Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 08:38
N.Sarkozy avec le maire de Perpignan à l'hôtel Pams (DR)

N.Sarkozy avec le maire de Perpignan à l'hôtel Pams (DR)

PerDpignan : JM. Pujol, le maire de Perpignan, perd la ville et les présidentielles. Il continue à faire gagner le FN

 

La droite des Républicains et de l'UDI a perdu les élections. A cause de l'obstination et des casseroles de F. Fillon, "misérable petit tas de secrets", ils ont détruit la droite républicaine. Pas de plan B et surtout la volonté de N. Sarkozy, battu aux primaires, de tuer Fillon et de recomposer son parti, au prix d'une défaite historique. 

F.Fillon a commis l'erreur de Sarko auparavant : faire une campagne très à droite, promettant des postes à "Sens commun", allant à la rencontre des catholiques radicaux...A Perpignan, il glorifie La Sanch et se rend au cercle algérianiste... 

 

Erreurs fatales !

 

Le maire de Perpi, qui avait pris parti pour Sarkozy, s'était rallié à Fillon : M. Pujol a perdu les présidentielles.

 

PerDpignan 

 

M.Pujol a surtout perdu Perpi, que l'on peut écrire désormais PERdPIGNAN...

 

En effet, le front national arrive en tête dans la ville avec 25,8 % des suffrages. Le candidat de M. Pujol n'est que 4° avec 19,2 %... Les Républicains perdent encore des milliers de voix. C'est la chute continue depuis les élections municipales de 2014 où M. Pujol n'a pu emporter la ville que grâce aux oppositions du centre et de la gauche...

 

M. Pujol a perdu la ville depuis longtemps : en fait il ne l'a jamais gagnée par ses propres forces. Ensuite il a commis une suite d'erreurs et de fautes que les citoyens ne peuvent oublier : destructions successives, Ecole des Beaux-Arts, Presbytère, maisons dans les quartiers sensibles sans vision cohérente, ou du moins non exprimée, mort lente des commerces du centre-ville, mépris pour ceux qui ont permis sa victoire électorale.

 

Face à ce désastre, Louis Aliot n'a qu'à attendre son heure. Le FN n'existe que grâce au comportement anti-républicain des "Républicains". Il ne reste plus, pour concurrencer (vainement!) l'extrême-droite sur son propre terrain qu'à baptiser des rues du nom des meneurs de l'OAS et de l'Algérie française...

 

En outre, le parti de M. Pujol est aussi battu par E. Macron sur Perpignan : le procès des Algérianistes est bien perdu face au futur président !

 

M. Pujol continue a faire le jeu du Front national. Et symptomatique la position de la responsable du comité départemental de F.Fillon, refusant de voter Macron contre Le Pen…

 

 

JPBonnel

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans polémique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens