Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 09:40
Aurélie - Yanina
Aurélie - Yanina

Aurélie - Yanina

 

 

Femmes on vous aime...

 



*** Expo de FEMMES :


L'association Bouchons d'Artistes vous fait part de sa nouvelle exposition au Musée du Mas Carbasse à Saint Estève. Une exposition collective de 4 artistes femmes; Anita Garcia, Aurélie Lafourcade, Anne Strenger et Yanina Scaglioni.


Le vernissage à lieu le vendredi 21 octobre 2016 à 19h.


L'exposition est visible tous les jours du 22 au 30 octobre 2016 de 15h à 18h30. 

 


«Femmes» Anita Garcia - Aurélie Lafourcade Anne Strenger - Yanina Scaglioni
Exposition collective

DU 22 AU 30 OCTOBRE
MUSÉE DU MAS CARBASSE
ENTRÉE LIBRE
Tous les jours de 15h à 18h30
Vernissage le 21 octobre à 19h


.

Evina Loos
06 27 18 06 90

- - -


-Les FEMMES 
dans Les Caractères de La Bruyère (Maximes)



 -n°5 (page 114, édition Garnier-Bordas) : Il faut juger des femmes depuis la chaussure jusqu’à la coiffure, exclusivement, à peu près comme on mesure le poisson entre queue et tête. » Moi : la femme, sirène ou maquerelle.. ?


N°13, p. 115 : « Une belle femme qui a les qualités d’un honnête homme et ce qu’il y a au monde d’un commerce plus délicieux : l’on trouve en elle tout le mérite des deux sexes. »
Ainsi, la femme idéale est morale et beauté…


N°25, p.. 117 : « Une femme infidèle, si elle est connue pour telle de la personne intéressée, n’est qu’infidèle. S’il la croit fidèle, elle est perfide. On tire ce bien de la perfidie des femmes, qu’elle guérit de la jalousie. »
Ou comment se consoler : extraire le bien du mal… O felles, fleurs du mal…et du mâle…


N°34, p. 121 : « Pour les femmes du monde, un jardinier est un jardinier et un maçon est un maçon ; pour quelques autres plus retirées, un maçon est un homme, un jardinier est un homme. Tout est tentation à qui la craint. »
Ou quand le moraliste annonce D.H. Laurence (L’amant de Lady Chatterley, au nom suggérant la « loi du minou »…


N°122 : « C’est trop contre un mari d’être coquette et dévote ; une femme devrait opter. »
On pense que pour La Bruyère, mieux vaut une femme infidèle, galante, frivole, précieuse, coquette, qu’une hypocrite. La fausse dévotion est le défaut majeur.


N°44, p. 124 : « Si j’épouse une femme avare, elle ne me ruinera point ; si une joueuse, elle pourra m’enrichir ; si un savante, elle saura m’instruire…Si une galante, elle le sera peut-être jusqu’à m’aimer ; si une dévote, répondez, que dois-je attendre de celle qui veut tromper Dieu et qui se trompe elle-même ? »
Encore ici, la qualité d’un défaut : on peut s’adapter à tout, sauf à la tartufferie…


 

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens