Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 09:46
Culture à Perpignan : les conditions de travail et le manque de considération - syndicats SUDCT 66 et UNSA Territoriaux - "La culture, c'est les autres"

La culture à Perpignan, suite de l'article d'hier sur le mépris de la municipalité à l'agard des personnels des sites culturels :

 

 

- Conditions de travail des agents des sites culturels : communiqué du syndicat SUD (tract distribué le 7 janvier 2016) (*)

 

   La municipalité de Perpignan réorganise  le travail des agents accueillant les publics sur les sites culturels et les musées de la ville dans le cadre de l’objectif « Perpignan, destination touristique ». 

 

Si 2016 est une année au cours de laquelle la ville va s’attacher à former et à professionnaliser les agents d’accueil, on peut s’interroger sur la stratégie qui consiste à leur faire vivre une « année blanche » en supprimant la récupération temps dont ils bénéficiaient jusqu’à présent sans pour autant leur attribuer la prime de sujétions spéciales dévolue au personnel d’accueil et de surveillance. 

Jusqu’à aujourd’hui, le travail des dimanches et des jours fériés donnait lieu à une récupération temps double : à partir de de 1er janvier,  l’administration propose de la remplacer par une rémunération à hauteur de 0,74 €/h de dimanche ou de férié travaillé.

 

Non les fonctionnaires ne sont pas des nantis ! Travailler le dimanche, c’est, à la ville de Perpignan, moins rémunéré que dans le privé, la loi Macron instituant une majoration d’au moins 30% par rapport à la rémunération normalement due pour une durée équivalente. 

 

Nos revendications sont les suivantes :

    •    aménagement de tous les sites (baie, chauffage, WC sur chaque site surveillé, local réglementaire pour pause) 

    •    maintien de la récupération double pour les dimanches et jours fériés 

    •    mise en place de la prime dévolue au personnel de surveillance et d’accueil de la filière culturelle 

La ville doit se donner les moyens de ses ambitions et ne sacrifier ni ses agents ni le service public. 

 

La constitution d’un nouveau pool d’agents d’accueil intégrant les agents des sites culturels et ceux des musées a amené la municipalité à harmoniser les horaires de toutes les structures : aussi soulignons l’incohérence des nouveaux horaires des musées qui priveront les publics scolaires (maternelles et primaires) et préscolaire (crèches) des programmations muséales, en matinée, avec une ouverture fixée à 11h le matin. 

De même, la fermeture précoce des structures culturelles, en été, à 18h30, paraît peu compatible avec la volonté affichée à faire participer la culture à la redynamisation commerciale en ville. 

 

Aujourd’hui les agents d’accueil sont en grève pour faire part de leur mécontentement face à cette réorganisation à l’appel des syndicats SUDCT 66 et UNSA Territoriaux 

 

(*) après l'appel au mouvement de grève du 6 janvier :

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DES SYNDICATS SUDCT 66 ET l’UNSA TERRITORIAUX DIFFUSÉ LE 6 JANVIER  

 

Suite à une réunion infructueuse, ce jour, entre les organisations syndicales et l’administration, nous réitérons nos revendications en matière de réorganisation du travail pour les agents des sites culturels et des musées de la Ville de Perpignan. C’est pour répondre à la volonté municipale de faire découvrir et partager le patrimoine perpignanais à la population touristique que ces services sont réorganisés depuis  ce 1er janvier 2016. 

 

Il se trouve que jusqu’à aujourd’hui et ce, depuis plus de 15 ans, les agents récupéraient en double les dimanches et fériés travaillés pour compenser leur travail dominical mais la ville supprime désormais cette récupération et la remplace par une gratification financière de 0,74€/ h de dimanche ou férié travaillée (soit en moyenne 5 € par dimanche).

À cette contrainte dominicale pour laquelle les agents bénéficient d’un dimanche de repos par cycle de 4 semaines, s’ajoute l’annualisation de leur temps de travail avec une période estivale (1er juin-30 septembre) correspondant à l’afflux touristique, des horaires décalés (ouverture à partir de 11h le matin) et le travail par équipes. 

 

Toutes ces sujétions liées à la nature des missions des agents permettent de réduire la durée annuelle du temps de travail  (décret n° 2001-623 du 12 juillet 2001) mais le Maire ne veut rien entendre.

 

La banalisation du travail dominical conjuguée au refus à prendre en compte les nouvelles sujétions auxquelles sont soumis les agents sur les sites culturels et les musées amènent SUDCT 66 et l’UNSA Territoriaux à appeler à la grève les agents concernés, à partir du 7 janvier. 

 

 

--- Communiqué de presse du 18/1/2016:

 

Communiqué de SUDCT et l’UNSA TERRIRORIAUX, ville de Perpignan

 

Conflit sur les sites culturels – agents d’accueil

 

Après 4 jours de grève qui se sont soldés par la fermeture de 10 sites sur 13 durant le week-end de grande affluence, en centre-ville, le conflit n’a connu aucune amélioration. L’administration reste sur ses positions, malgré les revendications du personnel. Outre l’harmonisation des horaires d’ouverture interdisant l’accès des sites culturels à tous les publics en matinée, outre la banalisation de la contrainte dominicale, ce sont les conditions de travail élémentaires qui sont bafouées. Celles et ceux qui assurent l’accueil des visiteurs pour «Perpignan destination touristique » subissent ici un manque de considération de la part de l’administration et des élus.

 

Les agents entendent désormais ne plus utiliser leur téléphone portable personnel à des fins professionnelles, faire prendre en compte le trajet entre la prise des clés et l’ouverture des sites comme temps de travail (30 minutes par jour) et exiger que tous les sites soient pourvus de toilettes, de chauffage et de locaux de pause salubres.

 

La mobilisation continue. Les partenaires sociaux attendent que l’administration prenne enfin la mesure des entorses faites au statut de la fonction publique et s’engagent à dialoguer sur ces points. 

 

 

***Ecouter sur France-Culture : « Perpignan : la culture, c'est les autres ! » 

26.02.2014 - 17:00

 

Un documentaire de Xavier d'Arthuys et Jean-Philippe Navarre

 

Production : Xavier d'Arthuys

Réalisation : Jean-Philippe Navarre

Mixage : Eric Boisset

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens