Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 13:33
Commerces à Perpignan : quelles pistes pour redynamiser le centre-ville ?

L'association Equilibre, lors du débat d'hier, jeudi 8 décembre, a réfléchi sur les problèmes du commerce et suggéré quelques solutions. Clotilde Ripoull a le regret de n'avoir pas pu empêcher la création du "Carré d'Or": c'était pendant la campagne des Municipales...

Quant au projet Comteroux, si l'ancienne élue n'a aucun grief contre la famille Quinta, elle a voulu "mettre des freins, des coups d'arrêt, mais rien n'est gagné..."

 

Le problème lié à la circulation dans ce secteur (route d'Espagne, Porte d'Espagne, Auchan...) a fait échouer le projet initial; le promoteur reprend le dossier. L'affaire est en attente mais va resurgir sous une autre forme...

 

Quel est le rôle de la municipalité face à un projet privé, celui d'une famille qui détient les 1300 m2 de l'ancienne bâtisse et 13 000M2 de terrain..? M.Le Maire de Perpignan est allé défendre à Paris le premier projet. Quand un second projet va lui être présenté, que va-t-il faire..? La mairie peut donner son avis : a-t-elle des idées pour préserver l'admirable bâtiment de Comteroux..? 

Si elle veut défendre le commerce du coeur de ville, elle doit défendre un projet autre que commercial car la ville est cernée de supermarchés plus hyper les uns que les autres…

 

Pourquoi pas une extension du parc des sports..? Un poumon vert où des activités originales et diverses dans le domaine de la culture, des sports, de l'artisanat…seraient présentées : une vitrine de l'identité économique, viticole, artistique…du pays catalan…à condition qu'on  désenclave ce territoire afin de supprimer les embouteillages..!

 

Un plan de sauvegarde du centre historique de Perpignan, seule ville de plus de cent mille habitants, est en marche. On remarque un léger mieux ou un moindre mal, quelques boutiques s'installant, mais la situation est précaire…

La seule solution serait bien sûr une reprise économique en France et en Europe : la croissance est bien terne…

 

Alors il s'agit de mettre des pansements, en espérant soigner un peu l'activité commerciale… Quelles solutions pour dynamiser.

S'adressant aux nombreux commerçants et militants venus l'écouter, Clotilde Ripoull s'est adressée à nous, "acteurs de la ville; vous pouvez décider plein d'actions ! Vous êtes une force collective : les gens doivent se parler et décider ! "

Alors, que faire, comme dirait… Lénine..?

 

-Ouvrir le dimanche, et le lundi, car Perpi est plutôt ville morte en début de semaine… Certains commerçants ouvrent le dimanche depuis le 4 décembre, mais la mairie ne communique pas…

 

-ouvrir plus tard ? Comme en Espagne, jusqu'à 21 heures ? Les commerçants font déjà beaucoup d'heures ou devraient alors payer un salarié… Création d'emploi, ok, mais il faut pouvoir le payer (voir les mesures gouvernementales sur les charges). Et puis il y a la concurrence des grandes surfaces qui sont ouvertes toute la journée...

-diversité l'offre : il manque des boutiques de tradition: de tissus, de confection, d'artisanat…

 

-il manque une animation constante et de qualité : inviter les groupes musicaux, les élèves du Conservatoire…à jouer de façon bénévole sur les places, pour montrer leur travail, leurs disques… Le commerçant est un chef d'entreprise qui ne peut se changer en animateur car il a du travail, du secrétariat…Il demande aux autorités qu'elle amorce une véritable culture de l'art, de la mise en évidence du patrimoine : donner la parole aux chercheurs, artistes, écrivains, sociologues… aux quatre coins du centre et ailleurs: ne pas oublier les autres quartiers.

 

-il manque, de la part de la mairie, une politique cohérente du commerce tenant compte des rapports "magasins-stationnement-circulation"…

 

-H&M étant parti pour Auchan, il faudrait favoriser, solliciter une autre marque populaire, susceptible d'attirer les jeunes : Zara..?

 

-Mairie, office de Tourisme, médias devraient communiquer en direction du sud, pour proposer des avantages à venir à Perpignan : des réductions, en s'inspirant du slogan de Gérone : "G. à 10 euros" (1600 nuits d'hôtels, des restaurants à prix réduits… Il manque une action coordonnée entre tous les acteurs de la ville.

 

-d'autres solutions à venir….à vous la parole…

 

JPB

à suivre...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens