Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 10:09
(Feu) Centre d'art contemporain W.Benjamin - concert au mas riquer à Catllar (66) - salon du livre de sainte-marie de la mer (pays catalan) -
(Feu) Centre d'art contemporain W.Benjamin - concert au mas riquer à Catllar (66) - salon du livre de sainte-marie de la mer (pays catalan) -
(Feu) Centre d'art contemporain W.Benjamin - concert au mas riquer à Catllar (66) - salon du livre de sainte-marie de la mer (pays catalan) -

(Feu) Centre d'art contemporain W.Benjamin - concert au mas riquer à Catllar (66) - salon du livre de sainte-marie de la mer (pays catalan) -

***Feu le CAC WB : la municipalité de Perpignan renonce à l'art contemporain

 

 

L'Indépendant, sous la plume de Julien MARION, livre ce samedi un excellent article sur le "Centre d'art contemporain Walter Benjamin". On savait depuis des mois que ce "musée" était une coque vide ou n'était plus qu'une annexe du Grand Rigaud (expos de photos sur Picasso, par exemple, cet été). 

 

Je l'ai écrit à plusieurs reprises et hier, vendredi 20 octobre 2017, dans ce blog : après la fermeture (et la vente imminente) de l'Ecole d'Art de Perpignan, la mairie a décidé de mettre en sommeil (puis de vendre) le Centre d'art contemporain !!!

 

L'art contemp…vous irez désormais le voir dans l'excellente galerie de Vicente Madramani : "àcentmètresducentredumonde"… ou Chez Castan galerie ou Place Rigaud…

 

L'idée couvait depuis plus d'un an: Michel Pinell, adjoint à la culture, voulait changer le nom de centre (L'Annexe…suggérait-il. Je préférais L'internat afin de rappeler que ce lieu abritait, la nuit, les élèves du premier lycée Arago, abattu pour devenir la dalle Arago…Ah, Perpignan, possède de grands urbanistes !!! Sous la houlette des élus, ils ne savent faire que des parkings ! )…

 

M.Pinell ne cachait plus que le CAC ne serait plus qu'un espace secondaire, comme l'hôtel Pams, la salle des mariages de la mairie…pour montrer des documents annexes à l'expo principale… On se dirige vers une centralisé picturale au musée Rigaud, destiné à montrer, l'été, surtout, à destination touristique, les artistes qui sont passés par Perpignan (Dali, Dufy, Cocteau, Simon…)

Il s'agit de faire connaître la ville grâce à une signature connue : on n'ose pas la création, l'inattendu, la nouveauté; on joue la prudence, pour amortir les frais de rénovation et de gestion…

 

On peut comprendre cette attitude...

 Cependant on s'insurge contre la disparition du Centre (la mairie a certes besoin d'argent, mais sacrifier l'art après l'école des beaux-arts !) et surtout de l'effacement du nom de l'immense intellectuel juif allemand qu'était W. Benjamin ! Ignorance du maire qui, le soir où nous organisions une discussion autour de WB, à la librairie Torcatis, vint m'agresser et refusa le débat !!!

 

Incompétence ! On n'ose pas dire "antisémitisme"…Mais après avoir chassé Maurice Halimi, avocat célèbre et diffuseur de la pensée juive…après avoir chassé Jordi Vidal, de la direction de la culture, qui avait initié le centre et programmé des conférences sur WB : D. Sistach, N. Lebourg, moi-même…on gomme la présence de W. B qui passa par ici, jusqu'à Banyuls pour trouver la liberté et mourir à Porbou !

 

Pour compenser les bévues et censures de la municipalité, je rappelle que l'association WB, créée à Banyuls depuis 3 ans, impulse des événements dans tout le département et à Perpignan, simplement à la librairie Torcatis, car la mairie nous refuse une salle… 

 

Après la soirée du 17 octobre dernier (autour de Portbou et du livre de Sébastien Rongier, voir ce blog) et avant celle du 17 novembre, 19h, toujours à la librairie Torcatis, pour présenter le livre du lauréat, Bruno Tackels, du Prix européen de l'essai philosophique WB 2017 (réception à Banyuls le 24 nov. hall de la mairie, 18h), du 17 novembre, 19h, toujours à la librairie Torcatis, pour présenter le livre du lauréat, Bruno Tackels, du Prix européen de l'essai philosophique WB 2017 (réception à Banyuls le 24 nov. hall de la mairie, 18h), avec l'association et notre partenaire, le CML et André Bonet, qui, décidément, sauve l'honneur ! 

 

Cette soirée, s'inscrit dans la programmation d'évènements que Guy Peytavi organise autour de son exposition "RESISTANCES" du 3 au 24 novembre 2017 à la librairie Torcatis.

Nous serons aux côtés d'Hélène Peytavi et de Richard Meier qui présenteront le livre en bandes organisées MOUNTAINS AND SEA, le chemin de Walter Benjamin, d'Hélène Peytavi aux éditions Voix.

Une façon sensible et poétique de rendre hommage à Walter Benjamin et à tous les migrants de la Méditerranée.

 

 

JPbonnel

- - -

 

 

***Juifs de Catalogne: Et autres contributions à l’étude des judaïsmes contemporains / I altres contribucions a l’estudi dels judaismes contemporanis

 

Martine Berthelot

Presses universitaires de Perpignan, 25 mars 2014 - 367 pages

L'ouvrage présente dix-neuf articles sur les communautés juives actuelles des Pays Catalans (retour et re-création des communautés, question linguistique, patrimoine...) ; sur des problématiques du judaïsme contemporain (diversité des courants religieux, des identités, préoccupation démographique, etc.) ; et sur des aspects méthodologiques propres aux études juives, notamment dans l'aire catalane et hispanique.

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens