Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 10:19
Château médiéval de Torroella de MONTGRI © Jean-Pierre Bonnel
Château médiéval de Torroella de MONTGRI © Jean-Pierre Bonnel
Château médiéval de Torroella de MONTGRI © Jean-Pierre Bonnel
Château médiéval de Torroella de MONTGRI © Jean-Pierre Bonnel

Château médiéval de Torroella de MONTGRI © Jean-Pierre Bonnel

 Tourisme culturel

 

Les professionnels du tourisme sont devenus intelligents : ils ne vous proposent plus de vous conduire en Tunisie en se contentant de vous installer sur une plage, tout en vous servant cocktails et petits-déjeuners plantureux, ou en vous proposant des activités sportives...

 

Non ils ont recours à la culture, à l'Histoire du pays : un concert, une expo, un itinéraire à travers les architectures de la ville...sont au programme. 

Certes, la plupart des gens exigent d'abord le farniente, le soleil, la mer, les rencontres et les aventures sexuelles; cependant le slogan  "ne pas bronzer idiot" a eu son impact et on ne peut plus faire comme avant ! On fait dans la culture, notion vague, très large ! La culture devient souvent un alibi pour valoriser un voyage et lui donner un relief, une consistance, presque un sens, une cohérence !

 

Les foules estivales, à défaut d'être devenues "sentimentales", ont un désir de culture : l'offre doit suivre ! 

 

Le tourisme culturel fait souvent la renommée d'une ville : on va à Bilbao, d'abord pour l'architecture curieuse de son musée, pour les expos proposées plus que pour visiter les quartiers populaires et ouvriers…ou manger un plat à base de morue…

 

De même, le patrimoine minier, industriel, abandonné pendant des décennies est utilisé pour le tourisme de masse : découvrons l'histoire de notre pays...Le tourisme des "lieux de mémoire", parfois macabre (visites de cimetières, de camps de concentration...) est à la mode. Tout est bon, désormais, pour faire venir les bus, les curieux et le troisième âge, voire le quatrième...autour d'une tombe : entre l'excursion sur la côte vermeille et un bon repas, on rendra hommage au poète mort à Collioure. Le mythe s'amplifie, la mémoire se poursuit à travers les générations à travers le respect dû au Républicain enterré dans le petit port catalan...

 

Pour qu'une ville "devienne une destination", projet bien flou, il faut de la communication, et surtout un substrat ancien solide : patrimoine antique ou médiéval, édifices religieux originaux, rues du centre-ville originales et vivantes, circuits de découvertes, richesse ou aspect insolite d'un musée… Il faut souvent un nom, une activité de renom, un mot qui accroche l'intérêt du visiteur virtuel.

 

 

L'aspect originel, naturel du lieu (beauté d'une montagne, découpage d'une côte, position d'une ville…) est déjà un atout important : le tourisme de paysage emmène les marcheurs. Cependant c'est l'Homme qui modèle le paysage (les paysans donnent des couleurs à nos plaines, diversifient les aspects du territoire…) et recrée la nature : il pose un château sur une montagne, un monastère sur une colline, une ensemble muséal près de la rivière qui traverse la ville. 

 

Le tourisme ne peut se contenter du silence ou de la belle pauvreté d'une région : la Cerdagne est admirable mais est un quasi désert cultuel, et on se lasse vite des déserts; elle attire les flâneurs pas uniquement grâce aux champignons ou aux stations de ski, mais parce qu'une forteresse, une innovation solaire y sont installées…Il y manque une bonne librairie, un théâtre, un festival estival de qualité pour que ce plateau concilie bonheurs du corps et de l'esprit…

 

Mettre de la culture dans la nature. De l'animation culturelle intelligente et de qualité dans la ville…

 

 

En ce dimanche menacé par la pluie, je suis allé à Torroella de Montrgri, entre Estartit et Bagur. Depuis le bourg agricole d'Ulla, on accède au château médiéval situé à 300 mètres sur un escarpement qui donne à voir le spectacle de la plaine, des caps, des îles Medes.

 

Tout est beau, ensemble rocheux, pins, bouquets énormes de genêts, champs d'oliviers, de grenadiers : la main paysanne de l'Homme a produit des richesses naturelles tout en pensant à l'oeil de tous : la beauté, ma couleur, le tracé des chemins, l'ordonnancement des champs…Rien n'est dû au hasard, l'agriculteur a dompté la nature pour nous la rendre aimable !

 

Mais là, il y a plus. Il y a tourisme car il y a culture…Pourquoi..?

 

à suivre

 

JPB

 

 

 

 

 

 

 

 

*

**Le Château de Torroella est le château le plus spectaculaire et imposant sur la Costa Brava. Décrit par l’écrivain Josep Pla comme «roue authentique de l’Empordà », en effet, ce château est situé exactement entre l’Ampudán haute et basse, offrant une vue magnifique à la fois au nord et au sud de la Costa Brava.

costa-brava-torroella-montgrí-chateau.jpg

Le château de Torroella de Montgrí

 

Il a été construit entre 1294 et 1304 par le roi Jacques II, comté de Barcelone, sur la montagne du même nom (de type calcaire) en tant que zone de défense vers le comté d’Ampuries , dirigé par le comte de Ponce. Toutefois, l’intérieur du bâtiment n’a pas été achevé en raison de la paix définitive entre les deux comtés. Extérieurement, le château conserve un aspect fini.

 

 

Château de Montgrí

C. Riu Ter, 29 - Espai Ter - Oficina de Turisme de Torroella de Montgrí 

17257 Torroella de Montgrí (El Baix Empordà)

 

Téléphone: (+34) 972 119 100

Fax: (+34) 972 755 182

Adresse électronique: turismeET@torroella-estartit.cat     

Site: www.visitestartit.com

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens