Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 09:43
Marguerite DURAS - Stage de repérage à la médiathèque de Perpignan
Marguerite DURAS - Stage de repérage à la médiathèque de Perpignan

Marguerite DURAS - Stage de repérage à la médiathèque de Perpignan

Le PORNO, mieux que PUJOL ! - De la DOULEUR à La PROMESSE de l'aube : la littérature authentique ! 

- Enfance : CALI, c'est pas GARY !

 

 

En effet, quand je publie un article sur le bordel de Barcelone, je bats tous les records, et même J.Marc Pujol, maire de Perpignan, qui intéresse les lecteurs, n'obtient plus qu'un score médiocre…

Le sexe, donc, avant toute chose, passe avant la politique et les rumeurs ! Voilà ce qui passionne l'homme, repoussé par la féministe, par la femme qui se dit harcelée à la moindre formule de drague ! Ah, mon Fellini, ils sont loin ces films italiens, dans lesquels, les hommes sifflent les belles femmes dans la rue ! L'époque est triste, quant à la chair…elle est mal armée…

 

Revenons au sérieux.

Les films médiocres qui adaptent de grands romans (Bovary par Chabrol, Promesse de l'Aube, de Romain Gary...) ont un seul intérêt : donner envie de lire le livre. Mais quand un roman est aussi fulgurant (GARY), quelle déception ! 

 

Aborder le thème de l'enfance (Sartre, Sarraute, Vallès…) ou de la mère (Bazin, Vallès, Gary…), ce n'est pas facile, mais quand c'est grand, c'est énorme, du style, de l'inoubliable et Cali, ce n'est pas Gary !!!

 

C'est comme pour la littérature de consommation rapide (la fast litterature), qui est le coeur actuel de l'édition : rotation infernale, les libraires n'ayant souvent pas le temps d'ouvrir les paquets... Les nouveaux romans, les nouveaux jeunes qui ne dureront que l'espace d'un rose, et puis s'en vont, après avoir dédicacé vingt livres...

 

Nous voici bien loin de la littérature vraie, de l'écrivain "couillu" : je veux parler de ces témoignages de camps d'extermination, de guerres atroces, de Shoah, etc... Revenons à Antelme, pour l'associer à Duras, son épouse, à Primo LEVI : Si c'est un homme.. Sur le fonctionnement du camp (pages 7, 32 à 42, ou l'hygiène page 41, édition presses-pocket). Relisons Claude Lanzmann, cinéaste de la Shoah, amant de Simone de Beauvoir et auteur de l'admirable Lièvre de Patagonie : il écrit la tragédie des Juifs, il revient sur l'horrible Brasillach (pages 131, 132, 264).

Revenons à Jorge Semprun, avec L'écriture ou la vie : les odeurs de la mort s'échappent du livre (pages 61, 91 et 251 de l'édition folio)…

 

Que nos petits romans de gare, du local, du terroir, du nombril, égoïstes, égotistes, commerciaux…nous paraissent fades et inutiles !

 

Relisons Le mort qu'il faut et la description des latrines dans les camps (Folio, pages 103 et 135, du même Semprun) ! J'irai jusqu'à citer dans les grands livres, le petit récit d'Eric VUILLARD, L'ordre du Jour, retraçant la montée du nazisme et les compromissions des grands industriels allemands, les 24 qui rencontrent Hitler le 20 février 1933 pour conforter le fascisme qui va décimer l'Europe !

 

Enfin, il faut avoir le courage de replonger dans La DOULEUR, de Duras (P.O.L. 1985) et page 67/69, un passage du vrai, du réel, du corps, des entrailles : "S'il avait mangé dès le retour du camp, son estomac se serait déchiré sous le poids de la nourriture…il ne pouvait pas manger sans mourir…La mort montait à l'assaut…"

 

JPBonnel

« SEULS LES ENFANTS SAVENT AIMER » : LA LETTRE D’AMOUR DE CALI A SA MERE

 

Cali est l’invité du CML et des Déferlantes à Perpignan lundi 22 janvier de 16h30 à 19h au Conseil Départemental.

 

Le premier roman du chanteur Cali, Seuls les enfants savent aimer, paru cette semaine en librairie au Cherche Midi, plonge le lecteur dans l’enfance de l’auteur et interprète. Une enfance meurtrie par la perte brutale de sa mère, évoquée dès les premiers mots: "L’heure que je n’ai pas vécue. Ton enterrement." A l’époque, le jeune Bruno Caliciuri n’a que 6 ans et ce drame familial bouscule sa conception du monde. Le roman s’immisce dans ce passé pour se faire l’écho de la douleur de l’enfant qui grandit sans mère. Autour du souvenir sublime de la disparue, sa beauté, sa douceur, Cali raconte merveilleusement la vie d'un enfant du pays. Une histoire profonde et intime : « Je me souviens être enfermé dans une chambre toute noire et je vois un cortège, c'est celui qui accompagne ma maman pour la fin » . Dès lors, le petit garçon s'accroche à tout ce qui peut lui rappeler sa mère. Huit mois suivent et il va trouver des bouts d'amour extraordinaires", précise Cali.
 
Né en 1968, Bruno Caliciuri – alias Cali – est un auteur, compositeur et interprète français plusieurs fois primés. En 2003, son album L’Amour parfait, pour lequel il sera nommé aux Victoires de la musique 2004 dans la catégorie "Artiste révélation de l’année", le fait connaître du grand public avec notamment le titre "Elle m’a dit". S’ensuivront six autres albums sortis entre 2005 et 2016, dont le dernier, Les Choses défendues, qui, en reflet de son premier roman, témoigne également des meurtrissures de son enfance. Seuls les enfants savent aimer est un livre cathartique qui montre qu'après la perte, les amis, la famille et l'amour demeurent, eux, éternels
 
Chanteur engagé, Cali a fait l’objet de deux livres d’entretiens. Dans Cali & Miossec: rencontre au fil de l’autre (Le Bord de l’eau, 2006), les auteurs Yves Colin et Grégoire Laville, en compagnie du photographe Claude Gassian, questionnent les deux musiciens sur leur parcours et leurs prises de position. Dans Rage (Plon, 2009), Cali se confie à Didier Varrod.

 

Le programme :

Lundi 22 janvier 2018 à Perpignan. - Conseil Départemental, hall Guy Malé (Quai Sadi Carnot)

A partir de 16h30. Séance de dédicaces avec Cali pour son livre « Seuls les enfants savent aimer » (Le Cherche Midi)

A 17h30 Présentation et débat autour du livre, suivie de la seconde partie de séance de dédicaces.

Le roman de Cali sera disponible sur place avec le concours de la librairie Torcatis. Entrée libre

 

Emmanuelle Malé

Administration du CML - Secrétariat des Prix Méditerranée

CML - Hôtel Pams - 18 rue Emile Zola - 66000 Perpignan

Tél. +33 4 68 51 10 10

Port. +33 6 69 79 15 01

www.cmlprixmediterranee.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens