Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 14:45
Livre : Mélancolie de gauche - Enzo Traverso (photo jean-pierre Bonnel)
Livre : Mélancolie de gauche - Enzo Traverso (photo jean-pierre Bonnel)

Livre : Mélancolie de gauche - Enzo Traverso (photo jean-pierre Bonnel)

 

  • Colloque de Gérone (Université - 28/29 septembre 2017 - 
  •  
  • Les intellectuels et les compromissions
  • (Faye, Traverso, Jordi Font, Mari Paz Balibrea, Ferran Gallego, Maximiliano Fuentes…)

Enzo Traverso répond à Emmanuel FAYE, qui a montré l'influence du penseur nazi Heidegger sur H.Arendt 

 

Il est d'accord sur l'analyse d'Emmanuel FAYE, qui a déclaré que

 

Arendt occupe une position centrale; elle est une ressource pour la démocratie.  Mais sa conception de la polis est élitiste : les  hommes seraient naturellement inégaux (voir ses lettres à Scholem : "Je n'ai jamais été de gauche."

Pourtant elle est une référence pour l'intelligentsia française (et européenne) : paradoxe de la réception...

 

Après son passage d'Allemagne aux USA (après trois mois d'internement au camp de Gurs), Arendt devient l'agent d'Heidegger, son appui majeur et elle relégitime le très ambigu Carl Scmitt. 

 

L'essayiste Enzo Traverso répond ensuite à E. Faye en rendant hommage à son travail salutaire qui s'attaque à l'iconisation des auteurs, aux lieux communs de la pensée…

 

"J'essaie de faire de l'Histoire intellectuelle", précise-t-il, en affirmant qu'il existe un marxisme heideggérien;

Ainsi le livre horrible d'Hanna Arendt sur la révolution; d'autres textes sont jubilatoires, sur Rosa Luxembourg et les Conseils juifs…

La révolution conservatrice est hybride, paradoxale; c'est une tentative de faire coexister les contre-Lumières avec un culte de la technique tout à fait moderne...

 

Carl Schmitt n'est pas un nazi tout court; il a utilisé des catégories nazies, mais il vient de la tradition conservatrice catholique…

 

-Arendt met sur le compte de Juifs ce qui leur arrive : autodéstruction…

-Le paradigme du camp, diffusé par Heidegger et Arendt :

Celui-là est pour la technique moderne (livre de 1938 où le philosophe critique cette modernité et le national-socialisme. En 36, il dresse l'éloge de Mussolini; il occultera plus tard lors de la réécriture de ses livres.

Celle-ci n'a pas d'intentionnalité génocidaire, mais elle affirme l'essor de la technique. Elle ignore les écrits de Heidegger, mais pas la rumeur; pour elle, son ancien prof et amant devient Le Penseur: elle le disculpe.

Arendt ne distingue pas camps et de concentration et camps d'extermination; il y a une interchangeabilité entre victimes et bourreau. Les victimes peuvent devenir un jour de bourreaux…

Les camps sont les laboratoires de la modernité : chambres à gaz…C'est un phénomène irrationnel; rebut place la haine du côté des Juifs : c'est un renversement de l'Histoire, une façon de créer un nouveau mythe…

C'est vrai, le 6 février 1951, Arendt revient en Allemagne  et retrouve Heidegger dans un hôtel…

"L'ennemi, c'est le libéral, le penseur individualiste" : elle croit en la vertu du marché et à la dérégulation…

rend hommage à E. Faye, à son travail salutaire qui s'attaque à l'iconisation des auteurs, aux lieux 

communs de la pensée… 

 

On a canonisé Arendt car elle représente un planche de salut pour les intellos des années 60/70, orphelins du communisme.

Il ne faut pas faire table rase (en limitant Platon à l'esclavagisme, les Lumières au colonialisme…), sinon il n'y a plus de référence…

Arendt est inclassable : ni de droite, ni de gauche, car elle s'arqueboute sur la révolution conservatrice. Je suis contre Jen-Luc Nancy et Alain Badiou qui écrivent la banalité du nazisme heideggerien, en reprenant l'expression célèbre d'Arendt sur la "banalité du mal") : de 1945 à 51, Heiddeger est interdit d'enseignement, mais Jaspers va le défendre…

 

(JPB)

 

 

 
 
édition abonné
Enzo Traverso, la lucidité d’un « vaincu »

Avec son nouvel essai, « Mélancolie de gauche », l’historien des idées, né dans une famille « catho-communiste » italienne, s’efforce de maintenir vivant un idéal d’émancipation menacé par l’oubli.

LE MONDE DES LIVRES |  • Mis à jour le  |

image: http://img.lemde.fr/2016/12/20/2043/0/4912/3274/534/0/60/0/bfba93f_17406-1tppyw9.cj8oe3tyb9.jpg

Enzo Traverso, 2016.

 

L’effervescence gauchiste des années 1960-1970 est impensable hors d’un certain bain communiste. Pour la génération qui naît alors à la politique, la radicalisation se fait souvent contre ces parents communistes que « tout le monde n’a pas eu la chance » d’avoir. Plus tard, en 1989, les anciens soixante-huitards, qui s’étaient révoltés contre leurs papas et leurs mamans « staliniens », verront soudain disparaître ce bain-là, non seulement son eau mais ses bébés et même les bébés de ses bébés… Au moment où ils étaient censés assumer leurs propres responsabilités de parents, ils se retrouvaient doublement orphelins : de leur révolte et du monde contre lequel ils s’étaient cabrés.

En ce sens, le parcours d’Enzo Traverso paraît assez classique. L’historien des idées, qui enseigne aujourd’hui à l’université Cornell (Etats-Unis), a vu le jour à Gavi, dans le nord de l’Italie, en 1957. Son père, employé d’une chocolaterie, devient maire communiste de la ville. Sa mère est institutrice, catholique de gauche. « Bref, une famille très italienne, une famille catho-communiste »,résume Traverso. On lui demande quel est son premier souvenir politique :« Des réunions, à la maison, avec des ouvriers, quelques paysans, d’anciens résistants aussi et, au milieu, mon père qui, sans être allé à l’université, avait un diplôme et faisait office d’intellectuel. »

Et sa première manif ? « En 1973, j’ai participé, lycéen, à la campagne contre le putsch de Pinochet au Chili. Par la suite, la gauche radicale a été mon lieu de sociabilisation, celui où j’ai découvert la littérature, le cinéma, la sexualité. » Une époque aujourd’hui difficile à imaginer, où le père communiste pouvait se réjouir à mi-mots de voir son fils devenir trotskiste et ses filles féministes, pour cette raison que « les jeunes du PC lui apparaissaient comme de petits arrivistes »,précise Traverso dans un sourire d’adolescent.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/12/22/enzo-traverso-la-lucidite-d-un-vaincu_5052767_3260.html#2hbW6jxTSDpu5THi.99

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Cela fait 8 mois maintenant que ça n'allait plus bien avec mon mari car je souffrais d'une maladie qui m'empêchait d'évoluer dans la vie et cette maladie nous faisais dépenser , 7 ans de mariage avec mon mari, du jour au lendemain comme par envoûtement mon mari demande le divorce. Sur internet je passais du temps à faire mes recherches pour me distraire donc il est arrivé un jour j'ai fait la connaissance d'un Voyant. Grâce a ce Voyant mes frères et soeurs, Mon mari est revenu du jour au lendemain exactement comme par enchantement, mon mari n'a rien compris depuis jusqu'à ce jour, il existe vraiment des choses dans la vie que nous ne pouvons jamais comprendre si on a pas essayé, j'ai repris mon travail et tout est rentré dans l'ordre. Il est un Spécialiste du retour rapide de l'être aimé. Si vous voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté ce Voyant peux le faire revenir dans 3 jours . Il va courir derrière vous . amour durable, problème d'enfant , chance au jeux, fidélité , maladie inconnue, même cas désespérés. Pas de fausses promesses , travail efficace et rapide.100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, pas de problème sans solution. Il est réputé pour trouver une solution à tous vos problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérés<br /> <br /> Je me permets de vous laisser sont contacte<br /> CONTACT:tel:+229 61824284<br /> viber:+229 61824284<br /> whatssap:+229 6182424<br /> mail:maitrefade@hotmail.com<br /> site web:https://maitrefade.wixsite.com/retour-affection
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens