Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 11:12
Eoliennes à Baixas - Fête des langues à Collioure, samedi 18 octobre - Révolution d'Octobre, 20 octobre, par Serge Wolikow
Eoliennes à Baixas - Fête des langues à Collioure, samedi 18 octobre - Révolution d'Octobre, 20 octobre, par Serge Wolikow
Eoliennes à Baixas - Fête des langues à Collioure, samedi 18 octobre - Révolution d'Octobre, 20 octobre, par Serge Wolikow

Eoliennes à Baixas - Fête des langues à Collioure, samedi 18 octobre - Révolution d'Octobre, 20 octobre, par Serge Wolikow

Baixas (66) : inauguration du plus grand parc éolien de France
Le plus grand parc éolien de France vient d'être inauguré au nord de perpignan. Un parc qui produira l'équivalent de la consommation d'une ville de plus 100.000 habitants. - F3 LR - Reportage : A.Chéron et A.Sabatie

Débat : les éoliennes au pays de la tramontane :


* POUR = Inauguration en grande pompe de l'ensemble éolien catalan. 35 mats implantés sur quatre communes de la communauté urbaine de Perpignan Méditerranée.

 

Ces éoliennes géantes produiront en moyenne 96 MWatts, ce qui en fait aujourd'hui, le plus grand parc éolien de France. C'est l'équivalent du quart de la consommation électrique des Pyrénées-Orientales. Un projet qui aboutit huit ans après avoir été lancé car il a fallu des années pour convaincre.
Mais l'ambition de la communauté urbaine va plus loin. Avec 200 jours de vent par an et 330 d'ensoleillement, ce territoire pourrait devenir un espace à énergie positive.
D'autres projets de production d'énergies renouvelables doivent sortir de terre, notamment des sites photovoltaïques et des systèmes à réseau de chaleur.

L'ensemble éolien catalan, est donc la vitrine de cette ambition.
EDF y a investi 140 millions deuros mais la viabilité d'une partie du parc éolien reste suspendue à une décision de justice suite à un recours devant le tribunal administratif. La cour d'appel de Marseille doit se prononcer début juillet.

Un parc immense sur 4 communes : Pézilla-la-Rivière, Baixas, Calce et Villeneuve-la-Rivière

Les turbines fournies par le danois Vestas s'étalent au pied des collines et au milieu des vignes, à cheval sur quatre communes, Pézilla-la-Rivière, Baixas, Calce et Villeneuve-la-Rivière, une zone réputée pour ses vents intenses.

Gilles Foxonet, le maire de la commune de Baixas, a salué un projet qui confirme la volonté du département "de marier les énergies renouvelables et l'économie ancestrale locale, la viticulture".
Le parc "apporte une contribution importante à l'atteinte des objectifs ambitieux que le gouvernement a récemment fixé en matière de développement des énergies renouvelables, avec notamment un doublement d'ici 2023 du parc éolien terrestre", s'est pour sa part félicité le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, lors de l'inauguration du site.
Une décennie d'efforts

Il est en effet le deuxième parc éolien de France, derrière l'ensemble de Fruges dans le Nord de la France (140 MW).
C'est en revanche "le plus grand des parcs éoliens de France, avec une capacité de 96 MW, (à être) sur un raccordement unique" au réseau d'électricité, a tenu à souligner le PDG d'EDF.

Comme de nombreux autres projets similaires en France, il a dû faire face à l'opposition et au recours en justice de certains habitants et élus qui ont contesté le projet situé selon eux trop proche du Massif du Canigou.
Le chantier a commencé fin 2012, et s'est interrompu quelques mois en 2015 à cause d'un de ces recours.
Mais le plus gros obstacle a été la cohabitation avec un radar de Météo France, situé à proximité. L'établissement public avait en 2010 émis un avis défavorable sur le projet car le mouvement des éoliennes altérait le fonctionnement de son radar.

Des éoliennes furtives ?

EDF a donc eu recours à une technologie d'inspiration militaire imaginée par la société britannique Qinetiq et développée en partenariat avec Vestas pour mettre au point des éoliennes dites "furtives" ou discrètes.
Grâce à une sorte d'encre intégrée aux matériaux des pâles et d'une partie du mât, les ondes radars ne sont plus détournées ou bloquées par les éoliennes.

"C'est une première mondiale à l'échelle industrielle" a indiqué Thierry Le Gall responsable de la recherche de Qinetiq, qui précise que la société a été agréée par le ministère de l'Energie pour modéliser l'impact sur les radars de Météo France pour l'ensemble des projets éoliens sur le territoire français. "Sans cette première technologie, ce projet n'aurait pas pu aboutir", a expliqué M. Lévy.

Le groupe doit aussi commencer l'an prochain la construction de son premier parc éolien en mer de près 500 mégawatts, avant deux autres, également d'environ 500 mégawatts chacun.

Par Fabrice Dubault, 

* Contre l'implantation d'éoliennes :

ATTENTION GENS DES PO...

Suite au passage sur France bleu Roussillon ce matin une réponse qui j'ose espérer fera prendre conscience à beaucoup ce qui se trame sournoisement dans notre sublime département des Pyrénées Orientales. ...

Oui je le dit, ce n'est pas normal que l'ensemble des gens vivant en Roussillon ne soient pas correctement informés de cette fumisterie!

Un matin vous vous réveillerez avec un département plein d'éoliennes. ..
Et vous direz :" ho je ne savais pas "

Monsieur Pujol et Maires du département. ..
Gens du roussillon...

Les Aspres sont contre l'éolien, les vignerons dans leur grande majorité le sont...aussi.
Nous commençons à être vraiment au fait des événements.

La colère monte !

Ne pas prendre en compte l'avis de vos concitoyens, n'est pas démocratique.

Nombre de gens de la plaine ne savent pas que bientôt devant le Canigou la société Élément veut implanter 35 éoliennes. . .

Brouilla, Passa , Banyuls del Aspres , caixas, Vives, Fourques...

Vous allez imposer au département une volonté décidé au sein d'un petit comité, comme le Maire de Passa. (5 personnes dans la salle des fêtes ).

Le déplacement a une vocation Touristique.
Ne l'oublions pas...Que restera t-il a voir dans les PO après. ..

Dévaluation de l'immobilier, problème de santé,
Vues saccagées et j'en passe....

Ne soyez endormi par le lobby éolien, vous vous rendrez compte rapidement de l'erreur de votre choix.

Beaucoup de solutions existent, mais de grâce ne vendez pas le département pour une poignée d'euro.

Bien cordialement

PS. PARTAGEZ MERCI POUR LES PO.

Jean Giralt, Photographe et amoureux des paysages de notre magnifique département.

*Jean Giralt participe à cet évènement.

 
 

Informations sur les implantations de zones d’éoliennes industrielles dans les Aspres et le Vallespir.

Visibles depuis l'ensemble du département ces nouvelles zones industrielles d'éoliennes vont défigurer notre département à jamais. 
Détruisant notre qualité de vie, portant gravement atteinte aux emplois du tourisme, agritourisme, oenotourisme, poumons de l'économie de nos villages.

Considérant les questions de plus en plus nombreuses, qui nous sont posées par les habitants désemparés.
Considérant également les actes de malveillance qui commencent.

Le Collectif le vent tourne à décidé d’organiser une grande réunion publique d’information sur l’état d’avancement des projets, et les conséquences pour nous tous.

Venez vous renseigner, et nous rencontrer.

OCT27
ven 18:30Tresserre à la cave aux contes 22 av de Perpignan (à l’entrée du village en provenance de la N9)
32 personnes intéressées · 13 participants

 

Banyuls-sur-Mer accueillera du 19 au 22 octobre le deuxième festival international du documentaire méditerranéen (FIDOM).

Je me tiens à votre entière disposition pour toute demande d’information complémentaire.

 

Olivier BRUNEL

Responsable du service Communication

Communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris

Tél. 04 68 81 84 32

Port. 06 67 91 66 03

Banyuls-sur-Mer :

Le FIDOM honorera la Méditerranée et ses peuples du 19 au 22 octobre

Banyuls-sur-Mer accueillera du 19 au 22 octobre le deuxième festival international du documentaire méditerranéen (FIDOM).

 

Soutenu, entre autres, par la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris et la Ville de Banyuls-sur-Mer, cet événement tout public compte parmi les grandes dates de l’automne dans le département des Pyrénées-Orientales.

 

Il est initié par la société Iffwater (production et réalisation d'événements grand public autour de l’eau) en partenariat avec notamment le laboratoire Arago.

 

Le FIDOM vise deux objectifs : faire partager au plus grand nombre et sur grand écran le plaisir de (re)découvrir la mer Méditerranée, ses cultures à travers le regard de grands documentaristes et reporters ; rendre hommage à ces hommes et femmes qui rapportent de sublimes images toujours filmées dans des conditions extrêmes.

 

Pour cela, il propose 14 films dont 8 en compétition. Le jury qui décernera le palmarès au terme du week-end sera présidé par Daniel Herrero. Ce joueur de rugby (il a porté le maillot de l’équipe de France) est aujourd’hui reconnu pour ses talents d’écrivain et de conférencier.

 

Cette riche programmation comptera deux temps forts : les projections d’une version restaurée datant de 1916 de « Vingt-mille lieues sous les mers » et d’un dessin animé pour les plus jeunes.

 

Toutes les séances se dérouleront dans l’amphithéâtre Alain Guille, face à l’aquarium de Banyuls-sur-Mer. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

En savoir plus sur le jury

Il est composé de 6 membres :

- Daniel Herrero président du Jury 2017

Rugbyman professionnel, il a joué notamment dans l’équipe du  XV de France.

Spécialiste de l’envolée lyrique, de la pédagogie imagée, de l’allégorie philosophique, de la sociologie poétique, il est réputé en tant que conférencier, homme de médias, écrivain…

- Brigitte Berg : directrice des Documents Cinématographiques                              
- Pierre-Jean Larroque : officier de la Marine nationale / flottille 31F (la ville de Banyuls est marraine de cette flottille)                                     
- Nadia Ounaïs : directrice chargée des Relations internationales ; Vice-président, International Affairs Institut Océanographique                                                               
- Sylvie Le Martelot : restauratrice / hôtelière
- Cyril Tricot :  réalisateur / producteur                                                                                           

Infos.

Le FIDOM : http://www.fidom.tv/

Iffwater : https://www.iffwater.com/

  

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans débat - polémique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens