Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:28
Transbordeuse de Cerbère

Transbordeuse de Cerbère

Olivier MOSSET et Philippe LABORDERIE

 

Statuaire des Transbordeuses

 

 

Dimanche dernier, notre association "W.BENJAMIN sans frontières" a participé à l'événement de Cerbère, en présence des autorités et des partenaires (ville, association du patrimoine, Région... et CD66, avec Michel Moly).

 

Il s'agissait de l'inauguration d'une nouvelle statue de transbordeuse.

 

Hommage à ces ANONYMES, que le philosophe juif allemand a célébré tout au long de son oeuvre.

Des travailleuses déclenchèrent en 1906, en gare de Cerbère, la première grève générale de travailleuses.

 

L'association SHANDYNAMIQUES, active et créatrice comme des bâtons de dynamite (Derain) a proposé à Olivier Mosset de concevoir et de mettre en oeuvre un Mémorial dédié à ces femmes dignes de notre respect.

 

Il s'agissait de créer, plus que d'illustrer : "C'est bien plus difficile d'honorer la mémoire des anonymes que celles des personnes célèbres. La construction historique est consacrée à la mémoire de ceux qui n'ont pas de nom." (WB)

 

 

Karine Vonna ZURCHER et Georges K.Zenove vous proposent d'autres lieux, d'autres performances à Cerbère, dans le labyrinthes des rues et des "passages" de la gare : Irène GRAU, Valérie du Chéné, Daniel Van de VELDE...

 

 

Contact : shandynamiques@orange.fr

 

 

 

CDC : COMMUNIQUÉ DE PRESSE · Perpignan, 19 juillet 2016

INSTRUISONS CAROLE DELGA SUR L’HISTOIRE DES CATALANS

Lors d’un meeting socialiste, le 8 juillet à Palaja, près de Carcassonne, en présence de Manuel Valls, la présidente de l’Occitanie, Carole Delga, a déclaré que le mot « catalan » signifiait « repli sur soi ». Elle a jugé l’identité catalane « dérangeante », « pas vendeuse » et « inconnue ». Ces propos ahurissants révèlent un profond mépris pour les citoyens d’un territoire que Mme Delga prétend représenter. Ils blessent profondément les électeurs des Pyrénées-Orientales qui l’ont choisie lors des dernières élections régionales. Pour justifier ses propos, la présidente toulousaine affirme : « nos associations catalanes sont toutes de droite souvent extrême ». Pour couronner ces affirmations, la gazette institutionnelle « Occitanie Journal » de juillet-août, actuellement distribuée dans les boîtes aux lettres, affirme sans vergogne à propos du nom scandaleux de la région : « L’ensemble du territoire est bien représenté » ! Ce journal payé à nos frais a pour directeur de la publication Mme Delga en personne.

Comment peut-on piloter un territoire que l’on ignore et des habitants que l’on méprise en niant une identité, que l’on prétend effacer ? Le Pays Catalan n’a jamais accepté les gouvernants de ce type. Les propos de Carole Delga clarifient la situation : dans l’Occitanie, le débat n’est pas le nom, la question fondamentale c’est le projet de nous faire disparaître. La comtesse de Toulouse ne représente plus l’ensemble des Catalans.

Pour instruire la présidente régionale sur le territoire qu’elle bafoue, nous lui adressons ce jour l’ouvrage « Histoire du Pays Catalan », de Joan Villanove, paru cette année. Nous espérons que cette oeuvre de référence fournira à Mme Delga la connaissance nécessaire à la modification de son jugement.

 

Philippe Simon
Coordinateur « Oui au Pays Catalan »
 
 Suivez la campagne « Oui au Pays Catalan »
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE / Perpignan, le 21 juillet 2016
 
REJOIGNEZ LE MAQUIS, POUR LE PAYS CATALAN
 
Le débat sur la place des Pyrénées-Orientales dans la méga-région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées agite les esprits. Le 24 juin à Toulouse, le nouveau conseil régional a voté pour le nom « Occitanie », proprement étranger au Pays Catalan, car nous ne sommes pas plus occitans que la France était allemande en 1942. L’avenir économique, social et identitaire de notre territoire de 1000 ans d’âge est insulté et la présidente régionale, Carole Delga, distille son venin verbal : l’identité catalane est « dérangeante », « pas vendeuse » et « inconnue ». Elle est un « repli sur soi » !
 
A Perpignan, Céret, Prades ou Banyuls, le mouvement de fond progresse. Les habitants se sentant insultés par Toulouse sont de plus en plus nombreux. Beaucoup s’engagent dans notre structure, née en avril face à l’urgence territoriale, afin d’organiser la résistance catalane au funeste projet « Occitanie ». Pour prolonger le succès de notre action, nous annonçons un grand rassemblement des citoyens, acteurs politiques, économiques et culturels, tous amoureux du Pays Catalan. Il se déroulera dimanche 31 juillet à la chapelle Saint-Amans, à Montauriol. Ce haut lieu du patrimoine catalan, au sein d’une nature préservée, recevra l’évènement « Rejoignez le maquis » dès 10h00. Pique-nique tiré du sac, prises de parole et convivialité sont au programme.
 
Philippe Simon
Coordinateur « Oui au Pays Catalan »
 
 Suivez la campagne « Oui au Pays Catalan »
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE / Perpignan, le 21 juillet 2016
 
REJOIGNEZ LE MAQUIS, POUR LE PAYS CATALAN
 
Le débat sur la place des Pyrénées-Orientales dans la méga-région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées agite les esprits. Le 24 juin à Toulouse, le nouveau conseil régional a voté pour le nom « Occitanie », proprement étranger au Pays Catalan, car nous ne sommes pas plus occitans que la France était allemande en 1942. L’avenir économique, social et identitaire de notre territoire de 1000 ans d’âge est insulté et la présidente régionale, Carole Delga, distille son venin verbal : l’identité catalane est « dérangeante », « pas vendeuse » et « inconnue ». Elle est un « repli sur soi » !
 
A Perpignan, Céret, Prades ou Banyuls, le mouvement de fond progresse. Les habitants se sentant insultés par Toulouse sont de plus en plus nombreux. Beaucoup s’engagent dans notre structure, née en avril face à l’urgence territoriale, afin d’organiser la résistance catalane au funeste projet « Occitanie ». Pour prolonger le succès de notre action, nous annonçons un grand rassemblement des citoyens, acteurs politiques, économiques et culturels, tous amoureux du Pays Catalan. Il se déroulera dimanche 31 juillet à la chapelle Saint-Amans, à Montauriol. Ce haut lieu du patrimoine catalan, au sein d’une nature préservée, recevra l’évènement « Rejoignez le maquis » dès 10h00. Pique-nique tiré du sac, prises de parole et convivialité sont au programme.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens