion C.Einstein/François Mazou, combattant de la liberté : trois intellectuels opposés au nazisme, et qui avaient choisi la France, trois  parcoures parallèles, trois destins semblables, trois fins de vie au pied des Pyrénées…"

 

(3) Le chemin ultime de W.Benjamin" - JPBonnel, Cap Béar éditeur (librairies Torcatis, Collioure, Cerbère, Musée de l'exil de La Jonquera, Librairie française Jaimes à Barcelone…)

 

 

(4) cf. le livre de Joël Mettay et Edda Maillet, Mare Nostrum, 2004.

Otto Freundlich est né le 10 juillet 1878 à Stolp en Allemagne, aujourd'hui Słupsk en Pologne. À l'âge de 19 ans, il interrompt ses études pour suivre une formation commerciale à Hambourg avant de passer son baccalauréat à Bützow. Après l'obtention de celui-ci, il se consacre à des études d'Histoire de l’Art, de Philosophie et de Littérature à Berlin. ..

 

Relâché en février 1940, il rentre à Paris mais est de nouveau interné vers la mi-mai. Libéré le 20 juin, il se réfugie avec Jeanne Kosnick-Kloss à Saint-Paul-de-Fenouillet dans les Pyrénées-Orientales. Il commence la rédaction d’Ideen und Bilder (p. 39/61) sur lequel il travaillera jusqu’en 1942. Les tentatives pour permettre à Freundlich de quitter la France pour les États-Unis échouent. Il écrit aussi sa biographie et refait de mémoire des œuvres anciennes perdues ou détruites. En 1942, il est caché par une famille de paysans à Saint-Martin-de-Fenouillet mais il est dénoncé et arrêté le 23 février 1943. Emmené au camp de Gurs dans les Pyrénées-Atlantiques puis au camp de Drancy. Déporté le 4 mars, il disparaît, à son arrivée le 9 mars en Pologne, au camp d’extermination de Sobibor (Lublin-Maïdanek). source Wikipédia

 

 Référence : O. Freundlich et la France, un amour déçu, par Joël Mettay, éditions Mare Nostrum.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens