Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 07:59
Boycott de Visa pour l'image : Perpignan aime la polémique ! - Images alternatives, éthiques : Cinémaginaire à Argelès sur mer -

La municipalité, depuis 4 ans a le chic pour susciter des polémiques ! L'ordre règne, le citoyen n'a qu'à se taire ! Après les destructions en série (voir mon livre Perpignan, une ville en sursis), voici que Leroy des cons de touristes et de pros, avec leur prorthèse autour du cou, viennent voir le spectacle concocté par les Parisiens payés par la pub et nos sous, un petit tour et puis s'en vont, et décident de ce qui doit être diffuser ou pas...

C'est l'esthétique qui règne à Visa..? Ou l'éthique ? Pardon, l'absence d'...

 

Ramon Faura a lancé le débat : parions qu'Ils ne répondront pas, vont pas se rabaisser à causer avec le bas peuple, local et catalan !!!!

JPB

 

Ramon Faura-Llavari

 

Cornut i pagar el beure? 

Les Catalans veulent-ils être les cocus qui payent à boire? Visa pour l'image montrera des images de "manifestations violentes à Barcelona" pour une révolution citoyenne qui a pourtant marqué l'opinion publique par son pacifisme. Par contre, pas question de montrer la violence de l'état espagnol entre autre lors du référendum du 1er Octobre dans une des nombreuses expositions. Visa est en totale adéquation avec la maire de Perpignan et les représentants de l'état français qui considèrent qu'il est légitime que le juge ait mis la moitié du gouvernement catalan en prison et que l'autre moitié soit contrainte à l'exil. 

Les citoyens qui ont été tabassés lorsqu'ils allaient voter et ceux qui ont essayé de mettre en place le programme pour lequel ils avaient été élus ne mérite pas l'attention de Visa pour l'Image. Dans ce cas, j'invite tous les Catalans à boycotter ce festival qui ne les respecte pas alors qu'ils représentent la plus grosse partie du public. Nous ferons une campagne pour dénoncer cet état de fait et demander du respect à cette équipe de Visa qui depuis Paris nous montre son mépris.

 Mis à jour le 18/05/2018 15:47

 

- - -

Cela ne nous étonne pas ! Leroy, avant sa retraite, ne va pas se mouiller, ni le maire, ni tous ces "responsables" autour qui bouffent avec les Parisiens alors que le public local ne peut participer. 

Un honte, un événement qui ne sait à rien, surtout pas à l'éthique, mais à se donner bonne conscience...Je n'y vais plus depuis quelques années...pléthore d'images des malheurs du monde, expos inutiles où l'on va comme pour se distraire...

 

JPB

- - -

Marie Costa

Résumons-nous: Perpignan accueille depuis trente ans un festival de photo-reportage qui dénonce les injustices, exactions, coups d'état etc. dans le monde, avec des parti-pris parfois discutables, mais en toute liberté éditoriale. Et là, on ferme les yeux , les objectifs et les cimaises à ce qui se passe à 25 km avec la ré-instauration d'un état franquiste et policier? Attention: personne ne demande à Visa de prendre parti pour ou contre l'indépendance de la Catalogne mais pour ou contre la démocratie en Europe. Ce n'est même pas un scandale, c'est un constat d'inutilité et de vanité. Et plus grave, de mépris.

 

Daniel Canellas Il semblerait que les reportages présentés n'étaient pas de "qualité" quant à leur contenu ( beaucoup de drapeaux....).....J'attends de voir la réaction de "alliance" ( MMes Malherbe, Delga, etc...) Sembla que hi hauran "films" sobre el tema al Camposanto..

 

Olivier Poisson La liberté éditoriale, c'est aussi cela. Visa s'est imposé par la qualité de ses expos. Le but de Visa n'est pas d'informer, c'est de mettre à l'honneur le meilleur photojournalisme. On ne peut pas s'en féliciter, sauf quand cela ne convient pas à notre idéologie ! Au reste, il ne manque pas d'espaces en "off" pour parler de la Catalogne, et profiter quand même de l'exposition au public de l'évènement. Arrêtons de nous victimiser sans cesse, et agissons.

 

Marie Costa on a vu visa plus disert pour créer des événements spéciaux sur des conflits sensibles en pleine actualité....là il y a refus manifeste. Et bien sûr la posture de l'éventail pour se cacher derrière une supposée qualité.

 

 - - -

VISA POUR L'IMAGE

Perpignan - Pas de reportage sur la Catalogne à VISA pour l'image

" Je sais qu'on va me le reprocher ici mais non, il n'y a pas d'expo sur la Catalogne".

Ce midi, lors de la conférence de presse de présentation de ce 30e VISA pour l'Image, le directeur du festival assumait sa programmation et l'absence des "événements" en Catalogne sur les cimaises. Jean-François Leroy l'assure : "Je n'ai rien vu d'intéressant en dehors des photos des manifestations mais quarante photos de drapeaux ne font pas une expo". Et, comme souvent avec Jean-François Leroy, le verdict est sans appel

La crise autour du référendum pour l'indépendance de la Catalogne sera néanmoins traitée durant le festival. Les manifestations, parfois violentes, qui ont eu lieu à Barcelone à l'automne dernier, feront l'objet de projections lors des soirées au Campo Santo.

L'annonce de la 30e édition du festival international de photojournalisme dans notre édition papier de samedi.

Frédérique Michalak (C) L'Indépendant

 

 

FMF66 Il y a 15 heures

SIGNALER UN ABUS

ben forcément vous voulez mettre quoi comme photo des manifestations des drapeaux !!!!!!

RÉPONDRE

 

TVB Il y a 15 heures

SIGNALER UN ABUS

Quel rapport entre l'esprit de Visa et la fronde indépendantiste ? Relisez @L'âne : tout y est dit !

RÉPONDRE

 

Gribouilles Il y a 16 heures

SIGNALER UN ABUS

Nous avons été abreuvés de photos violentes de la part de la police Espagnole . Il me semble avoir laisser un commentaire sur ce site suggérant de les exposées à visa pour l image . Alors cette année. .. Boycotte. .

RÉPONDRE

 

JACQUES66 Il y a 16 heures

SIGNALER UN ABUS

N’appelle-t-on pas ça de l’autocensure ???

RÉPONDRE

 

Dédé Il y a 16 heures

SIGNALER UN ABUS

Super manque plus qu’a déprogrammer le sujet complètement et on sera peinards.
LaCatalogne c’est loin d’être le centre du monde.
Et puis que c’est il passé ? Des indépendantistes en fuite ou en prison , aucune rébellion massive, et une majorité qui n’existe pas. Alors on parle de quoi?

 

vidvid Il y a 14 heures

SIGNALER UN ABUS

On parle de liberté, du droit des peuples, etc...mais certains s'en moquent tant qu'ils ne sont pas concernés ! Ex : le gouvernement propose d'instaurer une deuxième journée de solidarité en France...80% de votants sont contre ! Moi, j'ai voté pour, même une troisième, voire une cinquième !

 

Anonyme46131 Il y a 12 heures

SIGNALER UN ABUS

Tu doit être à la retraite ????

RÉPONDRE

 

Dédé Il y a 16 heures

SIGNALER UN ABUS

Super manque plus qu’a déprogrammer le sujet complètement et on sera peinards.
LaCatalogne c’est loin d’être le centre du monde.
Et puis que c’est il passé ? Des indépendantistes en fuite ou en prison , aucune rébellion massive, et une majorité qui n’existe pas. Alors on parle de quoi?

RÉPONDRE

 

L'âne Onyme Il y a 16 heures

SIGNALER UN ABUS

Mais non Erwind, le but du photoreportage, c'est de montrer et faire connaître des drames IU des situations qui se déroulent loin de chez nous. Des journalistes risquent leur vie pour ça. Qu'est-ce qu'on a à faire avec des manifs de nantis qui ne veulent que rester entre eux et ne plus donner d'argent aux pauvres d'à côté. En plus, c'est pas trop loin et c'est pas trop dramatique...

RÉPONDRE

 

Punxerut Il y a 15 heures

SIGNALER UN ABUS

Pas étonnant! Visa pour l'image est un festival créé et dirigé par des parisiens. Ils viennent ici, car ça fait couleur locale, c'est exotique. Et puis ils repartent chez eux aprés avoir dilapidé les crédits. Pour un Perpignanais il est pratiquement impossible de participer à la soirée de clôture, ou champagne et alcools coulent généreusement...C'est comme ça! On offre le décor mais on prend pas les habitants, sans doute trop ploucs. C'est ce qu'on appelle du parisianisme, une forme de colonialisme en plus feutré et plus sournois.... Aprés on a vu d'excellentes expos , c'est vrai. Des photos, des témoignages qui marquent. Mais quel dommage d'ignorer l'histoire quand elle se fait à 50 km...Au mieux c'est maladroit, au pire insultant...

RÉPONDRE

 

Erwind Il y a 15 heures

SIGNALER UN ABUS

Les catalans n'y seront pas.
Mais soyez sûrs que vous allez bouffer jusqu'à l'indigestion des palestiniens, des kurdes, des afghans, des boat people de Méditerranée, des Roms, des immigrés sans papiers et j'en passe de meilleures.
Ce n'est pas une exposition, c'est une maladie infantile du gauchisme.

RÉPONDRE

 

RAS LE BOL Il y a 15 heures

SIGNALER UN ABUS

Encore un qui ne ce mouillera pas ... Un manque flagrant de courage ... Il ne faut pas faire trop de vagues ...
 

RÉPONDRE

 

L'âne Onyme Il y a 18 heures

SIGNALER UN ABUS

Alors ça, c'est une excellente nouvelle. Je craignais que nous soyons submergés d'images de propagande. Bah, ils trouveront bien un moyen de nous polluer l'environnement en jaune.

RÉPONDRE

 

Gribouilles Il y a 18 heures

SIGNALER UN ABUS

Des photos du monde entiers y figure, alors pourquoi pas celle de la Catalogne Sud et Nord .. Pourquoi cette censure ..

RÉPONDRE

 

ici et là2 Il y a 17 heures

SIGNALER UN ABUS

enlevez donc cette Senyera qui trone derrière derrière votre tribune, M Le president, sauf erreur de ma part, la généralitat ne finance pas visa....

33e édition du festival de cinéma
RENCONTRES CINÉMAGINAIRE <
d’Argelès sur Mer
(Pyrénées Orientales)
16 – 21 mai 2018

 

Palmarès de la compétition de courts métrages

du samedi 19 mai 2018
La compétition de Courts Métrages est l’une des soirées phare du festival Cinémaginaire.
10 films sélectionnés parmi plusieurs centaines de films candidats, ont été présentés au public du festival.
Les prix suivants ont été décernés :

 

  • Prix du Jury : LE MARCHEUR  de Frédéric Hainaut
  • Prix du Public : BONOBO de Zoel Aeschblacher

  • Prix du Jeune Public : PARADES de Sarah Arnild 

 

Plus que 2 jours pour profiter du festival !

Cinéma Jaurès Pôle Argelès Culture - Argelès sur Mer

Dimanche 20 mai 2018
>11h00   Notre pain quotidien - film de King Vidor
> 12h30   Parc de Valmy - Paella du festival
> 15h30  Mai 68 à Perpignan et ailleurs - film collectif 
         Chalap, une utopie cévenole -  film de Antoine Page
> 17h30   L’assemblée - film de Marianne Otero
> 21h00  Les valseuses - film de Bertrand Blier 

lundi 21 mai
> 10h30  Velvet Goldmine - film de Todd Haynes
> 14h30   Manifesto - film de Julian Rosefeldt
> 17h00   L’homme qui tua Don Quichotte - film de Terry Gilliam
                     film de clôture du festival de Cannes 2018 !

>> Découvrez le programme complet du festival
<http://www.cinemaginaire.org/images/pdf/prog-rcam2018.pdf>

Le festival le plus au sud !
Cinéma Jaurès - Pôle Argelès Culture
66700 Argelès sur Mer
Mail : contact@cinemaginaire.org
Site : <http://www.cinemaginaire.org>
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens