Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 08:44
Histoires d'O et d'escargot...Oh..! - Marina Rossell - Ricardo Calero à Port-Bou
Histoires d'O et d'escargot...Oh..! - Marina Rossell - Ricardo Calero à Port-Bou
Histoires d'O et d'escargot...Oh..! - Marina Rossell - Ricardo Calero à Port-Bou

 

CALANQUES

 

Les urbains se jettent à l'eau. Vont aux bains, vers calanques, Goudes, plage Samena...

 

Ils s'étonnent devant les blocs de calcaire, s'enivrent des odeurs de pins.

Bien sûr comme sur tout chemin piétinés par les barbares des villes, voici des papiers jaunis, des kleenex merdeux, comme autant de cailloux blancs sur les sentiers de Cassis…

 

Port-Miou, Port-Pin, En-Vau, en veux-tu des criquets, en voilà des paradis minuscules.

Les gravillons font glisser et sollicitent les genoux. Au bout de l'itinéraire rocheux, la fille se baigne dans cette sorte de froid lagon, où la langue du soleil n'arrive pas à happer son corps élastique.

 

Seul, le doigt d'un dieu, sur la plus haute pinède, est lumineux.

 

J.P.Bonnel - 10 nov 2016

 

Histoires d'O…

Tout et le reste sur l'escargot catalan

 

"caragol" : spirale de la coquille d'escargot.

La caracole : volte de manège.

Après l'escargolade, ou fête de l'escargot catalan au Soler, il falait bien dire un peu, à mon rythme...estival !

 

 

Connaissez-vous bien l'escargot et en particulier, l'escargot catalan ? Il faudrait des encyclopédies pour décrire cet animal singulier mais nous allons essayer de donner les lignes maîtresses de ce vaste sujet. 

 

Escargot se disait autrefois "scargot" car tout le monde sait que l'évolution des mots est bien étrange. C'est ainsi que dans le Midi on entend souvent dire "espécial" à la place de "spécial" et "colidor" au lieu de "corridor"...

 

Pour continuer cette fructueuse réflexion étymologique sur l'escargot, on peut avancer une hypothèse : le mot serait-il composé de es et de cargot ?

 

Es est en effet un mot d'ancien français que l'on retrouve dans l'expression figée "licencié es-lettres", signifiant licencié en (dans) lettres.

 

Ainsi, le mot escargot pourrait vouloir dire : qui se trouve dans le cargo. En effet, la configuration extérieure de l'animal rampeur peut être en gros (en très gros peut-être) assimilée à la forme d'un bateau de marchandises... De même qu'un bateau vogue sur l'eau, un escargot vogue sur sa bave. Si donc, escargot signifie dans le cargo il faut alors déterminer l'escargaison du cargot. Quel est son frêt ? 

 

On trouve la race escargot partout, à tous les pôles ; on se demande d'ailleurs, à la vitesse à laquelle il se déplace, comment il peut être ainsi un aussi grand globe-trotter...

 

L'escargot est un mollusque qui vit bien peu de lustres. Tout dépend de la longueur des dents de ses ennemis.

 

En effet, il a beau faire le beau et adopter la tactique de l'autruche, il n'arrive jamais à semer ses poursuivants, surtout les catalans friands d'escargolades sur le grill.

 

L'escargot de race, le plus authentique, réside en pays catalan, même si c'est une espèce qui tend à disparaître... 

 

En effet, la moindre goutte de pluie constitue pour lui une douche écossaise. Il est assailli, assiégé, puis cueilli. Pour l'attraper, il suffit de lui mettre du sel sur la queue ou l'envoûter, l'endormir en lui offrant la séduction de l'aïoli.

 

Les catalans sont sans pitié pour lui. Il ne leur suffit pas que la vie de cette pauvre bête soit un lent chemin de croix, qu'il soit tout au long de son existence un être qui rampe malgré ses crampes. 

 

Et oui, l'escargot est en voie d'extinction. Lui, ce qu'il demande, c'est l'extinction des feux de sarments. Il faut s'émouvoir sans tarder, créer des zoos, des parcs nationaux, des réserves sigeanesques pour escargots. Il faut alerter la SPA : assez de rigolade aux cargolades ! finies les escargolades ! 

 

L'escargot est scientifiquement appelé, non pas "scagarus érectus", mais gastéropode. Un mot aussi savant pour dire qu'il a l'estomac sur les bigatanes c'est à dire sur les talons. Les scientifiques sont méchants, il faut toujours qu'ils dévoilent vos petites malformations. Qu'ils mettent toujours les pieds dans le plat ! ils cherchent, ils cherchent et quand parfois ils trouvent, il leur faut le dire sans regarder aux conséquences. 

 

Si les savants mettent les pieds dans le plat, l'escargot lui, met les siens dans la mayonnaise : on ne lui demande même pas sa marque préférée. Oh injustice ! c'est l'escargot qui a toujours et congénitalement l'estomac dans les talons et c'est lui qu'on mange !

 

De plus, ses cornes, c'est son talon d'Achille. C'est le point sensible, l'antenne stroboscopique de son kaléïdoscope nerveux et paranoïa critique, comme le disait le Maître aux deux antennes poilues.

 

Cependant, notre ami ne vit pas que d'amour et d'eau fraîche : s'il devait attendre que de la pluie fraîche lui tombe toute cuite du ciel du Midi... il pourrait attendre longtemps. En amour aussi, c'est assez monotone : étant à la fois Erma et Aphrodite, il est toujours avantagé physiquement. Ce suffisant à lui-même, il n'a pas besoin d'aller conter fleurette : les fleurs, il les mange...

 

Il existe plusieurs sortes d'escargots. Il y a les grands et les petits, ceux qui sont colorés et ceux qui sont gris. Mais blancs ou bleus, ils ne voient jamais la vie en rose. L'escargot aux stries noires est couramment (peut-être parcequ'il va plus vite que les autres) appelé escargot tigré ou escargote-tigresse. Le gros escargot gris est un escogriffe qui voit la vie en noir et blanc. Tous, cependant, en voient de toutes les couleurs. Enfermés dans leur coquille, enroulés sur eux-mêmes, claquemurés, ils n'en finissent pas de tirer la langue.

 

Sa vie n'est pas une cinécure : ce mollusque inoffensif doit être protégé et la race sauvegardée.

 

A partir de maintenant, mangeons des limaces !

 

J.P.Bonnel - Article publié en 1973 dans l'édition de l'Indépendant Costa Brava.

 

Photo : L'escargot chanté par El Chimist (cf. Youtube)

 

Des amateurs d’escargots roussillonnais lancent leur figure tutélaire du pays catalan, l’escargot a ses adorateurs. Depuis peu, il a même son calendrier. Les Perpignanais de la Team Cargols ont officiellement déclaré ouverte « l’année universelle de l’escargot » depuis le sommet du mont Canigou à l’occasion du solstice d’été 2018 (en juin dernier).

La Team Cargols n’en est pas à son coup d’essai. Ses membres sont les seuls étrangers à tenir un stand lors du pèlerinage dédié au gastéropode qui se tient chaque mois de mai à Lleida, en Catalogne Sud.

 

Cette année, ils y ont notamment organisé un baptême d’escargots en présence des autorités religieuses locales.

Le président de la Team cargols, Pedro Gil, est l’une des chevilles ouvrières du projet. 

Photo Nicolas Parent

« Nous avons lancé ce calendrier pour fédérer l’ensemble des fêtes de l’escargot de Catalogne et d’ailleurs », indique le président de la Team Cargols, Pedro Gil.

« La fête de Bompas rentrera par exemple dans le calendrier universel

 

Un festival pour attiser la curiosité des touristes

Créer une vitrine de la richesse culturelle du département : tel est le projet sur lequel travaille actuellement la Team Cargols. Le festival de l’escargot, que l’équipe compte lancer, se déroulera lors du premier week-end de juillet à Toulouges. « Ce ne sera pas un marché de terroir, précise Pedro Gil. On ne vendra rien à part notre département. »

 Au menu : des escargots bien sûr (avec, entre autres, un grand concours de cuisine), mais aussi de la musique, des sardanes et des castells (pyramides humaines typiques du pays catalan). « On lance un appel aux associations qui souhaitent participer, souligne Pedro Gil. On aimerait également qu’il y ait des ferronniers, pour montrer la richesse métallurgique du département, ou encore une colla du Haut-Vallespir, pour évoquer les fêtes de l’ours. L’objectif est de susciter la curiosité des touristes, de leur donner envie de découvrir le territoire. »

 Afin d’assurer la réussite de l’événement, Pedro Gil compte miser sur le lien tissé avec l’aplec de Lleida (qui attire plus de


200 000 visiteurs par an) et la convivialité. « On vit dans une société qui va de plus en plus vite, constate l’amateur d’escargots. On veut créer une manifestation où les gens pourraient se retrouver en famille ou entre amis, prendre le temps de se poser, de passer de bons moments ensemble. »

© 

Arnaud Andreu

 

Benvolguts amics i amigues,

 

Hem obert la Sala de Duanes de l'estació de Portbou a l'art

contemporani per tercer any consecutiu 

 

Ricardo Calero

"Somnis al límit" 

Una metàfora de la migració a través del viatge de maletes i passaports.

Fins al 28 d'octubre

Laborables: de 16h a20h.

Dissabtes d'11h a14h ide 16h a 20h

Diumenges, d'11h a 14h. 

En en marc de la  III Escola d'estiu Walter Benjamin Portbou 2018

www.passatgescultura.org

 

https://youtube/kMAqdV-2Pt0

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens