Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 10:13
Exposition à La Jonquera : porte de l'exil - Alain Badia, conférence à Banyuls
Exposition à La Jonquera : porte de l'exil - Alain Badia, conférence à Banyuls
Exposition à La Jonquera : porte de l'exil - Alain Badia, conférence à Banyuls

Exposition à La Jonquera : porte de l'exil - Alain Badia, conférence à Banyuls

***Sous l'égide de l'Association transfrontière Walter BENJAMIN

CE vendredi 12 février, à Banyuls (salle Novelty) , à 18h30 :

conférence-débat par Alain Badia :

« Passages, paysages, visages du patrimoine culturel au XX° siècle : Soleil et ombre en Roussillon ».

Cette conférence se présente sous forme d’un triptyque dont le premier volet porte sur l’histoire de l’art en Roussillon (fauvisme et cubisme), le second sur la Retirada, l’arrivée du poète Antonio Machado à Collioure et la fondation de la Maternité d’Elne par Elisabeth Eindenbenz, le dernier sur le passage impossible de Walter Benjamin à Port-Bou mais aussi sur le mémorial « passages » de Dani Karavan.

Le fil conducteur réside dans les métaphores du « soleil » et de « l’ombre », ce qui explique l’approche poétique, littéraire de situations historiques.

(entrée libre - parking gratuit)

* EXPO au Musée de l'Exil: La Jonquera, porte de l'Exil

L’Alcaldessa de la Jonquera i Presidenta del Consorci del MUME, Sònia Martínez Juli, es complau a convidar-vos a l’acte d’inauguració de l’exposició “La Jonquera, porta de l’exili”, que tindrà lloc el pròxim dissabte, 13 de febrer, a les 12h, al hall del MUME.

Aquesta exposició, produïda per l’Associació d’Amics del MUME i comissariada per Miquel Serrano –conservador del MUME–, és un recorregut visual i documental per l’escenari fronterer de la Jonquera-el Portús durant les setmanes de gener i febrer de 1939 en què va tenir lloc el gran èxode republicà a causa de l’ocupació definitiva del territori català per part de les tropes franquistes.

Així mateix, l’exposició s’ocupa dels primers anys de la postguerra, quan la Jonquera va esdevenir una zona bloquejada i militaritzada per una dictadura afí a les potències de l’Eix i temorosa d’una possible invasió promoguda pels Aliats.

A l’exposició, al costat de la informació que aporten els plafons que s’han elaborat i la documentació i petits objectes que s’apleguen, es presenta un audiovisual amb una selecció de testimonis sobre l’exili i la frontera .

----

,,,, pour son 40ième anniversaire

Le Théâtre de la Rencontre

ouvre sa 65ième création

avec

un spectacle inspiré du patrimoine

Roussillonnais

LE THÉÂTRE DE LA RENCONTRE – SAINT MARTIN

31 RUE DES ROMARINS – PERPIGNAN

joue pour son 40ième anniversaire

''Le Trou aux Cochons''

ou La Bataille de Peyrestortes

texte de Pierre Bouchet

adaptation : Guy Jacquet

avec Aline Seyres - Christian Albert - Jacques Pumareda - Guy Jacquet - Gerard Blot- Jerome Auffret

Samedi 13 février à 20h30 et Dimanche 14 février à 17h

Ce n’est pas un spectacle historique mais du théâtre sur notre histoire

Le Théâtre de la Rencontre va fêter ses 40 ans

1793 : guerre franco-espagnole

La bataille de Peyrestortes est un fait de notre histoire catalane !

En réponse à l'exécution de Louis XVI, l’Espagne déclare la guerre à la République Française.

L'instauration de la république, et surtout le prosélytisme affiché par les Conventionnels, suscitent de nombreuses inquiétudes dans les royaumes européens.

Voilà pourquoi, en 1793, les armées espagnoles commandées par le général Ricardos envahissent le Roussillon. Leur progression est rapide, d'autant que certains chefs français ne semblent pas à la hauteur de la situation. Lorsque les troupes de Ricardos parviennent à franchir la Tet, la situation semble désespérée pour les républicains. Mais, grâce notamment à Cassanyes(notable perpignanais membre de la Convention), les armées révolutionnaires parviennent à inverser le cours des événements.

C'était à Peyrestortes, le 17 septembre 1793.

Selon Cassanyes, qui a raconté en détail les événements, les Espagnols avaient établi à Peyrestortes "un camp formidable avec de la grosse artillerie". Cassanyes, comptant sur les armées françaises installées à Salses, décide de détruire ce camp. Il participe lui-même à l'action. Voici une partie du récit qu'il en a fait (tout se passe non loin du mémorial érigé à proximité de l'aéroport actuel, les deux armées étant séparées par la rivière de la Llavanera) :

« Le général Goguet, me voyant déjà à côté d'une tente, s'élance vers moi comme un furieux ; le cri de ''baïonnette en avant'' se fait entendre partout répété au même instant ; nos héros entrent dans les retranchements...bientôt on se trouve trop rapproché pour faire le coup de baïonnette; on se bat à coups de crosse; on se prend à bras-le-corps; le nombre des nôtres augmente à mesure que les colonnes arrivent...tout ne respire que carnage; les cris des mourants...le bruit des sabres et des baïonnettes fait frémir. La débandade commence. Un colonel espagnol se trouve en ma présence ; mon sabre s'appesantit sur sa tête ; il se rend. La confusion est parmi les Espagnols qui se trouvent pêle-mêle avec les Français ; nous poussons toujours en avant du camp. Les Espagnols se voient perdus... Enfin la déroute est complète. L'ennemi prend la fuite..."

A partir de cette date, les revers espagnols se multiplient, et, en quelques mois, les troupes de Ricardos seront repoussées et pourchassées au-delà de la frontière.

La bataille de Peyrestortes fut peut-être un tournant décisif, en stoppant la progression espagnole en Roussillon, au prix de 600 morts coté espagnol et 300 français.

L' ADAPTATION SCÉNIQUE

se jouera en 3 « mentions » scénographiques, dans la tradition des tréteaux moyenâgeux.

Car telle est la chronique d'un temps où tous les français ne comprenaient pas toujours les actions menées par cette toute jeune république, brutale autant que libératrice, donnant du fusil en sons de carmagnoles et pour tout dire bien en danger !

Dès lors, c'est depuis l'humble Mas de la Llavanera que va nous être conté ce fait d'arme.

À l'issue de la bataille, Pauline, une fermière Roussillonaise trouve un jeune soldat blessé, gisant dans le trou où ses cochons se nourrissent.

Elle le sauve de l'appétit de ses bêtes, même s'il était un soldat de l'armée espagnole, donc « l'ennemi » contre qui se battent les franco-roussillonais. Et après tout ?

Elle pense à son garçon, que les armées de la République ont amené vers la Vendée, où se joue une autre guerre fratricide... qu'elle ne comprend pas !

Face à ce soldat qui parle aussi le français que le catalan, elle ne comprend pas non plus pourquoi il est allé guerroyer contre les hispano-catalans du sud . Mais elle va le soigner.

Et après tout ?!

Derrière elle, dans le four à pain, étaient cachés son mari, Jaume, tant était grande la peur de devoir entrer dans la bataille qui a rugi tout le 17 avril et dispersé tant de cadavres des deux camps. ''Plutôt un paysan vivant, qu'un héros mort ! '', semble penser Jaume. Et après tout !?!

Le Soldat (en fait perclus de douleurs et de doutes …), va se montrer virulent et agressif contre la ''bonne'' femme qui lui a sauvé la mise. Il lui en fait reproche au nom d'une infirmité qu'il va devoir sûrement traîner sa vie durant... malgré sa foi en La République…. Et après tout !

Et tout à côté Joseph Cassanyes, grand notable perpignanais et républicain, Député de la Convention héros autoproclamé de la bataille, qui n'hésita pas à mettre ses convictions, sa bravoure et sa peau, face au tir des canons et au fil des épées ! Lui, va dire haut et fort qu'il fallait ne plus tergiverser,(comme certains généraux ''parisiens''), qu'il ne fallait pas attendre et soulever ce qui restait de force parmi les jeunes recrus, pour bouter l'espagnol hors du Roussillon ! Et après tout !!

***/***

C'est face à ces apparences de contradictions, que Pierre Bouchet a, comme toujours, entrepris de bâtir cette fiction ''historisante'', avec cette écriture claire et joueuse, dont la grâce ne masque jamais les arrières plans toujours profonds … éclairants !

Si Pierre Bouchet a écrit tant de pièces

pour nous c'est parce que nous avons toujours

partagés l'envie (et la nécessité !)

de parler de l'Histoire en racontant ''des'' histoires ,,,

Cette fois encore !

Et après tout …

G.JLe Théâtre de la Rencontre fêtera ses 40 ans

JUGEONS SUR PIECES

Productions des acteurs et metteurs en scène du Théâtre de la Rencontre

Le Guichet de Jean Tardieu 1971 (par le Groupe de Recherche et d’Etudes Théâtrales- Préfiguration de La Rencontre)

La Ville création poétique. 1971 : Ponge, Pichette, Fargues, Cendrars, Vian, Duras, Bachelin, Dubac…(GRET)

Christophe Colomb de Michel de Gheld.erode, 1971/72 (GRET)

Jouliet and Woméo parade de rue, d’après Shakespeare, création 1971/72…(GRET)

Mozart assassiné de Guy Jacquet, création - Festival en Fenouillèdes 1972 -Tournée 1973…(GRET)

Le Cycle du crabe de Gabriel Cousin, adaptat Pierre Bouchet - Stage national Caudiès, 1972

La Moschetta d’après Ruzzante, Stage Nal. Caudiès, Festival de Bern 1973 (GRET)

Classe terminale de René de Obaldia, adaptation Guy Jacquet. Tournée :1973/74…(GRET)

Le Cavalier bizarre de Ghelderode, adaptation - Pierre Bouchet - Stage national Caudiès, 1974

Le Médecin malgré lui de Molière, Création et tournée 1974/75 /76

Fièvres de Maurice Durozier, Guy Freixe, Guy Jacquet, création Avignon 1975

Cabaret à Emporter de Serge Llado, Guy Jacquet, création et tournées 1974/75/76

1976 DEBUT DE LA COMPAGNIE : THEÂTRE DE LA RENCONTRE

L’ombre d’un franc-tireur de Sean O’Casey. Tournée :1976 /77

Anafolisme de Marc Delestre - Stage Nal.Caudiès, création 1977

La “véritable” histoire de François Villon… de Roger Payrot, création Festival d’Octon 1977

Chanson d’un Gâs qu’a mal tourné de Gaston Couté par Guy Jacquet, création Avignon 1978/ Tournées Permanente depuis .

La Fête manquée d’après Jean Tardieu, adaptation Guy Jacquet, création Festival de Carcassonne. Création et tournée1979/80/81

Théâtre au café volant de Robert Barrero et Guy Jacquet,

création Festival d’Octon 1980. Tournées 81/82/83

La Ballade des Perdus de Roger Payrot, création Théâtre Action Perpignan 1981-Tournée 81/82

La Démarieuse adapt. Annie Florenza-Festival Minerve 1982

D’Arti Show de Roger Payrot, création 1983/84

Ce soir on vous le chantera ! de G.Jacquet et Henri Xeridat.- Festival Minerve. Tournée 1983 à 1992

Georges Dandin de Molière, 1984/85.- Tournée. R.F.A :85

OM’argiles travaux d’acteurs-Guy Jacquet-Stage International-Chartreuse Avignon84

Grand’peur /misère du 3e Reich de Brecht, mise en scène : Robert Barrero 1985

Le Son de Feuille de Guy Jacquet -Stage Nal- Parc des Cévennes ,

Ainsi criait le coq, Pablo ! Poèmes Pablo Neruda, Adapt Guy Jacquet- Sarlat 1988

Et l’Eté reviendrait collectif d’auteurs coordonné sur les cahiers de doléances du Roussillon . 1989

La Ricineraie d’après Anton Tchekhov, adaptation Annie Florenza, création Estivales 1990

Monserrat d’Emmanuel Roblès, création Estivales 1990/ Tournée 1990

La Rue… mon camarade de Guy Jacquet, création Estivales 1991. Tournée de 1991 à 1998 - Dont 15 soirées en RFA -

Les Inconnus dans la Raison,performance de théâtre “invisible”,1re création: Château de Nyers 1991- puis, 92-94-95-96-98-2001

Le Voyage du Médecin de Molière, adaptation G.Jacquet, création Estivales 1991-Tournée RFA 1991

Tosca de Puccini – Dion Musicale : Daniel Tosi - Mis en scène : Guy Jacquet 1991

Pour tout l’Or de Granada création théâtre-musique-danse, sur l’année 1492 en Espagne( Palais des Rois de Majorque )

(la reconquista ; la persécution et l’exil de juifs, l’arrivée des gitans … et le 1er voyage de C.Colomb)

M.e.Scène: Guy.Jacquet avec Angélique Ionatos, Amina Allaoui, La Joselito, Pedro Soler, Henri Agnel –

Chansons Vagabondes- A;Sylvestre,Dimey,Aragon,Ferré,Couté,Vian, Prévert,Brecht, Kurt Weill..Création Noêl 92 –

Tournée 92 à 94- Festivals d'Ispagnac- Ramonville- Marsillargues-

Jugeons sur pièces suite

Par la barbe d’Ulysse de Pierre Bouchet, création Estivales 1992

La plus vieille histoire du monde (Odyssée en 25 chansons)Pierre Bouchet d’après Homère Création Estivales 92

La Nuit du Cavalier d’après M. de Ghelderode, adaptation Guy Jacquet, création Estivales 1993

Demain une fenêtre sur rue de Jean-Claude Grumberg, création Estivales 1994

Le Sourire au pied de l’échelle d’après Henri Miller, adapt. Guy Jacquet, création Estivales 1995

Edmond de David Mammet, adaptation Christian Hernandez, création Estivales 1995

Chez Pierrot de Jean-Claude Grumberg, adaptation et mise en scène Robert Barrero 1996

Ce que voit Fox de James Saunders, mise en scène Christian Hernandez 1997Les Iks d’après Colin Turnbull, adaptation Jean-Claude Carrière, Quémada 1999

Milagro 2000 d’après Josué de Castro, Adapt : Pierre Bouchet /Guy Jacquet, Coprod. Franco Brésilienne :Théâtre de la Rencontre- Ecole Nale.Salvador/Bahia. création Estivales 1999 + tournée.

Le Cabaret de 4 Sous d’après Brecht et K.Weill. Montage de Roger Payrot et G.Jacquet. Dion. Musicale :A.Peus - Conservatoire .Nal de Région. 2000

Homère, alors…! création musicale d’après l’Odyssée,

Adap. Pierre Bouchet / Musiques : G,Jacquet, 2000 -

Et remettez-nous ça ! Théâtre-Chanson 2001

Le peuple des montagnes d’après Les Iks- 2e mise en scène, Estivales 2002

Viande crue à Whitechapel de P.Bouchet sur Louise Michel - 2004

Longue pente vers Recife de Josué de Castro,

Adapt. Guy Jacquet - création mai 2004

Enquête de Guinguette /Jean Tardieu, création Festival ‘’Nits d’Eus’’ 2005

Festival ’’Arcanes d’Ulysse’’ – Archipel des Théâtres 2007 .

Au loin une Galère de Pierre Bouchet - 2ième version d’Ulysse.

Duo croisé – Angélique Ionatos -

L’Alphabet de la Mer - Angélique Ionatos. Création Lumières : G.Jacquet

Elle lui dirait dans l’Île de F.Xénakis- Lectures. Adapt,Monique Bellsola

Dix Harmonies Création Musico-poétique de Michel Deneuve (orgue cristal)

et Guy Jacquet (narration) - Semaine sainte à Perpignan

La Nuit où la Lune s’est Perdue Théâtre-Chanson de G.Jacquet. Création Estivales 2006

De 2007 à 2015

Contes du Futur concert acousmatique d’André Dion-Textes : Guy Jacquet -/ Création Festival. Monseret

L'Indien et la Baleine–création musico-poétique – Evy Mauréso- Gaël Roé – Guy Jacquet – Scénographie: Joseph Mauréso

Ohé, San Francisco ! d’après William Saroyan- Adaptation G,Jacquet –

L’Ami des Nègres de Georges Tabory - Festival Ethno-Savanah du Cannet des Maures - Avec Marielle Durand

Neruda, voyageur du siècle - Création : Cédric Debarbieux / Texte de Pablo Neruda- Musique G,Jacquet-

Il est 10 heures du soir –Théâtre-Chansons, dans une arrière salle de bistrot ou lieux improbables ! Tournée :Théâtre en Têt

Théâtre à Bretelles – création de comptines et chansons de gestes aux coins des rues,,,, pour les tout petits-petits,

Je vous aime pour la Vie... Création Collective sur les courriers de 14 /18 entre le front des poilus et leurs familles .

Prochaines créations

Poéjazzie : Quand le jazz est là ... mariage de poésie et de jazz en tempo de swing, blues, ou bossa-nova,,,

Vent d'Hiver sur Peyrebelle- 2ième ième version de «‘’Une’’ Auberge Rouge » de Pierre Bouchet -Adap.G.Jacquet -

Le Trou aux Cochons – P,Bouchet- La Bataille de Peyrestortes(1793) vécue différemment et contée par 4 personnages.

Arrabal en double file – Soirée Arrabalienne avec 2 pièces : ''Pique Nique en campagne '' et ''Fando et Lis''

A ce jour, 64 spectacles ou performances, dont 38 créations originales…Un répertoire, quoi !

Le Théâtre de la Rencontre 31 rue des Romarins–66000 Perpignan

06*80*01*63*70 / mail theatrerencontre@gmail.com

C’est parce qu’ils ne savaient comment raconter leur origine, que les hommes inventèrent les dieux.... donc, le théâtre (Louis Jouvet )

VILLES où EN 40 ANS le THÉÂTRE de la RENCONTRE A PRESENTE AU MOINS

une de ses CREATIONS, PERFORMANCES ou STAGES

Pyrénées Orientales

Perpignan (435 représentations), Alenya, Amélie les bains, Angoustrine (les escaldes), Ansignan, Arboussols, Argelès/Mer, Argeles Plage, Baho, Arles /Tech, Baixas, Banyuls/mer, Le Barcarés, Port Barcarés, Bolquère, Le Boulou, Bourg Madame, Cabestany, Canet Village et /Plage, Catllar, Caudiés de Fenouillèdes, Céret, Cerbère, Collioure, Dorres,Elne, Err, Espira/l’Agly, Estagel, Estoher, Escaro,Eus, Font Romeu, Illes /Têt, La Tour de France, La Llagone, Matemale, Maury, Montalba, Montner, Mosset, Osseja, Prades, Prats de Mollo, Rasiguères, Ria Sirach, Rivesaltes, Saint Cyprien (ville/plage), Saint Estève, Saint Paul de Fenouillet, Salses, Saillagouse, Le Soler, Sournia, Tautavel, Thuir, Toulouges, Vernet les Bains, Villefranche de Conflent, Villeneuve la Raho , Villelongue, Vinça, Vingrau, …

Hors Pyrénées Orientales -

Estivales de Perpignan (109 représentations), Festival(off)d’Avignon, Festival d’Aurillac, Estives ''Paroles en d’Ossau'', Festival de Carcassonne, Nuits de Valréas, Festival de Minerve,Théâtrales de Florac, Festival Paroles et Voix/Saint Girons,Marseille(Th.Toursky/Th.Merlan), Festarades d'Ispagnac, Agde, Aubagne, Arles/Rhône, Blagnac, Fréjus, Valras, Leucate Plage, Axat, Gruissan, Albi, Villeséque/Corbières, Narbonne, Uzés, Limoux, Durban, Lézignan, Béziers, Octon, Bédarieux, Pézenas, Clermont l’Hérault, Millau, Cap d’Agde, Montpellier, Sète, Montagnac, Rodez, Saint Afrique, Palavas, Paris(cabarets vagabonds), Salle Bleue de Toulouse, Châteauroux, Poitiers, Quiberon, Beaucaire, Marsillargues, Bron, Vienne, Saint Chély d’Apcher, Bourg/Bresse,Riom,Lyon(Croix-Rousse), Bessan, Nîmes, Lunel, Verbes en La Chartreuse (Villeneuve lez Avignon), Mende, Limoges, Alés, Tours, La Rochelle, Belle île en mer, Point à Pitre, Basse Terre, Trois Rivières, Saint Martin(Marigot), Gardane, Les Festiscènes des Eaubonnes, Gourette, Arudy, Foix, Pau, Saint Gaudens, Charleville Mézières, Nancy, Epinal, Agen, Périgueux, Privas, Marseillan Plage, Le Puy en Velay, Bordeaux, Toulon, Hyères, Privat, Bayonne, Draguignan, Le Cannet des Maures(Festival Ethnosavanah), …

Etranger

Barcelone, Terrassa, Peniscola, Bruxelles, Louvain la Neuve, Charleroi, Namur, Tournai, Lecce, San Luca, Lausanne, Bern, Montreux, Hanovre, Lüneburg, Heidelberg, Wolfsburg, Göttingen, Celle, Marburg, Cologne, Berlin, Cuxhaven, Goslar, Osnabrück, Kiel, Joao Pessoa, Salvador de bahia, Campina Grande, Sume, Souza, Casablanca, Rabat, Tunis, Nabeul, Hammamet....le Théâtre de la Rencontre

Compagnie Permanente de Créations et d’Actions Théâtrales

COUR D'HONNEUR D'AVIGNON - Jean VILAR -

Le théâtre est un art ingrat. Il ne suffit pas d'être intelligent.

Il ne suffit pas de regarder le monde comme il va et d'en tirer des conclusions.

Il ne suffit pas de réfléchir aux formes. Il ne suffit pas d'avoir bossé et de le montrer.

Pour que du théâtre advienne, il faut aussi créer des points de contact.

Des instants où scène/salle ressentent la nécessité de partager.

Où, intuitivement, cette ‘’rencontre’’ a un sens.

Je ne vais pas au théâtre pour assister à une démonstration.

Je vais au théâtre pour jouir d'un partage inattendu.

Sans partage, pas de jouissance...pas de théâtre...

Tout cela je le dois à cet homme. Merci Monsieur Jean !

(Guy Jacquet)

 CE vendredi 12 février , à 18h30 :

 

 

conférence-débat par Alain Badia : 

 

« Passages, paysages, visages du patrimoine culturel au XX° siècle : Soleil et ombre en Roussillon ».

 

Cette conférence se présente sous forme d’un triptyque dont le premier volet porte sur l’histoire de l’art en Roussillon (fauvisme et cubisme), le second sur la Retirada, l’arrivée du poète Antonio Machado à Collioure et la fondation de la Maternité d’Elne par Elisabeth Eindenbenz, le dernier sur le passage impossible de Walter Benjamin à Port-Bou mais aussi sur le mémorial « passages » de Dani Karavan. 

Le fil conducteur réside dans les métaphores du « soleil » et de « l’ombre », ce qui explique l’approche poétique, littéraire de situations historiques. (entrée libre)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens