Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2019 1 28 /01 /janvier /2019 10:53
Qui sera le dernier rempart de Perpignan face à Louis Aliot ?
Qui sera le dernier rempart de Perpignan face à Louis Aliot ?

Le dernier rempart à la télé (C8) ce lundi 28.1.2019 :

lundi 28 janvier à 21h05

Film d'action (120mn)

année : 2013   pays : Etats-Unis

réalisé par : Kim Jee-woon

avec : Arnold Schwarzenegger (Ray Owens),Rodrigo Santoro (Frank Martinez), Jaimie Alexander (Sarah Torrance)

 

Qui sera le dernier rempart de Perpignan pour contenir le vote en faveur de Louis Aliot (ex-FN)

 

Vous regardez ce soir peut-être le film... Quant aux municipales, dans cette ville qui regrette ses remparts, chaque candidat se veut l'ultime rempart face au populisme, à l'extrême-droite.

 

C'est le maire actuel qui a déclaré le premier être le seul capable d'assurer cette fonction. Aujourd'hui, ce sont Clotilde Ripoull et Ségolène Neuville (L'Indépendant des 25 et 28 janvier).

 

Pour avoir une chance de gagner et surtout de faire l'union des oppositions, il faut être en tête, autour de 20 %.

 

En effet, face à une multitude de candidats virtuels, il s'agira de resserrer les rang.

 

On peut opter pour une liste de droite républicaine réunissant les amis de M.Pujol et ceux d'O.Amiel...

Une liste macroniste dirigée par Romain Grau, à laquelle pourrait s'agréger les forces centristes de C.Ripoull (celle-ci, si François Calvet se décidait, pourrait gagner le poste de première adjointe, en adhérant à une grande liste modérée).

La gauche pluraliste (mais n'est-ce pas une utopie de voir ensemble les communistes, les Verts, la France insoumise...) pourrait réussir si l'union et la raison l'emportaient, avec l'appui des forces alternatives...

 

La liste en tête au premier tour est assurée d'être élue : Macron savait qu'il devait réussir son débat avec Marine Le Pen pour être élu, même avec 20% seulement. Les autres candidats ne pouvaient pas rester présents au second tour et le réflexe républicain a joué. 

 

Pour les municipales, une triangulaire est possible, avec le maintien d'un candidat ayant obtenu au moins 10%. Pourquoi se maintenir ? Car on considère que Pujol et Aliot, c'est bonnet blanc...blanc bonnet (ce qu'il faudra démontrer !)...Car on veut la présence d'une opposition, centriste ou de gauche au conseil général... Car on pense pouvoir battre l'extrême-droite même en maintenant le candidat arrivé en 3ème position...

 

Je pense que ce raisonnement est dangereux. La politique doit être synonyme d'éthique, sinon on souille le politique et les valeurs démocratiques. D'ores et déjà, les candidats qui se qualifient de "remparts" face à L. Aliot, doivent déclarer qu'ils s'effaceront devant le candidat "républicain" élu en tête à l'issue du premier tour. 

 

Toute autre démarche disqualifiera moralement le candidat minoritaire qui persistera au second tour et jouera ainsi avec le feu...

 

JPB

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens