Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 07:15
Livre sur la campagne des municipales 2014 (couverture, à droite) - Conférence sur le Royaume de Majorque -
Livre sur la campagne des municipales 2014 (couverture, à droite) - Conférence sur le Royaume de Majorque -

Livre sur la campagne des municipales 2014 (couverture, à droite) - Conférence sur le Royaume de Majorque -

J.P.Bonnel s'est déclaré, hier, lundi 12 mars, sur les réseaux sociaux, candidat aux prochaines élections municipales de Perpignan. Pourquoi..?

 

La candidature d'O. Amiel ouvre la voie au Rassemblement national et à Louis Aliot

 

Le déclencheur fut Olivier AMIEL, conseiller municipal chargé du logement et de la destruction urbaine : comme nous l'avions annoncé dans un récent article, les dauphins de M. Pujol s'agitent dans le bocal, non du Tech...mais de la Têt ... 

 

Le premier à se déclarer, c'est-à-dire à "tuer le père" est l'ancien Gaulliste, l'ancien délégué à la culture de J.P.Chevènement, le récent Républicain, l'avocat O. Amiel.

La famille Amiel est connue, non pour le vin réputé des Fenouillèdes, mais pour leur art subtil de la composition des cépages politiques...

La tante, proche de la droite alduyste-père, a défendu, un temps, celui de la glorieuse affaire des chaussettes, l'idéal socialiste…

O. Amiel trahit le "Mouvement des citoyens", devenu "MRC" en s'apercevant que Chevènement était toujours à gauche…Donc il adhère aux Républicains…

 

Amiel ne liquide pas Pujol, mais le force à se dévoiler : le maire en place devra vite dire s'il est candidat, sinon la meute (Grau Romain, Lorente, Parrat Pierre, Gauze Laurent..?) va se déchaîner.

 

Cette candidature mielleuse ouvre la voie à l'incertitude et offre une autoroute à L. Aliot. En effet, le parti "républicain", déchiré, très affaibli après les présidentielles, est aux mains d'un Wauquiez qui tente de séduire les électeurs frontistes par le langage; c'est de la politiciennerie grossière !

 

Certes, le parti lepéniste est secoué : faiblesses de Marine, départ de Philippot, retour de la Maréchale…Cependant les problèmes demeurent, les causes de l'existence de l'extrême-droite et du populisme demeurent : chômage, arrivée des migrants, appauvrissement de certains Français et enrichissement scandaleux d'autres, indifférence et affaires judiciaires des politiques…

Le parti de Le Pen, et surtout à Perpignan, peut réussir. M. Amiel, peu connu, peu apprécié pour sa gestation au bulldozer des quartiers, issu d'un clan pujolesque peu estimé dans la population, ne peut qu'échouer. 

 

Les citoyens attendent un candidat nouveau, libéré des partis obsolètes traditionnels. La gauche étant très faible à Perpignan, une union non-politicienne et très large est indispensable dans une ville qui doute d'elle-même et se livre à des opérations urbaines dont la cohérence n'est pas explicitée. L'omerta règne, et la distance entre les citoyens et les élus est abyssale...

 

J.P.Bonnel

 

 

J.P.Bonnel a publié en 2015 :


* 365 jours avec J.M. Pujol (Politique et Polémiques - Propositions urbaines dénuées d'urbanité) :

(en préparation : la suite : Un maire à mi-mandat - Perpignan, une ville en sursis. (mars 2018)

 

Jean-Pierre Bonnel a réuni dans ce livre les articles politiques et polémiques publiés dans son blog, de novembre 2013 à janvier 2015. Le recueil couvre la chronique locale qui a tenté d’analyser les programmes et les promesses des candidats aux élections municipales à Perpignan. Les protagonistes principaux en sont J.M.Pujol, J. Cresta, Clotilde Ripoull, L. Aliot, J. Codognès, M. Pinell, M. Sitja....


Hors de tout groupe partisan, le blogabonnel a cependant pris parti pour la candidate «sans étiquette» C. Ripoull. Cet engagement ponctuel n’enlève rien à la liberté totale de son auteur, libre de toute influence financière ou idéologique.
Il n’ambitionne rien, ni poste ni reconnaissance; son rôle est d’alerter, de montrer ce qui ne va pas, et d’apporter des suggestions. Il a sans doute en lui cet «esprit Charlie» tant célébré en janvier 2015...
Prix: 14euros
Les mots en scène éditeur

Jean-Pierre Bonnel
365 jours avec J.M. Pujol
Politique et Polémiques

Chroniques des Municipales à Perpignan - 
*prix public : 14 euros. (éditions "Les mots en scène" - collection "Maux en scène")

AGENDEP’

CONFÉRENCE

Art, art brut, art autre, artistes qui arbitre ?

                Tout le monde peut-il faire de l’art ? Est-ce que toutes les productions peuvent-être exposées ? Qu’est-ce qu’être un artiste ? Faut-il être un artiste pour faire de l’art et être exposé ?

 

Clotide Ripoull débattra de ces questions avec Serge Bonnery et Jean- Pierre Bonnel, ce mardi 13 mars à 18 heures à la librairie Torcatis.

(paru dans L'Indépendant du 13 mars 2018)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens