Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 08:11
ENFANTS : classe à MONTLOUIS - Enfants de Mémoire - Exils d'Espagne - Spectacle sur Cocteau à Banyuls vendredi 23 février à 18h15, salle Novelty (5 et 3 euros)
ENFANTS : classe à MONTLOUIS - Enfants de Mémoire - Exils d'Espagne - Spectacle sur Cocteau à Banyuls vendredi 23 février à 18h15, salle Novelty (5 et 3 euros)
ENFANTS : classe à MONTLOUIS - Enfants de Mémoire - Exils d'Espagne - Spectacle sur Cocteau à Banyuls vendredi 23 février à 18h15, salle Novelty (5 et 3 euros)

ENFANTS : classe à MONTLOUIS - Enfants de Mémoire - Exils d'Espagne - Spectacle sur Cocteau à Banyuls vendredi 23 février à 18h15, salle Novelty (5 et 3 euros)

 

Contre la fermeture de notre classe à Mont Louis

 

           Nous sommes un collectif de parents d'élèves du RPI

(Regroupement Pédagogique Inter-Communalité) du Cambre d'Aze. 

Nous luttons contre la décision de fermeture d'une classe de l'école de Mont Louis et in fine d'une école.

Nous avons écrit au Président de la République, aux deux Sénateurs de la circonscription et à la Rectrice de Montpellier.

Ci joint le courrier qui a été adressé au Président, avec les arguments qui confirment pourquoi cette fermeture est injuste, et non fondée.

Toute action, intervention, aide et soutien sous la forme qui vous paraîtra la plus efficace sera bienvenue pour que la fermeture ne soit pas actée à la rentrée de septembre 2018. 

En vous remerciant,  vous pouvez joindre Nathalie au  0684426909 

Mathilde  au 0620661839  ou Hélène au 0650219004

 

Le collectif de parents

 

**Collectif des parents d'élèves 

RPI du Cambre d'Aze.

Rue des écoles laïques 

66210 MONT-LOUIS

 

***Mr le Président de la République

Palais de l'Elysée

55, rue Faubourg St Honoré

75008 PARIS

 

Mont-Louis le 13 février 2018,

 

Monsieur le Président de la République, 

 

Nous sommes un collectif de parents qui  luttons contre la fermeture d'une de nos classe pour la rentrée scolaire 2018-2019, et, in fine, d'une école.

 

En effet, nous avons appris le projet de fermeture, alors que les effectifs sont réglementaires. 

Notre école fait partie d'un regroupement pédagogique intercommunal avec trois autres communes. Chaque école du RPI fonctionne avec deux classes sauf une école qui n'en a qu'une. Actuellement, l'équipe pédagogique a réparti les trois cycles du primaire de manière claire entre ces quatre écoles. Le fonctionnement de notre RPI est donc clair dans la tête de nos enfants et dans celles des parents. Rien ne justifie une fermeture de classe, et encore moins d'école. La fermeture d'une classe entraînerait une nouvelle classe isolée sur notre RPI.

Nous sommes dans un regroupement scolaire en zone de montagne, déjà fragilisée par une économie difficile, la fermeture d'une école impacterai l'attrait de notre territoire. Nous militons pour le respect de la spécificité des écoles de montagnes. La perte d'une classe, et d'une école ne confirme que la perte de services publics de proximité, les inégalités d'accès à l'éducation en France, et la baisse de l'attractivité de  notre secteur.

Nos écoles qui à ce jour souffrent d'une probable perte de classe, sont aussi celles qui ont permis la scolarisation de grands champions, qui à l'heure des JO d'hiver porte le drapeau. Ce sont ces mêmes écoles de la République qui ont donné  la possibilité à Martin et Simon Fourcade, mais aussi Camille Lacourt de s'instruire dans un milieu rural,  pour pouvoir aujourd'hui porter les couleurs de la France au niveau international.

Les parents d'élèves ne comprennent donc pas ce projet qui entraînerait une dégradation des conditions d'accueil des élèves et de la qualité de l'enseignement dans des locaux de surcroît non adaptés à ces effectifs. La fermeture occasionnerait des classes à triple niveaux. Avec des effectifs

en maternelle difficilement tenables dans les locaux actuels (27 TPS-PS).

 

D'autre part dans un lieu où l'on prépare l'avenir de façon concrète, le projet d'école en cours serait compromis.

Lors de  votre Conférence Nationale des Territoires du 17 juillet 2017,  vous avez affirmé :

«  Ce qui est sûr c'est que les territoires en particulier les plus ruraux, ne peuvent plus être la variable d'ajustement d'économie.

C'est pourquoi d'ici là en particulier, il n'y aura plus de fermeture de classe dans les écoles primaires. »

Nous sommes en ZRR (Zone de Revitalisation Rurale),  et constatons que les mesures qui veulent être prises par l'Académie, ne sont pas en accord avec vos propos.

 

Les syndicats d'enseignants sont unanimes pour dénoncer le très grand nombre d'ouvertures (une quarantaine!) prévues à la rentrée 2018 dans les écoles de Perpignan. Or beaucoup ne sont pas justifiées et n'étaient pas réclamées des enseignants, il est donc facile de garder les postes de nos classes de montagne.

Les parents d'élèves sont très mobilisés : Une pétition pour le maintien de nos classes est en cours. Nous avons également eu un entretien avec l'Inspecteur de l’Éducation Nationale lundi matin, mais les parents ne se sont pas sentis compris. Suite à cela, une demande de rendez vous avec l'Inspecteur d’Académie a été faite, sans réponse à ce jour. Nous poursuivons donc l'occupation de l'école et nous avons participé à plusieurs manifestations sur notre secteur. En dernier recours, associé à votre courrier, nous avons envoyé une copie au Rectorat d'Académie de Montpellier, ainsi qu'aux deux sénateurs de notre circonscription.

A ce stade, aucun élément ne permet donc de préconiser cette fermeture de classe à l’école de Mont-Louis !

Nous attendons votre soutien Monsieur le Président.

Ayant confiance en votre bienveillance, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de toute notre gratitude et de notre très haute considération.

 

Collectif de Parents 

du RPI du Cambre d'Aze

*RETIRADA : 

Nous avons le plaisir de vous informer du concert de VerdCel, avec Rusó Sala et la collaboration de Juanjo Bosk, qui aura lieu au MUME le jeudi, 22 février, à 21h.

 

Dans le cadre de la commémoration annuelle des “Chemins de la Retirade 2018”, organisée par l’Association FFREEE d’Argelès, le MUME collabore avec le présentation du spectacle de VerdCel “Sota les cunetes. Justícia!”, un concert choral en hommage à des victimes de la terreur infligée par le franquisme pendant la Guerre Civile et la longue dictature.

 

“Sota les cunetes. Justícia!”  sont les chansons de notre vie, les chansons de la Nova Cançó (Nouvelle Chanson) interprétées à nouveau par des voix jeunes. Des chansons qui montrent le souffle de vie et le pouls têtu sous la dictature, des titres avec une grande puissance évocatrice comme bande sonore de la  lutte antifranquiste  et qui, désormais, elles sont devenues un cri haut et fort contre l’impunité des crimes commis. Les plus célèbres sont  Bonet, Raimon, Ovidi, Llach, Pi de la Serra, Rossell, Serrat, Ribalta, Isaac, Giné, d’Efak, Rebull et Muntaner.

 

 

**Bonjour à toutes et à tous,

Il reste encore quelques places pour le concert jeudi 22 février à 21 h au MUME, concert dédié aux fosses en Espagne, de même pour la paëlla et le spectacle "Enfants de Mémoires" de François Godard le samedi 24 février 2018 à la salle Jean Carrère.  

 Envoyez un mail à FFREEE ou bien nous appeler au 

06 52 01 35 32.

Equipe FFREEE

 

 

*Chemins de l'exil : 

 

 

Exils d’Espagne, de la Retirada à aujourd’hui

 

 

Exilios de España, de la Retirada hasta hoy

 

 

 

 

 

raconté par Susana Azquinezer

 

 

musiques: interprétation Patrick Licasale, accordéonistecompositions : Bernard Ariu


 

Notre Album double-CD " Exils d’Espagne, de la Retirada à aujourd’hui " paru chez Oui’Dire Editions est retenu par France Culture comme finaliste pour le prix du Livre Audio, Lire dans le noir 2018.

Il s'agit maintenant pour le public de désigner les lauréat parmi les finalistes dans chacune des 3 catégories.  
Le vote vous est ouvert sur internet jusqu’au 7 mars 2018.

 

Rendez vous sur la page  :  https://www.franceculture.fr/evenement/prix-du-livre-audio-france-culture-lire-dans-le-noir-2018-decouvrez-la-selection-et-votez

 

 Après la découverte de la sélection 2018, en bas de la page internet, cliquez sur "ICI " ,

remplissez le questionnaire et ensuite passez à vos choix. Pour chaque catégorie 3 œuvres sont proposées.

Après avoir voté pour les catégories "Jeunesse" et "Fiction", vous trouverez " Exils d’Espagne… " dans la catégorie "Non-fiction".


Merci de votre soutien !

 

« Exils d’Espagne, de la Retirada à aujourd’hui » double CD, en français et en espagnol, chez Oui’Dire Editions.  Vous pouvez en écouter des extraits en ligne sur le site de l’éditeur.

 

 

 

 

Exils d’Espagne, de la Retirada à aujourd’hui

Exilios de España, de la Retirada hasta hoy

 

raconté par Susana Azquinezer

musiques: interprétation Patrick Licasale, accordéonistecompositions : Bernard Ariu

 

Susana Azquinezer crée ce spectacle de fictions inspirées de son collectage de récits de vie et de l’Histoire.

La Retirada, l’Exode de 500.000 Espagnols traversant à pied les Pyrénées durant l’hiver 1939. Et après, les camps, les barbelés… Un tissage de récits croisés sur trois générations de Madrid à Montpellier, d’Argelès à Santiago du Chili.  Vécu sensible, intime. Saga des anonymes mais aussi Antonio Machado, Pablo Neruda, Lorca... 

Brefs récits poétiques, dynamiques pour dire et chanter le noyau indestructible de l’être humain. Camp de Rivesaltes : Espagnols, Juifs, Tziganes... Courage et solidarité, dignité des réfugiés... Chants, jeux, rires, créations pour dépasser la faim, la peur, les humiliations, pour exprimer leur soif de vie, de liberté, d’humanité.

Susana Azquinezer, conteuse   narradora oral   

www.susana-azquinezer.com

susana.azquinezer@gmail.com

Conter42 rue Adam de Craponne, 34000 Montpellier, tél : +33 6 20 65 59 54 

 

« Susana Azquinezer parvient avec brio et justesse à retracer cette histoire collective de Républicains espagnols au travers de destins individuels. Avec la braise des mots et de la musique, sans volonté d’incendie et sans jamais se départir d’une retenue humaniste, elle nous conte les réfugiés, la guerre civile, l’exode, les camps et surtout leur réussite en exil ».

Cristina Marino, journaliste au Monde, signe un bel article de présentation sur son blog, L'Arbre aux contes.

Illustration de l’album : Ghislaine Herbéra

 

oui'dire éditions

6 rue de l'Isle 26000 Valence FRANCE

Mobile FRA +33 (0)6 86 28 30 07

Fixe +33 (0)9 54 34 80 92

www.oui-dire-editions.fr

www.facebook.com/OuiDireEditions

www.youtube.com/user/ouidireeditions

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens