Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 09:43
J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer  - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne
J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer  - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne
J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer  - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne
J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer  - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne
J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer  - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne
J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer  - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne

J.Delteil - Colloque d'Amiens - Salon du livre et du chocolat à Ste-Marie de la Mer - Revue SOUFFLES - Les grandes sagas familiales roussillonnaises - Une poubelle de rue piétonne

Propreté : balayons devant notre porte 

 

Depuis des décennies, on dit que Perpignan est sale. C'est selon les quartiers : le centre historique est nettoyé pour donner une image correcte aux touristes, car comment faire de Perpignan une destination incontournable si elle est dégueulasse...comme dans les quartiers populaires et aux allures de ghettos (St-Jacques). Cependant, dès que vous quittez le cercle des rues à la mode du coeur de ville, les trottoirs sont noirs de crasse : ainsi, la rue des Augustins !

 

On note un progrès depuis J.-Paul Alduy qui voulait réprimer les déjections canines, mais sa campagne avait fait long feu: le maire a échoué et le civisme n'a pas augmenté...

Le maire actuel a aussi lancé sa campagne (c'est moins agressif qu'à Béziers avec M.Ménard) et des contraventions ont été données à l'encontre des chiens errants et des propriétaires inconvenants...

La mairie est responsable de la propreté et doit jouer sur le civisme: la campagne actuelle est donc positive, car il faut sans cesse éveiller les conscience, éduquer…Bien sûr la municipalité ne doit pas démissionner, en s'en remettant à l'esprit civique des citoyens. Un problème de personnel, d'absentéisme est aussi à revoir…

 

En effet, si la ville est sale, c'st d'abord parce que les habitants le sont, jetant de tout dans les rues (les citoyens d'origine gitane sont très propres chez eux, mais ils sont capables de jeter leurs détritus dans la rue... Est-ce la pauvreté, ou ici le mépris de la municipalité, qui sont à l'origine d'une telle orgie ordurière sur l'espace public..?

 

Comme en Espagne, hélas, ici, en pays catalan, on jette de tout quand on on est sur une terrasse de café ou au comptoir d'un bar. Dans sa voiture, c'est pareil : on jette mégots, papiers de bonbons, chewing-gums, bouteilles de bière…

 

Je me souviens, lors de mon adolescence, dans le quartier Saint-Jean : chaque commerce, chaque propriétaire passait le jet dans la rue et balayait le seuil de son territoire. C'était l'occasion de se parler, et d'améliorer l'ambiance en ville ! A présent, rue Saint-Jean, encore quelques commerçants courageux s'activent et compensent les carences municipales… mais on s'en remet aux autorités : je paie des impôts...alors c'est à la ville, aux éboueurs de nettoyer...Ces réactions poujadistes, populistes et inciviques me rappellent les paroles des élèves quand le prof leur demandait de ramasser un papier dans la classe : "Il y a des femmes de ménage pour ça !" Quel mépris pour les travailleurs, pour les femmes...quelle irresponsabilité...Ainsi on a habitué la population à être assistée...

 

Il faut agir grâce au civisme, mais aussi en installant des outils urbains : parfois il vous arrive de vouloir jeter un papier mais aucune poubelle à l'horizon...

 

JPBonnel

Lundi 15 octobre 2018 à 18h30 au Théâtre de l'Étang

 

Les grandes sagas familiales roussillonnaises

 

par Jean RIFA

 

 

 



Ancien cadre commercial dans le négoce de produits industriels, il est ensuite devenu chroniqueur de presse et de radio pour les rubriques «Biographies» et «Histoire». Il est l'auteur des quatre tomes sur l’«Histoire de nos villages» et l’auteur ou coauteur d'une dizaine d'ouvrages ayant comme point commun «la vie en Roussillon».

 

L’occasion, lors de cette conférence, d’avoir un aperçu de grands acteurs économiques de notre département.

 

En 1877, un préfet et un maire de Cerdagne s’unissent pour éviter au département un désastre économico-écolo sans précédent…

Les frères Violet, créateurs du Byrrh, font, en 1928, travailler 20.000 familles à travers le monde.

 

 

 

Les Bardou et Bardou, frères mais concurrents, sont leaders dans la fabrication du papier à cigarette.
Le chocolatier Cantalou, devenu le Groupe Cémoi, est, de nos jours, leader européen. Il est loin le temps où, à 17 ans, Georges Poirrier, repreneur de Cantalou, réparait des bicyclettes.

L’entreprise des Poupées Bella : « La plus belle poupée du monde » à une époque florissante ne fait plus, depuis longtemps, rêver les petites filles !

La famille Arago, dont l’histoire familiale est une véritable saga (politique, scientifique, historique), nous permettra de nous attarder principalement sur l’histoire de Marie Arago, la maman.

 

C.E.P.S. en entrée libre et gratuite

 

***ACTUALITE Joseph DELTEIL = à Cournonteral et à Amiens (Colloque, voir photos jointes) :

 

 

GRAND PRIX DE POÉSIE Joseph DELTEIL décerné par la Revue Souffles

http://www.revuesouffles.fr/

https://www.facebook.com/revue.souffles

administration@revuesouffles.fr 

 

date limite d’envoi des manuscrits: 31 janvier 2019

Ce prix est destiné à couronner un manuscrit (poèmes ou prose poétique) dont la sensibilité et l’écriture poétique suscitent une émotion esthétique profonde et durable.

40 pages maximum / format A4

L’œuvre primée, sera éditée et le lauréat en recevra 100 exemplaires (valeur 1000 euros).

Droits à concours : 30 euros.



© Bob Ter Schiphorst. Joseph DELTEIL à La Tuilerie de Massane (près de Montpellier)


REGLEMENT DU PRIX

Article 1

Le manuscrit présenté devra être inédit, non primé par ailleurs, dactylographié, correctement relié, non signé et ne comportant aucune mention particulière.    

Article 2

Le manuscrit sera envoyé par courriel en pièce jointe à l’adresse électronique suivante : 

prixlitteraires@revuesouffles.fr

L’auteur indiquera en ‘ Objet ‘ de son courriel, son nom suivi du titre de l’œuvre.

Article 3

Concomitamment, et ce afin que la candidature soit prise en compte, l’auteur devra:

1 – Adresser le manuscrit en 5 exemplaires, en courrier « lettre » non recommandé à :

Monsieur le Président du Jury

Grand Prix de Poésie Joseph Delteil

Revue Souffles

45 rue Léon Blum – 34660 Cournonterral

2 – Y joindre une enveloppe cachetée sur laquelle il inscrira le titre de l’œuvre présentée

3 -  Insérer à l’intérieur de cette enveloppe cachetée, une seconde enveloppe non cachetée (timbrée au tarif  « lettre », sur laquelle seront inscrits le nom et l’adresse du candidat) et accompagnée d’une notice biobibliographie succincte sur le candidat avec sescoordonnées (numéro de téléphone, adresse électronique et postale)

4 – Y joindre un chèque bancaire correspondant au montant de 30 euros à l’ordre  de : 

Revue Souffles – Les Ecrivains Méditerranéens

Article 4

Le manuscrit ne sera pas retourné et sera détruit.

Article 5

Les manuscrits des lauréats et des finalistes ayant obtenu des mentions de prix pourront faire l’objet de lectures publiques ou de parution (sélection d’extraits).

Article 6

Le palmarès sera  personnellement adressé aux candidats en vue de la remise du prix qui aura lieu à Montpellier (date à préciser par invitation). Le lauréat et les finalistes ayant reçu une mention de prix s’engagent à être présents ou à se faire représenter lors de la remise du prix et de ses mentions.

Article 7

Le lauréat du Grand Prix de Poésie Joseph Delteil ne pourra concourir une deuxième fois.

Article 8

Les candidatures  non conformes au présent règlement seront écartées. Les décisions du jury sont sans appel. Les membres du jury s’interdisent de concourir.

Pour tout renseignement complémentaire au sujet du Grand Prix de Poésie Joseph Delteil s’adresser à

prixlitteraires@revuesouffles.fr ou  au 04 67 85 09 02

Toute candidature ne respectant pas la totalité des consignes du règlement ci-dessus, sera refusée.


Qui êtes-vous Joseph Delteil ?

Pour plus d'information sur Joseph Delteil cliquez sur le lien ci-dessous
http://www.revuesouffles.fr/prix-litteraires/

Commander le numéro spécial consacré à
Joseph Delteil

un numéro de la Revue Souffles célébrant le plus occitan des écrivains français...
http://www.revuesouffles.fr/

Visitez notre site web:

www.revuesouffles.fr

www.facebook.com/revue.souffleS

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens