Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 09:48
Ne pas décapiter la culture en baissant les subventions (salle Maillol du musée Rigaud de Perpignan)

Ne pas décapiter la culture en baissant les subventions (salle Maillol du musée Rigaud de Perpignan)

 

 

Culture à Perpignan : le mépris à l'égard des personnels

 

Les salariées des Points-lectures de Perpignan (lire le blog du 2 janvier 2016, communiqué du syndicat CNT, et mon témoignage au centre social de Vernet-Salanque), n'ont pas été invitées à une réunion à la mairie; elles ont eu des entretiens préalables de licenciement; elles ont reçu leurs lettres de licenciement et sont en train de faire les démarches pour être inscrites à Pôle Emploi...

Les locaux des centres sociaux ont été vidés de leur mobilier et sont bel et bien fermés...

 

Culture dans les quartiers difficiles, culture de proximité, lecture, animation collective intelligente (présentations d'ouvrages, interventions d'écrivains, discussion d'un groupe en espagnol…), tout cela disparaît dans ces ghettos qui méritent, hélas, leur nom.

 

Vous aviez parlé de médiation culturelle dans les beaux programmes électoraux de mars 2014..?

 

M.L'adjoint à la culture et à la médiation est désormais l'adjoint à la culture. Point.

 

 Certes, l'annonce d'une exposition prochaine de Roger Cosme-Estève au Centre d'Art Contemporain et le retour d'artistes au Campo Santo (2 soirées l'été prochain), suite aux plaintes du public (non nostalgie des grands heures des Estivales, mais aimant le spectacle dans un lieu adéquat), est intéressante, mais cela demeure un vernis culturel destiné à un public déjà éclairé et cultivé. 

 

La culture pour les cultivés, pour les privilégiés qui peuvent apprécier l'art abstrait et se payer des concerts à 30 euros (très difficile pour une famille de 4), c'est assez aisé à mettre en route.

La culture pour tous les autres, la culture pour tous, dans les quartiers délaissés, c'est plus ardu…Ce n'est pas en baissant les subventions destinées aux animateurs et éducateurs que la culture pour tous est possible !

 

Si l'animation culturelle, au centre-ville, est globalement positive (L'Archipel, les Jeudis, les petits-déjeuners de la Médiathèque…mais ne parlons pas de la mort des Beaux-Arts ni de l'inactivité du Théâtre municipal, bilan en demi-teinte, à mi-parcours, pour les responsables de la culture dans la cité catalane !), il y a plus grave:

 l'attitude de la municipalité à l'égard de ses personnels est méprisante. Jugez-en ! 

Vous avez appris par mes médias locaux qu'une grève avait eu lieu à Perpignan..? Sans grandes explications…

 

Hé bien, oui le mouvement a échoué car, à ce jour, aucune revendication n’est satisfaite. Il suffit de passer à l’hôtel Pams pour constater comment les collègues emmitouflés accueillent les rares visiteurs…. Le personnel attend la livraison de parasols chauffants … solution temporaire à ces problèmes... mais on sait combien le temporaire peut devenir définitif…

 

En outre, les salariés attendent toujours un calendrier précis de travaux à réaliser. Pour le reste, c'est-à-dire les questions de l'annualisation et du travail dominical, le maire campe sur ses positions : 5 € de plus par dimanche et férié travaillé !

 

Les syndicats - Sud66, en particulier- reconnaît que l’ouverture des services culturels (sites, médiathèque, etc..) participe à faire du lien social. Pour autant, le travail dominical reste une contrainte qu’il faut reconnaître moyennant une compensation financière ou en temps de travail.

 

C’est une question de non reconnaissance qui est posée à l’ensemble de la Fonction Publique : depuis la loi Macron et la rémunération minimale à hauteur de 30% dans le privé, comment la FP peut-elle être en reste sur ce sujet ?

 

à suivre...

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens