Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 15:06
Identité du Pays catalan : double JE ? - Bernard Saut - Salon du livre de Sainte-Marie : littérature et chocolat
Identité du Pays catalan : double JE ? - Bernard Saut - Salon du livre de Sainte-Marie : littérature et chocolat
Identité du Pays catalan : double JE ? - Bernard Saut - Salon du livre de Sainte-Marie : littérature et chocolat

Identité du Pays catalan : double JE ? - Bernard Saut - Salon du livre de Sainte-Marie : littérature et chocolat

“Du Double “Je” en Roussillon” :

sortie d’un essai de Robert Saut qui interroge l’identité Roussillonnaise

 

Que sommes nous? Français ou/et Catalan , Catalan et/ou Français? En tous les cas sûrement pas Occitans!!!!   Le débat sur l’identité des habitants de la partie nord de la Catalogne, appelé populairement depuis le traité des Pyrénées “le Roussillon” fait rage depuis la décision de la nouvelle région territoriale de s’appeler “Occitanie”. Manifestations, recours auprès du Conseil d’Etat se multiplient afin que soit reconnu l’identité et la spécificité des Roussillonnais dans le cadre de la nouvelle région. C’est pourquoi Balzac Editeur en cette Rentrée littéraire 2016 propose d’ouvrir le débat avec la publication de cet essai historique de Robert Saut : Du double “Je” en Roussillon “Histoires d’identité” On peut dire des Roussillonnais de socarrels (de souche et de racines), qu'ils se sont toujours fait « une certaine idée» du Roussillon : Espagnol avant 1659, Français depuis, mais toujours Catalan ! 

 

Terre de deux cultures depuis plus de trois siècles, et de double identité, contestée par les tenants du tout ou rien, jacobins contre catalanistes.  Par quelles traverses, quels compromis, quels renoncements cette terre est-elle devenue française, sans toutefois renier ses racines ? Et l'est-elle devenue sans partage et sans esprit de retour? Pour répondre à ces questions, Robert Saut nous propose quelques pistes sous forme de chroniques ayant pour dénominateur commun l'acculturation de notre pays, implicite ou manifeste, forcée ou consentie.  Aujourd'hui, le double « je » des Roussillonnais - Catalan et Français - est toujours vivace mais tiraillé d'un côté par un État jacobin qui craint sa catalanité et de l'autre par une minorité catalaniste qui remet en cause sa francité. En équilibre instable donc, balançant entre raison et utopie, authenticité et folklore, mais capable de se mobiliser comme ce fut le cas quand Georges Frêche proposa de rebaptiser notre Région « Septimanie » et ces derniers jours, ce samedi 10 septembre 2016, face aux propositions de la nouvelle Région rebaptisée « « Occitanie » où près de 10.000 Roussillonnais - un record - ont défilé dans les rues de Perpignan pour rappeler que nous sommes Catalans. Catalans du Roussillon soucieux d’assumer, une « identité heureuse » et dynamique, de porter haut et de faire vivre leur fière devise : Sempre endavant, mai morirem ! Tout le contraire d’un repli sur soi identitaire.   Dans son ouvrage Double « je » en Roussillon, Robert Saut revient sur ces trois siècles de francisation et lance le débat auquel chaque Catalan « Français » est convié : Que sommes nous? Français ou/et Catalan , Catalan et/ou Français ? En tous les cas sûrement pas Occitans!    

 

© R.Triquère, Balzac éditeur.

Girona/Perpignan: demain au centre d'art à cent mètres du centre du monde conférence: les magazines culturels papier ont-ils un futur?

 

La culture est elle toujours virale? Si oui, quels sont ses modes de transmissions? Le support fait-il tout dans le mode de transmissions? Ainsi, les revues culturelles papier, on t elle toujours leur mot à dire ou doivent-elles s'effacer face aux supports numériques et digitaux?
Et si au-de là de l'information sur la culture qu'elles transportait,elle possédaient toujours ce "je ne sais quoi" entre la sensualité du touché du papier et ce rapport à l'objet qui nous encre toujours et à jamais dans le réel ...Anne Devailly de la revue "l'art dans l'air", Ana Maria Cabéro de "Culturuae" est un public nombreux s'intérogeront sur le sujet 
La conférence et le débat seront animé par Nicolas Caudeville du site l'archipel contre attaque

- - -

 

Samedi et dimanche, venez me retrouver au salon du livre (et du chocolat!) à Ste-Marie de la Mer (66) -  Pour info : 06 31 69 09 32 (entrée libre-conférences-dégustations-dédicaces de mes livres- prix salon et saloon...)

 

 

****« Les Amis de Collioure »

Arts – Culture – Histoire

Association créée en 1967

Programme année 2016 – 2017

- Samedi 1er octobre 2016 : Visite commentée de la Sagrada Familia à Barcelone. Déjeuner sur les Ramblas

- Vendredi 21octobre à 17 h : « Service de santé des armées pendant la première guerre » par le Dr. Pierre Capdet.

- Samedi 5 novembre 2016 à 17 h : « L’année 1916 » par Mr. Renaud Martinez. 

- Jeudi 1er décembre à 17 h : « Augustin Hanicotte » par Mrs Bernard Lassère, Edouard Jourda et Paul Combeau. 

- Samedi 7 janvier 2017 à 17 h : « Les saveurs catalanes » par Mr. Pierre Torres.

- Samedi 4 février à 17 h : « l’orthographe » par Mr. Michel Adroher. 

- Samedi 4 mars à 17 h : « Histoire de la dynamiterie de Paulilles » par Mme Edwige Praca.

- Samedi 8 avril à 17 h: « l’Hermione, frégate des Lumières entre deux mondes » par Mr. Jean Garidou. 

- Samedi 13 mai à 17 h : « Réflexions sur le chemin de Compostelle » par Mr. Daniel Picard. 

- Vendredi 2 juin à 17 h : « le Fauvisme » par le Dr. Alain Billard.

 

 

***«  Les Amis de Collioure »

et le « Souvenir Français »

 

présentent le Vendredi 21 Octobre à 17h00, au centre culturel de Collioure

 

« Le service de santé des Armées pendant la Grande guerre »

 

une conférence du Docteur Pierre CAPDET

 

Dans le cadre du centenaire de l’année 1916 (bataille de la Somme et bataille de Verdun), le Docteur Pierre CAPDET, spécialiste de l’histoire de la médecine militaire européenne va exposer cet aspect durant les quatre années de guerre qui ont représenté pour la France la perte de près d’un million et demi d’hommes et quatre millions de blessés. Ménager le capital humain, perdre le moins d’hommes possible a été le souci constant du service de santé des armées et motivé l’organisation sanitaire des forces alliées. Le Docteur Capdet retracera l’évolution en matière de chirurgie, de radiologie, de matériel médical et d’évacuation des blessés vers les hôpitaux de l’arrière, en particulier dans les Pyrénées Orientales vers Perpignan, Rivesaltes, Elne ou Bages.  

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans pays catalan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens