Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 09:18
Perpignan, la Procession du Sang et Or : mascarade macabre, obscurantisme, spectacle touristique, atteinte à la laïcité, idéologie identitaire : "Vive la mort"..?
Perpignan, la Procession du Sang et Or : mascarade macabre, obscurantisme, spectacle touristique, atteinte à la laïcité, idéologie identitaire : "Vive la mort"..?
Perpignan, la Procession du Sang et Or : mascarade macabre, obscurantisme, spectacle touristique, atteinte à la laïcité, idéologie identitaire : "Vive la mort"..?
Perpignan, la Procession du Sang et Or : mascarade macabre, obscurantisme, spectacle touristique, atteinte à la laïcité, idéologie identitaire : "Vive la mort"..?

 

        Perpignan, la Procession du Sang et Or : mascarade macabre, obscurantisme, spectacle touristique, atteinte à la laïcité, idéologie identitaire : "Vive la mort"..?

 

 

 

** Mme Josianne Cabanas, conseillère municipale chargée du patrimoine, auteure d'un livre sur l'histoire de "la procession du Sang" (Trabucaire éditorial) et de nombreux articles érudits sur la question.(1) est chargée de l'événement du vendredi saint et de la "Procession de la Sanch":

 

"Entre le XIXe siècle et 1950, la procession de la Sanch a eu lieu exclusivement dans l'enceinte de l'église Saint-Jacques. Je donnerai une conférence sur l'historique de la procession le 3 avril à 18h, Ancien Evêché. Invitation largement lancée ; vous retrouverez les dates des autres conférences et manifestations dans le programme rapidement à disposition à l'OT et autres lieux."

 

Ville de Perpignan : Comme chaque année, la semaine sainte est l’un des temps forts de la vie perpignanaise. Le festival de musique sacrée accompagne les moments religieux et traditionnels de la semaine sainte entre le 16 et le 26 mars. Retrouvez le programme complet de la semaine sainte sur http://urlz.fr/3eS1

 

(1) bibliographie :

  • J. Missonge et C. Camberoque, « La procession de la Sanch, à Perpignan », Connaissance du Pays d'Oc Montpellier, no 49,‎ 1981, p. 16–23 : Procession de la semaine sainte. Saint Vincent Ferrier, par ses prédications en Roussillon (1415), est à l'origine de la fondation le 11 octobre 1416 de la Confrérie de la Sanch ("du Précieux Sang de N.-S. J.-C."), chargée de la procession du Jeudi saint. Déclin à la fin du XVIII siècle. Restauration en 1950. 
  • Interdiction de l'évêque en 1970 (la procession devenue "mascarade"): conflit Eglise-religion populaire. La paix revenue aujourd'hui.
  •  
  •  
  • Jacques-Gaspard Deloncle, La Sanch : semaine sainte à Perpignan, Portet-sur-Garonne, Loubatières, coll. « Petit précis »,‎ 2002.
  •  
  • Lionel Goetz, La Sanch, Perpignan, Goetz,‎ 1993
  • Rose-Marie Tarradas, La procession de la "Sanch" des origines à nos jours, Perpignan, Université de Perpignan,‎ 1989

- - -

 

*    Archiconfrérie de la Sanch 

Association religieuse
Adresse : 5 Rue Église Saint-Jacques, 66000 Perpignan

Téléphone :04 68 51 14 91


*procession le vendredi 25 mars 2016 :

  • - - -D'autres "misteri" sont dédiés à la Vierge Marie :

 

• Le Misteri de la "Mater dolorosa" où Marie est debout au pied de la croix, assistant impuissante, mais résignée, au sacrifice de son Fils, sa poitrine ornée d'un cœur transpercé de sept glaives, chaque glaive représentant une des sept douleurs de Marie. 

 

• Le Misteri de la "Pieta" où Marie est assise, recevant dans ses bras son Fils.

• Le Misteri de la "Soleda" où elle est debout au pied d'une croix nue, Jésus ayant été déjà placé dans le saint sépulcre; elle tient dans ses mains le suaire, tandis que ses yeux mouillés de larmes fixent l'instrument du supplice. 

 

• Les autres misteri évoquent :

le Christ portant sa Croix,

le Christ cloué sur la Croix

et le "Dévot Christ" sur son lit d'apparat devant la Cathédrale.

 

 

 

  • - - - Contre : Perpignan bafoue-t-elle la laïcité ?
  •  
  • 1.La ville se cherche une identité, coincée entre ses racines catalano-chrétiennes et l'installation d'étrangers, de Français d'autres régions et de migrants…Quête identitaire, défense de la civilisation judéo-chrétienne - débat orchestré par les nouveaux intellos réacs- quand la ville abrite des quartiers communautaires, gitans et maghrébins, turcs, russes…
  •  
  • Cette célébration ambiguë des sources chrétiennes du pays sous ses aspects les plus obscurantistes (procession sur le domaine public *) et de la promotion touristique mêle pitié sincère des uns, fanatisme religieux des autres et manipulation des rites à des fins touristicoles pour les organisateurs.
  • Pourquoi pas un circuit au sein des églises ? Pourquoi pas une procession nocturne, moins gênante pour la population, la circulation, comme à VERGES, Collioure, Bouleternère..?
  •  
  • JPB
  •  

*L'art religieux :

 

L'art peut rendre beau ce sommet de l'exhibitionnisme macabre célébrant l'idéologie obscurantiste des Cathos d'un autre temps...

 

  • Procession d'un autre temps, tradition passéiste, moyen-âge obscurantiste; où la modernité de la cité catalane ?
  •  
  •  
  • * Notons cette réaction, diffusée sur les réseaux sociaux :
  •  
  • Dolores Curnier /react-text 
  • Désolée. Je suis catalane. Fière de notre identité, de nos traditions, de nos paysages, de notre Canigou, de notre belle et bonne omelette pascale.
  • Mais ces personnages, me fichent une trouille bleue.
  • J'ai l'impression de voir des membres du KKK américain.
  • J'aime pas trop les personnages qui se cachent derrière un déguisement, un masque, sauf exception, évidemment.
  •  
  •  
  • **Voir mon article, déjà sur ce thème, en 2015, dans "leblogabonnel" du 22 AVRIL 2014 :
  •  

L'OBSCÈNE PROCESSION DU VENDREDI SAINT

 

- - -

 

1. Dans la phase de rénovation qui suivit le concile Vatican II (1959-1965), la Sanch, trop traditionnelle, ne fut plus en odeur de sainteté. Certains crurent voir derrière la capa ruxa l'ombre du Ku Klux Klan, et dans la procession, une survivance obscurantiste et folklorique. Un évêque de Perpignan, Mgr Joël Bellec, la chassa même des églises du diocèse. "

 (L'Express du 11.10.2001 "Les encagoulés de la Sanch)

 

 

 

 

2. extrait d'un article publié sur le site "Ouillade" du 26/12/2014:

 

- « Le Conseil municipal de Perpignan dans sa séance du mercredi 25 juin 2014 a fait l’acquisition pour un montant de 820 500 euros d’un immeuble situé au 8 rue de l’académie et appartenant à l’Association diocésaine de Perpignan. L’immeuble sera utilisé comme un lieu d’exposition d’objets sacrés dont certains dédiés à l’Archiconfrérie de la Sanch et à son histoire.

Cette acquisition foncière n’est en réalité qu’un marché de dupes visant à contourner la laïcité. La municipalité de Perpignan offre un cadeau substantiel à l’Association diocésaine tout en lui permettant de poursuivre sa promotion : c’est du gagnant/gagnant à tous les coups ! Ainsi, l’Association diocésaine garde inchangé l’usage du bâtiment, usage garanti de manière permanente, tout en étant déchargée des préoccupations matérielles ou financières de l’entretien du bâtiment.  Il s’agit en réalité davantage d’une subvention à peine déguisée. 

 

 

 

Une fois de plus, la frontière entre le cultuel et le culturel est franchie sans vergogne pour contourner l’exigence de laïcité. Un bâtiment acquis par une municipalité doit avoir une affectation laïque au service de l’intérêt général, et non pas au service d’une croyance particulière que la loi de séparation de l’Etat et des Eglises de 1905 range dans la sphère privée pour mieux garantir indistinctement toutes les croyances et la liberté de conscience.

 

Cette décision a été votée à l’unanimité des membres du Conseil municipal. Ce fut le cas notamment du pénitent à peine masqué de la procession de la Sanch de l’an passé, un certain Louis Aliot. La laïcité prônée par le Front National se révèle bien à géométrie variable… Le FN se situe clairement dans le système, englué dans les réseaux de connivence. Avec de tels opposants, la majorité municipale peut dormir sur ses deux oreilles !

 

La décision de solliciter une subvention de 10 % de la dépense auprès du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du projet « Tourisme durable et Itinérance du savoir en cœur de Ville » est à cet égard édifiante et révélatrice.

 

 

 

 

 

 Procession du Sang : Perpignan, ville touristique : 

 

 

 

 

copyright : www.perpignantourisme.com

 

  •  


  •  
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens