Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 10:22
Conférence-Débat par l'association Equilibre - Clotilde Ripoull : 06 25 45 10 88

Conférence-Débat par l'association Equilibre - Clotilde Ripoull : 06 25 45 10 88

Perpignan : Tout doit disparaître ..?

 

Commerces en centre-ville, l'état des lieux - les causes du déclin

 

Le commerce subit de nombreux avatars au 19° siècle : la boutique se transforme en magasins de nouveautés (Les Nouvelles Galeries). Les grands magasins naissent sous le second Empire, expliquant le déclin commercial (déjà !) des petits commerces. C'est l'essor du capitalisme et le règne de la marchandise : la société de consommation se développe et le citoyen est accaparé par les "fantasmagories" ou illusions collectives créées par les séductions et les "lumières de la ville"…

Se référer à Balzac et à W. Benjamin (Paris, capitale du 19° siècle - les passages parisiens)

 

Les études d'aujourd'hui montrent que le déclin commercial des centres-villes s'aggrave : en 2015, plus de la moitié des coeurs des villes avaient un taux de commerces vides supérieur à 10% : à Perpignan ce taux se situe entre 10 et 15%.

 

Même l'hyper-centre, le centre historique (St-Jean, La Loge, tout près de la mairie) est touché ! On peut se demander quelle est la part de responsabilité de la municipalité de M. J.Marc Pujol dans cette crise aiguë du commerce…

 

On connaît d'autres causes, sociologiques, économiques…Une fiscalité importante…la création d'un Polygone à Béziers et la concentration de pauvres et d'immigrés en plein centre a fait que la ville de R. Ménard affiche le taux de vacance commerciale le plus élevé de France (Presque 25% !).

 

L'étude citée (cf. Le Monde du 21 octobre 2016) montre du doigt une diminution de la consommation des ménages, des difficultés d'accessibilité du consommateurs au centre-ville : offres de stationnement, coût des parkings, peur des amendes et de la fourrière… Cela semble vrai pour Perpignan : un centre de gens pauvres alors que les classes moyennes et supérieures s'installent à la périphérie…un centre étroit où le stationnement est difficile et payant, alors que les commerces des quartiers périphériques (hypermarchés) offrent des places gratuites et des galeries marchandes agréables et accessibles à tous…

 

En outre, les loyers commerciaux et les frais de mutations sont élevés: à Perpignan, on a l'impression que certains propriétaires préfèrent ne pas louer (et participer ainsi au déclin de la ville) plutôt que de baisser les prix, ou de louer à un "étranger"…

 

La ville, alors, s'enlaidit; des vitrines sont vides, des pans de rue sont morts, et le plaisir de flâner en ville diminue…Car on doit venir en ville pour sa beauté, son patrimoine historique, ses animations, ses créations culturelles (musées, ateliers d'artistes, débats…): les villes qui s'en sortent ont ne forte attractivité touristique sont une destination (culturelle, surtout) et sont situés près du littoral : Perpignan a ces atouts et devrait gagner le pari du commerce… La municipalité a-t-elle fait ce qu'il fallait faire..? Autoriser l'implantation d'un grand centre en "or" sur la route de Canet, etc..?

Aux commerçants aussi d'être "commerçants", d'innover, d'animer, de ne pas tous donner dans le prêt-à-porter. 

 

Pléthore, en effet, de magasins de vêtements: pour les gens aisés, on va à Toulouse, Montpellier, Barcelone, voire Paris…Pour les pauvres, il y a les vide-greniers, les marchés de Cassanyes, les fripes des puces le dimanche…

 

Surtout, il y a Le Perthus, et l'Andorre. Notre département est frontalier et c'est une balade que d'aller hanter ce Perthus qui, en dépit de prix en hausse, de produits faux ou de aunaies qualité, est devenu un mythe, concurrençant fortement la préfecture du 66…

 

Et pour en finir avec les causes -et Perpignan subit tous ces inconvénients et concurrences déloyales!- voici l'essor du e-commerce : la vente par internet tue des boutiques, des librairies…

 

Il est facile de trouver des responsables…Pour les solutions, c'est plus ardu, étant donné le contexte économique - français, européen, mondial -le chômage, la crise…

à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens