Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 08:13
le siège du groupe des journaux du midi-jdm, qui regroupe les quotidiens régionaux-midi- ibre-lindependant-et-centre-presse--saint-jean-de-vedas (mas de la grille)

le siège du groupe des journaux du midi-jdm, qui regroupe les quotidiens régionaux-midi- ibre-lindependant-et-centre-presse--saint-jean-de-vedas (mas de la grille)

Presse dans la Région Midi-Pyrénes/Languedoc-Roussillon:

La famille Baylet  (La Dépêche) est désormais propriétaire des Journaux du Midi...

On peut juger de l'action humaniste de ces milliardaires radicaux et de gauche...

Vout avez dit "Libre" (Midi)..? "Indépendant" (catalan)..? 

Hélas, les mots n'ont plus de sens ! Ils ne servent qu'à séduire, qu'à tromper...

 

JPB

 

1/ Les Journaux du Midi

Rattaché au Groupe Sud Ouest depuis 2007, ce pôle, basé à Montpellier est le leader de l’information locale en Languedoc-Roussillon et étend ses activités en Midi-Pyrénées.

Il publie en moyenne 218 000 exemplaires (7 jours), soit une audience de plus de

800 000 lecteurs-jour.

Il regroupe 3 quotidiens payants : Midi Libre, L’indépendant et Centre Presse, le gratuit de ville Direct Montpellier Plus, un hebdomadaire (le Journal de Millau), un magazine (Terre Catalane), une régie publicitaire (MidiMédia Publicité), une imprimerie (L'Imprimerie du Midi), une activité voyages.

 

cover-md_0.jpg

Midi Libre

Siège : Saint-Jean-de-Védas

Midi Libre est né à Montpellier le 27 août 1944. En 1997, puis en mars 2005, le quotidien se modernise pour offrir chaque jour un journal sérieux, actuel et dynamique.

133.719 exemplaires vendus chaque jour (OJD 2011).

Adossé au Groupe Sud Ouest, Midi Libre est devenu la pièce maîtresse du groupe de presse « Les Journaux du Midi ».

Directeur de la publication : Alain Plombat

Adresse : Rue du Mas de Grille,

                34438 Saint Jean de Védas

Téléphone : 04 67 07 67 07

 

 

cover-ind.jpg

L'indépendant

Siège : Perpignan

L'un des plus anciens quotidiens français dont la création remonte à 1846 dans les Pyrénées Orientales. En 1932, il s’étend au département de l'Aude et est aujourd’hui encore le quotidien leader sur ces deux départements.

Diffusion : 58 000 exemplaires vendus chaque jour.

Directeur de la publication : Alain Plombat

Adresse : 2, boulevard des Pyrénées, CS 40066

               66007 Perpignan

Téléphone : 04 68 67 88 88

 

cover-centrepresse.jpg

Centre Presse Aveyron

Siège : Rodez

1er quotidien d’information de l’Aveyron avec plus de 60% de part de marché.

Diffusion : 19240 exemplaires vendus en semaine (OJD 2011).

Adresse : 8-10 avenue Victor Hugo

                12008 RODEZ CEDEX

Téléphone : 0 810 10 12 12

 

- - -

 

2/ Les regroupements :

 des équipes rédactionnelles de Midi Libre et de Centre Presse. Les lecteurs continueront à profiter des deux titres.

 

Du nouveau dans le paysage médiatique ruthénois. Dans le cadre de sa réorganisation territoriale et de son développement du support papier et des contenus numériques, le groupe des Journaux du Midi a décidé de regrouper les équipes rédactionnelles de Midi Libre et de Centre Presse (1).

 

À compter du samedi 1er février 2014, nos lecteurs, partenaires et annonceurs, qui continueront à bénéficier des deux titres et des deux sites Internet sur le Nord-Aveyron, pourront s'adresser à la rédaction et à la régie publicitaire communes aux deux éditions.

 

 

3/ Les licenciements :

 

Les Journaux du Midi : Sud Ouest veut faire cession

Par Antoine Guiral — 28 avril 2014 

 

Le groupe projetterait de vendre les trois quotidiens.

  • Les Journaux du Midi : Sud Ouest veut faire cession

Alors que son résultat d’exploitation vient de redevenir positif (2,9 millions d’euros en 2013 après une perte de 4,8 millions en 2012), le Groupe Sud Ouest (GSO) a présenté à ses troupes un plan très détaillé, intitulé «Innovation et développement». La présentation s’est déroulée en deux temps : d’abord au siège bordelais de Sud Ouest, puis à celui des Journaux du Midi, à côté de Montpellier, que GSO détient depuis 2007. Ces derniers pourraient être vendus à la découpe ces prochains mois. Après un récent plan de restructuration qui a entraîné le départ de près de 130 personnes, GSO n’a pas réussi à lever les 15 à 20 millions d’euros nécessaires à son développement. D’où l’idée de se «débarrasser» des Journaux du Midi pour trouver des liquidités. Pas si simple.

 

Avec leur siège social basé dans la banlieue de Montpellier, Les Journaux du Midi sont composés de trois titres - Midi libre, l’Indépendant, Centre Presse - et de l’imprimerie du Midi. Ils irriguent les cinq départements du Languedoc-Roussillon (Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault, Gard, Lozère) et celui de l’Aveyron avec Centre Presse. Ces trois quotidiens sont touchés par une baisse des ventes et de la publicité qui a fait fortement chuter leur valorisation. Vendus par le groupe le Monde à GSO en 2007 pour près de 90 millions d’euros, Les Journaux du Midi vaudraient aujourd’hui tout au plus un tiers de ce prix d’achat. En plein processus de mutation, la presse papier est actuellement bradée, à Paris comme en province. Pour tenter d’obtenir un meilleur prix, Sud Ouest cherche à diversifier les éventuels acheteurs.

Titre phare du groupe, Midi libre (118 739 exemplaires par jour l’an dernier, en baisse de 8,76% par rapport à 2012) a taillé dans ses effectifs en 2013, mais continue à connaître des difficultés. Sans avoir, pour l’heure, formulé d’offre, l’architecte montpelliérain François Fontès a fait part de son intérêt pour le titre qu’il ne veut «pas voir quitter l’orbite régionale». Déjà présent dans la presse à travers la revue l’Architecture d’aujourd’hui, Fontès risque d’avoir du mal à monter un tour de table. Midi libre, seul, est déficitaire et surdimensionné. Quant à l’Indépendant (50 858 exemplaires quotidiens en 2013, en baisse de 8,58% par rapport à 2012) et Centre Presse (18 008 exemplaires, - 4,29%), ils auraient été proposés respectivement au groupe La Dépêche du Midi, à Toulouse, et à Centre France, à Clermont-Ferrand. Parmi tous les intéressés, personne ne souhaite confirmer l’information.

Antoine Guiral

 

 

*Groupe Midi Libre: les élus du personnel redoutent une "saignée" des effectifs

  • Par AFP , publié le 04/03/2015 

Toulouse - Les élus du comité central d'entreprise du groupe Midi Libre ont estimé mercredi que le projet de prise de contrôle par le groupe La Dépêche du Midi se traduirait par une "saignée dans les effectifs" de l'ordre de 20% d'ici à 2018, a-t-on appris de source syndicale.

Le CCE réuni à Montpellier a rendu un avis négatif, - qui n'est que consultatif -, sur le processus de rachat par La Dépêche du Midi et Centre France (La Montagne) du groupe des Journaux du Midi (Midi Libre, L'Indépendant, Centre Presse) actuellement détenu par le Groupe Sud Ouest (GSO). 

Dans son avis, voté à l'unanimité des cinq élus du personnel, dont l'AFP a eu connaissance, le CCE dénonce "le coût social (...) démesurément lourd, inacceptable, préambule à d'inévitables tensions" qui ressort du business plan présenté aux élus. 

 

Le CCE mentionne "191 suppressions de postes aux Journaux du Midi et 155 autres à Toulouse (à La Dépêche, ndlr) d'ici à 2018". Il s'agit selon lui d'une "véritable saignée dans les effectifs, une hémorragie", qui représente selon une source syndicale du groupe Midi Libre environ 20% de chacun des deux groupes. 

Il ne s'agit pour l'instant pas d'un plan social et le CCE a demandé "l'engagement qu'aucun départ contraint ne sera opéré d'ici 2018". 

 

A la Dépêche, où un CCE doit se tenir vendredi, le SNJ, syndicat majoritaire chez les journalistes, estime que ces perspectives sont "dramatiques" et "mortifères". "On est déjà à l'os, certains services sont paralysés par le manque d'effectifs", soulignait mercredi après-midi un syndicaliste SNJ. 

Le CCE de Midi Libre a aussi déploré l'insuffisance des informations fournies par les directions des deux groupes: "Le prix de vente ' Confidentiel"; "l'identité des actionnaires locaux minoritaires ' Impossibles à communiquer en raison d'engagements de confidentialité". 

Le président de La Dépêche Jean-Michel Baylet, par ailleurs président du Part radical de gauche (PRG), a simplement précisé que son groupe "devait détenir 51% du nouvel ensemble et La Montagne quelques pour cent", a indiqué une source syndicale à l'issue de la réunion. Quant aux actionnaires minoritaires "rien n'est encore sûr, nous dit-on", a ajouté cette source. 

Lors de la présentation du projet au CCE à la fin janvier, le groupe de Louis Nicollin (spécialisé dans le nettoyage urbain, le ramassage et le traitement des déchets), président du club de football de Montpellier, avait été présenté comme actionnaire régional confirmé, mais pour un montant non révélé. 

L'architecte François Fontès, qui a conçu l'hôtel de ville de la métropole languedocienne, était cité comme autre investisseur possible. 

Le CCE a réclamé qu'une seconde consultation ait lieu sur l'identité de "tous les actionnaires" et sur leur part dans le capital, ainsi qu'un engagement écrit garantissant l'indépendance des rédactions vis-à-vis des actionnaires. 

La vente, qui concerne aussi la filiale d'imprimerie et la régie publicitaire, devrait être bouclée pour le 1er mai, après consultation des autorités de la concurrence. 

Les Journaux du Midi avaient été acquis par GSO en 2007 pour 90 millions d'euros. Depuis, un plan de départs volontaires a entraîné la sortie d'un peu plus d'une centaine de salariés au sein des trois titres qui vendent au total près de 220.000 exemplaires par jour. 

 

**Annoncé depuis longtemps :

Journaux du Midi : fermeture d'agences et suppression de postes

Le 24/10/2013 à 18:35 par Thierry Wojciak

 

 

La direction du groupe de presse régional Journaux du Midi (« Midi Libre », « Centre Presse », « L'Indépendant ») envisage la fermeture de trois agences et la suppression d'une cinquantaine de postes en raison de prévisions budgétaires en forte baisse. "Il s'agit de combler les pertes liées à la baisse de 7% du chiffre d'affaires publicité et à celle de 5,5% des ventes papier en 2013, qui pourraient nous conduire à un déficit d'environ 5 millions € pour l'exercice 2014", selon le président du directoire des JDM Alain Plombat. Lors d'une "réunion préparatoire au budget 2014", ont ainsi été mis jeudi sur la table le projet de fermeture des agences Midi Libre de Carcassonne, Narbonne (Aude) et Rodez (Aveyron), ainsi que la suppression de 50 à 58 postes au sein du groupe dont, selon les syndicats, 35 à 40 CDD ou intérimaires et 15 à 18 départs non remplacés, du type départs à la retraite, ruptures conventionnelles et démissions. Dans un communiqué commun aux trois titres, le premier du genre selon eux, les syndicats, hors CGT, ont dénoncé "un insupportable chantage à l'emploi", expliquant que les salariés "ne supportent plus d'être considérés comme la principale variable d'ajustement" et rejetant le message des actionnaires, "un indécent marche ou crève".

La direction insiste sur le fait qu'il ne "s'agit pas d'un plan social" et qu'il n'y aura "pas de licenciement sec". "Il faut limiter au maximum le recours au CDD dans les services de rédaction et les intérimaires à l'imprimerie", a ajouté M. Plombat. Les trois agences du Midi Libre fermées seront celles où un titre du même groupe est leader (« L'Indépendant » dans l'Aude, « Centre Presse » en Aveyron). "Nous maintenons cependant toutes nos éditions. Les pages locales seront mutualisées, à l'inverse des pages nationales, internationales et sport", a précisé M. Plombat. "Nous avons également annoncé des projets de développement dans le numérique et l'évènementiel, avec l'organisation de salons et forums", a ajouté le patron du JDM.

 

 

3/ Suppression de la page dominicale consacrée à la poésie :

 

Un ami journaliste de Centre Presse me signale que la poésie, présente dans le journal depuis 10 ans, vient d'être supprimée par la nouvelle direction direction …

 

La poésie, ça ne paie pas, ça n'attire pas le lecteur…Vive le fait divers !!!

 

JPB

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens