Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 10:35
Proust en Catalogne - édition de Xavier PLA : lecteurs, critiques, traducteurs et détracteurs de La Recherche

Proust en Catalogne - édition de Xavier PLA : lecteurs, critiques, traducteurs et détracteurs de La Recherche

 

 

** Défendre le catalan et la radio ARRELS : Communiqué de presse / Perpignan, 1er décembre 2016

 

CROWDFUNDING DE RÀDIO ARRELS JUSQU’AU 21 DECEMBRE

 

A l’occasion de son 35e anniversaire, Ràdio Arrels engage une nouvelle étape pour garantir l’avenir de la langue catalane en Catalogne Nord. Jusqu’au 21 décembre, une campagne de crowdfunding permet la participation populaire au financement du futur site Internet de la station.

 

Ràdio Arrels, média territorial né à Perpignan en 1981, achève une année de changements. L’arrivée de nouvelles voix et l’évolution esthétique de l’antenne annoncent la radio de demain. Le projet Arrels, pour la mise en valeur de la langue catalane en Catalogne Nord, se rénove. Ràdio Arrels, qui s’exprime à 100% en langue du pays, est une station de référence dont les quatre émetteurs couvrent l’intégralité des Pyrénées-Orientales (Roussillon, Vallespir, Conflent, Cerdagne, Capcir et Fenouillèdes). La diffusion mondiale sur Internet est assurée parwww.radioarrels.cat

Ràdio Arrels produit quatre heures quotidiennes de direct grâce à une équipe de quatre personnes et 30 bénévoles. 1000 interviews sont réalisées chaque année, exclusivement en catalan. 

 

De 10 à 500 euros, participez au financement du nouveau site Internet

Le futur site Internet de Ràdio Arrels, dynamique, ouvert à l’image et à l’écrit, sera construit au printemps 2017. Ce nouveau support s’adressera aux auditeurs du territoire et des autres Pays Catalans (Catalogne Sud, Pays Valencien, Îles Baléares), demandeurs d’informations sur la Catalogne Nord. Pour financer ce projet, à hauteur de 10 à 500 euros, rendez-vous sur le site coopératif TotSuma, jusqu’au 21 décembre. Lien direct : www.totsuma.cat/1484

 

Vidéo de la campagne de crowdfunding : https://youtu.be/KdoHgNYvfR4

 

Photographies, libres de droits.

Laura Bertran, journaliste de Ràdio Arrels https://goo.gl/rZhS4f et https://goo.gl/UEClfJ

Collaborateurs de Ràdio Arrels https://goo.gl/6yXbMH

Studios de Ràdio Arrels https://goo.gl/8TtF95

 

Contact presse : Albert Noguer, directeur. albertnoguer@radioarrels.cat - Tel.  00 33 6 12 58 32 33

 

-------

* OUI au Pays catalan :

 

 

***SOUTENONS NOS SAPEURS-POMPIERS !

 

Communiqué de presse · Perpignan, 23 novembre

 

Comme pour les policiers, le 8 novembre, nous soutenons les sapeurs-pompiers du  Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS 66). Cette corporation, indispensable à notre sécurité, appréciée de tous les citoyens, proteste pour être écoutée. Elle connaît de grandes difficultés en matière d’effectifs et de moyens.

 

Le Pays Catalan dénombre 2500 personnels concernés, dont 260 professionnels et 2140 volontaires, soit un pompier pour 180 habitants. Répondre aux 255 000 appels et assurer 35 000 interventions par an est devenu un exploit. En effet, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales ne réserve que 21 millions d’euros aux services de secours, contre  38 millions dans l’Hérault et 61 millions dans la Haute- Garonne, soit 65 euros par habitant.Notre population est jusqu’à trois fois moins importante, mais notre département exige des stratégies exceptionnelles : sa topographie, notamment nos zones de montagne et maritimes, nos 8 millions de touristes et nos zones vulnérables en saison estivale posent des défis de taille à nos soldats du feu. La baisse de la dotation aux communes, engagées dans le financement des casernes jusqu'à 40 % du budget, aggrave la situation.

 

Pour alourdir la problématique, nos jeunes titulaires du diplôme de sapeur-pompier peinent à trouver un emploi en Pays Catalan. Ces réalités imposeraient au Conseil départemental une politique de secours ambitieuse, pour continuer de protéger les individus et, souvent, de sauver des vies.

 

 

* Oui au pays catalan - Communiqué de presse · Perpignan, 15 novembre 2016

 

METEO FRANCE, SNCF… STOPPONS LA CASSE DU PAYS CATALAN

 

 

D’ici 2021, le centre Météo France implanté à l’aéroport de Perpignan fermera ses portes. Le mythique site de la Llabanère, affaibli depuis 2013 par les départs à la retraite non-remplacés, sera une nouvelle victime de la casse de notre territoire. Dans les années à venir, le Pays Catalan sera donc fortement pénalisé, car ses prévisions météorologiques seront produites à Aix-en-Provence. Pourtant, nos six micro-régions (Roussillon, Vallespir, Conflent, Cerdagne, Capcir et Fenouillèdes) possèdent de forts contrastes, qui exigent une rare précision, pour des questions de sécurité et de maintien de la qualité de vie. Les crues décennales et séculaires, meutrières, ainsi que les coups de mer, seront-ils anticipés ? La future fermeture du centre météo de Perpignan révèle le déclassement que l’Etat inflige à notre territoire. Ce nouvel abandon s’ajoute à ceux du ferroviaire : Train jaune à la peine, gares fermées et vendues, suppression des trains du soir et de nuit, réduction de la maintenance technique à Cerbère au profit de Nîmes. Auparavant, France Télécom a fermé sa plateforme de Perpignan, France 3 Pays Catalan a baissé le rideau en été et le port de commerce de Port-Vendres, écrasé par Sète comme l’a voulu Montpellier, a poursuivi sa chute. La série noire ne cesse de s’allonger.

 

 

Au constat de la dégradation générale, nous dénonçons la décentralisation perverse, qui assèche les territoires au profit des grosses métropoles. Face à la France des  déséquilibres et des inégalités géographiques, Oui au Pays Catalan développe l’alternative aux partis téléguidés depuis Paris. Tous ont enfoncé notre territoire économiquement et culturellement. Favorables à une République des territoires, nous souhaitons ériger le département des Pyrénées-Orientales en Collectivité Territoriale Unique (CTU). L’article 72 de la Constitution prévoit cette disposition limitant le sabotage qui nous enfonce de plus en plus.

 

 

Philippe Simon, coordinateur.

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE · Perpignan, 29 novembre 2016

 

TOURISME HIVERNAL : OSONS LA CATALOGNE SUD

 

Du 8 au 11 décembre, le week-end prolongé de la Constitution espagnole et de l’Immaculée Conception (« Puríssima ») drainera chez nous de nombreux visiteurs sud-catalans. Mais les professionnels du tourisme de notre territoire seront pris au dépourvu par cette subite fréquentation de proximité. En effet, l’Agence de Développement Touristique des Pyrénées Orientales (ADT), contrôlée par le Conseil départemental, n’anticipe jamais cette échéance habituelle : ce service public néglige la manne financière venue de Barcelone et Girona.

 

Depuis 1963, notre département obéit à la « Mission Racine » nationale, qui, sous le général De Gaulle, a dangereusement réduit l’idée du tourisme à l’été, au soleil et à la plage. Aujourd’hui,une révolution mentale est nécessaire car le tourisme doit de jouer à l’année, notamment auprès d’une clientèle sud-catalane qui apprécie déjà notre territoire. Ce public ayant déjà le soleil chez lui, défendons des arguments patrimoniaux et naturels, plus nobles, sur l’exemple de Céret, Villefranche de Conflent et la Cerdagne.

 

Oui au Pays Catalan (OPC), promoteur d’une économie intelligente, dénonce la passivité publique vers les clients catalans du Sud. Plus réactive que nous, la marque « Aude Pays Cathare » et l’agence montpelliéraine « Sud de France » agissent à Barcelone avant les vacances de Noël, jusqu’à la semaine des Rois, qui se terminera le 8 janvier 2017. Et la région « Occitanie » défend un tourisme « quatre saisons ». Nos voisins maîtrisent mieux le calendrier espagnol et, sans tabous sociaux, visent ouvertement les Barcelonais aisés, dits « CSP+ ». A Perpignan, des décideurs rétrogrades ne jurent que par les marchés nordiques et le soleil.

 

Qu’attendons-nous ? Rompons le vieux carcan touristique érigeant le climat en valeur unique, car nos espaces naturels, notre patrimoine exceptionnel et notre art de vivre sont d’autres atouts, porteurs de davantage de richesse. Visons un nouveau tourisme et prenons notre destin économique en main. Ne négligeons pas le soleil, mais stoppons l’esprit de la « Mission Racine ». Seule une politique ambitieuse, pensée ici et pour ici, et non plus par des élites centralisées, changera notre stratégie touristique archaïque.

 

 

Arguments et prises de position : www.ouiaupayscatalan.com

Vidéos : www.ouiaupayscatalan.tv

Contacts : admin@ouiaupayscatalan.com / Tels. 04 68 35 34 54 et  06 75 74 25 49

*Infos 

Institut Ramon Llull

 

PARIS,  03/12/2016

 

Deux courts-métrages catalans au festival Paris Courts Devant

 

The Missing Part de Salvador Sunyer et Timecode de Juanjo Giménez sont présentés au festival international de courts métrages dans la section de films de musique. Les deux films sont une fusion de cinéma et arts de la scène. Le dernier a obtenu la Palme d’or du Court métrage à Cannes 2016.

+ info >>

 

 

 

**AIX-EN-PROVENCE,  05/12/2016

 

Màrius Serra à Aix-Marseille Université

 

L’écrivain et traducteur catalan Màrius Serra offre une conférence sur son roman Plans de futur (2014), qui raconte l’entourage familial particulier du mathématicien Ferran Sunyer, tétraplégique et autodidacte, qui a obtenu une reconnaissance internationale malgré son handicap et la difficile situation de l’université sous le régime franquiste.

+ info >>

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens