Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 08:42
Histoire du pays catalan envoyé à la présidente de la région Occitanie (initiative du CDC) - Destruction de la pharmacie Deloncle - Implantation d'un nouveau centre commercial - travaux pour l'annexe de la fac de droit
Histoire du pays catalan envoyé à la présidente de la région Occitanie (initiative du CDC) - Destruction de la pharmacie Deloncle - Implantation d'un nouveau centre commercial - travaux pour l'annexe de la fac de droit
Histoire du pays catalan envoyé à la présidente de la région Occitanie (initiative du CDC) - Destruction de la pharmacie Deloncle - Implantation d'un nouveau centre commercial - travaux pour l'annexe de la fac de droit
Histoire du pays catalan envoyé à la présidente de la région Occitanie (initiative du CDC) - Destruction de la pharmacie Deloncle - Implantation d'un nouveau centre commercial - travaux pour l'annexe de la fac de droit

Histoire du pays catalan envoyé à la présidente de la région Occitanie (initiative du CDC) - Destruction de la pharmacie Deloncle - Implantation d'un nouveau centre commercial - travaux pour l'annexe de la fac de droit

 

 

J'accuse...Nous accusons !

 

Carole et Pujol : attention, dégâts !

 

 

Le département des Pyrénées-orientales va disparaître..!

Le nom "Roussillon", accolé à Languedoc dans la précédente Région, est censuré ! 

Le L-R. est mort ! Vive l'Occitanie ! 

 

Après l'épisode avorté de la Septimanie wisigothique, ancien territoire s'étendant du Rhône à Al Andalus, voici la trouvaille nouvelle de la Delga, chuchotée par l'Occitan Onesta, peu honnête, occultant ainsi les Catalans : l'Occitanie, ancien morceau du domaine royal français qui parlait la langue d'oc..!!!

 

A choisir une dénomination linguistique, culturelle, historique, il fallait garder le mot "Roussillon" ou, moins restrictif, "le pays catalan".

 

Dans une optique moins idéologique, mais plus géographique, économique, sociale, on devait additionner les noms de deux régions réunis, parlant tout de suite aux publics nordistes ou étrangers, plus qu'Occitanie qui nous plonge dans un passé sanglant (croisade des Albigeois...) !

 

De toute manière, Catalogne et Catalans, voici des mots trop subversifs pour les chastes oreilles de la Delga ! Elle vient pourtant en Roussillon (villa à Argelès) sans savoir que c'est en Catalogne...

 

Génocide cuturel programmé depuis longtemps : depuis que la langue d'oil devenue le français l'a emporté par les armes contre la langue d'oc. 

 

Depuis que la République, bonapartiste, jacobine, laïque, a demandé à ses instituteurs de ne tolérer que le français dans les provinces : ce français qui est devenu la langue unique de la République...

 

A Perpignan, à l'instar de la Région, on saccage aussi, de façon plus tangible et violente. Après la destruction du presbytère de la Cathédrale St-Jean, à la veille de Noël, voici que dans la torpeur de l'été, le quartier Cassanyes est agressé : un établissement symbolique de la culture catalane, la pharmacie de Joseph Deloncle, le fondateur de la Casa Pairal (Arts et traditions catalanes, au Castillet) disparaît !

 

 M. Pujol-dégâts, cet abattage (il y eut, voilà quelques mois, les platanes du square abattus, voir le site de l'association FRENE) était-il nécessaire..?

 

Pour reconquérir le quartier gitan et maghébin - loin du droit et des règles du secteur sauvegardé, avec la complicité des autorités de l'Etat (Préfecture, Bâtiments de France, ministère de la Culture), acteur, lui aussi, de l'ethnocide à l'encontre des Catalans- on abat des maisons, on instaure de drôles d'architectures, sans cohérence !

 

 

M. Le maire détruit des immeubles et la culture : les Beaux-Arts, les Estivales, les postes d'animateurs et d'éducateurs dans les quartiers défavorisés, les subventions aux petites associations ...

 

 

La Catalogne est détruite de l'intérieur par les "Républicains" (les brochures de la ville mentionnent désormais plus "Perpignan la Méditerranéenne "que la Catalane) et de l'extérieur, par le rouleau-compresseur de la Région socialiste : le pays catalan a toujours été considéré contre un espace de rente, de tourisme et de bétonnerie,comme un simple espace de passage : TNT, TGV vers l'Espagne, le Sud de l'Europe, projet global qui transperce la Catalogne...arrêt de la ligne ferroviaire de Cerbère….Route de la drogue, passage des camions et des prostituées des Balkans ou de l'Orient compliqué… (lire Alain Tarrius).

 

 

Ces projets sont concentrés sur un même geste destructeur (nier le Catalan dans le nom générique), geste terroriste dans les destructions d'édifices chargés de sens (Ecole des Beaux-Arts, Pharmacie de la place Deloncle, sans rappeler les crimes passés: remparts, église, cloître...), sans concertation avec les citoyens, bien sûr: on viendra vous voir un mois avant les éléctions ! 

 

C'est déjà vu ! On s'attend à la victoire du FN à Perpignan, mais il faut savir que L. Aliot est lui aussi pour la destruction du quartier gitan, pour rebâtir... mais quoi ?

 

Ce projet immobilier, c'est une rumeur depuis des décennies; on espérait une mort lente des Gitans, ces derniers Catalans (les euls parlant catalan dans la rue) : grâce au sida, à l'obésité, aux maladies liées aux mariage consanguins... Beaucoup sont morts, sont partis...Maintenant Cassanyes est un gruyère : la reconquête sur le peuple marginal, asocial, sera longue, mais la volonté ethnocidaire est là...

 

Pujol, Carole dégâts… Au secours, ils sont tous gagas !!!


JPB

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens