Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 07:47
Foot : dernier lien social ?

FOOT, dernier lien social..?

Ce sport a conquis la planète. Il est le refuge de milliards de dollars. Il est au coeur de toutes les polémiques : violence, dopage, corruption, prostitution, trucages, chantages…Pourtant le public, le populaire, le mélangé, loin des luttes de classes, est présent, qui l'adore. Les joueurs sont idolatrés. Le veau d'or a gagné !

Un autre sport, collectif, aurait pu l'emporter. Pourquoi le foot , Le rugby serait trop local; pourtant son geste est beau généreux : se passer le ballon avec les mains, d'un mouvement altier, loin des coups de pied. Loin des tacles et coups bas ! Mais le foot a vaincu, roi des "pains et jeux", plaisir des pauvres, bonheur des riches : la séduction est générale, de l'Europe à l'Afrique !

Face au délitement des institutions et des partis politiques, face à la fin des idéologies et au manque d'idéal et d'espoir, les foules démocratiques ont investi le foot, pour oublier, se défouler, fier, se déguiser...

La démocratie, face au pouvoir des puissants et à leur trahison, se sont réfugiées depuis longtemps dans les associations, vaste maillage de la société. Face au pouvoir de quelques-uns, le peuple ne se révolte pas, mais trouve une échappatoire au coeur même de la "servitude volontaire", comme l'écrivait déjà la Boétie au XVI° siècle : trouver des compensations dans des activités locales, conviviales, comme autant de contre-pouvoirs.

En effet, les syndicats et organisations nationales officielles sont minoritaires et impuissants car ils ont donné l'impression de ne défendre qu'une poignée de privilégiés. Le peuple s'invente des ouvertures, soit dans l'altruisme, avec des organisations humanitaires, soit dans le divertissement avec la chanson (les masses, les jeunes aimants se retrouver, par exemple, dans le phénol!ne des concerts énormes, "les Déferlantes" et et le sport...

Vive, vivre le foot ! Il est pourtant absurde de courir s longtemps après une balle…Le footballeur est une sorte de Sisyphe qui, parfois, atteint son but et place le ballon en haut de la montagne, neveux dire dans les cages…IL faut imaginer le footballeur heureux !

Et le public aussi, même s'il est parfois, comme hier soir, en finale de l'Euro, abasourdi d'avoir trop rêvé… Il se réveille de sa fièvre nationaliste, patriotique : la guerre du ballon rond est finie; la vraie guerre, économique, financière…continue… Vivement un autre subterfuge pour "distraire" (au sens pascalien) les foules mélancoliques : le tour de France, les jeux olympiques, les championnats du monde d'athlétisme…que sais-je encore..?

JPBonnel

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens