Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 11:36
Sentis à Port-Vendres - Carles Ribas à Collioure - Herras à 100mètresducentredumonde _ DYLAN big Nobel
Sentis à Port-Vendres - Carles Ribas à Collioure - Herras à 100mètresducentredumonde _ DYLAN big Nobel
Sentis à Port-Vendres - Carles Ribas à Collioure - Herras à 100mètresducentredumonde _ DYLAN big Nobel
Sentis à Port-Vendres - Carles Ribas à Collioure - Herras à 100mètresducentredumonde _ DYLAN big Nobel
Sentis à Port-Vendres - Carles Ribas à Collioure - Herras à 100mètresducentredumonde _ DYLAN big Nobel

Sentis à Port-Vendres - Carles Ribas à Collioure - Herras à 100mètresducentredumonde _ DYLAN big Nobel

Où est Dylan ? 

Encore une fois : l'incertitude ! 

Le Nobel de littérature 2016 n'a pas manifesté la moindre émotion depuis l'annonce de son élection. 

Il faut dire qu'un prix n'est jamais qu'un prix ... il appartient à la douce contingence des hommes. 

 

Mais pour sûr, Dylan Nobel ! Ça en fait râler plus d'un. 

"Pas de la littérature", s'étrangle le choeur réac de la petite papauté culturelle parisienne. 

 

Pourtant du mot "littérature" personne ne connaît l'origine. 

Voilà bien un objet que, seuls, les bas du bulbe s'ingénient à enfermer dans une définition. 

 

Bob Dylan est sur la liste des "nobélisables" depuis 1996. 

Son oeuvre de troubadour, unique, immense et funambulesque, est prodigieusement vaste. Hors zone ! 

 

Il fut adoubé en son temps par Allen Ginsberg (himself) comme le digne grand  descendant de la tribu Beat.

Mais certains prétendront sans doute que Ginsberg n'appartient pas non plus à la littérature. 

 

Pas plus que Brautigan, Jo Fante ou Bukowski !! 

Alors je les emmerde ! 

 

Et je me dis, simplement, que tant que la littérature peut encore nous surprendre, c'est qu'elle est sacrément vivante. 

Thank's for all, Bob.   

 

Guy Jacquet

Un exemple de Sportifs citoyens,

Ceux de l’Olimpiada popular de Barcelona de 1936

 

De la Coupe du monde de football ou des Jeux olympiques de Rio, on peut retenir les exploits des sportifs, la belle histoire humaine de certains ou bien leur attitude face au dopage ou à l’argent.

Mais que ce soit dans le passé, aujourd’hui ou demain, les sportifs sont aussi des citoyens dont l’attitude a de lourdes conséquences politiques. Jouer au rugby dans une Afrique du Sud où régnait l’apartheid, n’était-ce pas cautionner  ce régime ? Participer aux Jeux Olympiques de Berlin n’était-ce pas entériner la politique antisémite d’Hitler qui en  avait exclu, pour des raisons raciales, les athlètes juifs ?

 

Aussi c’est tout à l’honneur de certains sportifs d’avoir non seulement œuvré au boycott des Jeux de Berlin mais d’être allés à Barcelone en juillet 1936 pour y participer à l’Olimpiada popular.

 

Leur attitude fut appuyée par les Jeunesses laïques et républicaines qui, depuis leur création en 1924, agissaient pour faire vivre les valeurs républicaines d’égalité et de fraternité, pour diffuser le libre examen et sa conséquence la responsabilité individuelle, et faire accéder tous à des loisirs basés sur la mixité et la laïcité.

 

Le 19 octobre, à 17 h30, à La Mauresque (Port-Vendres), Georges Sentis, docteur en Histoire, évoquera cette période d’engagement citoyen des sportifs en prélude à la projection du film Barcelone 1936, l’Olympiade oubliée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens