Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 09:09
Journée de l'exil et de la déportation (La Jonquera/Campredon - Paris : Sorbonne université -
Journée de l'exil et de la déportation (La Jonquera/Campredon - Paris : Sorbonne université -
Journée de l'exil et de la déportation (La Jonquera/Campredon - Paris : Sorbonne université -

Journée de l'exil et de la déportation (La Jonquera/Campredon - Paris : Sorbonne université -

Dia Nacional de l’Exili i la Deportació 2019

 

Commemoració dels 80 anys de l'exili republicà a La Jonquera i a Camprodon

 La Jonquera –Camprodon de 10:30 a 19h

 

Des de 2017, el dia 5 de febrer ha quedat instituït com a Dia Nacional de l’Exili i la Deportació per la Generalitat de Catalunya. Es tracta d’una data commemorativa molt significativa de la història recent del nostre país. Alhora, es pot considerar com una data vinculada a la generació de consciència crítica i sensibilitat  humanitària, atès que els exilis i els desplaçaments forçosos de població són una de les problemàtiques que més reptes suposen en l’actualitat internacional.

 

Enguany, a més, la celebració del Dia Nacional de l’Exili i la Deportació coincideix amb el 80è aniversari de l’inici del gran èxode republicà. És per això que el dia 9 de febrer es faran diversos actes institucionals a Camprodon i la Jonquera, dos indrets que van tenir una gran importància durant la retirada republicana.

 

En concret, el municipi de Camprodon va tenir un paper destacat com a avantsala de l’exili entre el gener i el febrer de 1939. S’hi van concentrar milers de civils i soldats republicans i s’hi van instal·lar diversos hospitals per atendre els ferits. D’altra banda, per la Jonquera i el Pertús hi van passar 220.000 persones en el camí a l’exili, quasi la meitat de totes les persones refugiades. De fet, la majoria de fotografies que testimonien aquest èxode es van prendre en aquest punt. A la Jonquera, a més, s’ubica el principal espai de memòria dedicat a l’exili republicà, el Museu Memorial de l’Exili (MUME), que enguany celebra l’11è aniversari de la seva obertura.

 

Els actes institucionals se celebraran en una jornada commemorativa, que es planteja com un itinerari per la geografia històrica de l’exili.

Programa: 

10:00 h. Inauguració al Museu Memorial de l'Exili (MUME) de l’exposició: A nation in retreat (Una nació en retirada). La retirada vista per les agències fotogràfiques internacionals. Parlaments institucionals i visita comentada a càrrec del comissari de l’exposició, Éric Forcada. L'exposició es podrà visitar al MUME fins l’1.09.2019.

10:45 h. Commemoració del 10è aniversari del MUME. Reconeixement dels representants institucionals que van fer possible l’obertura del MUME amb la presència de Joan Saura (Conseller d’Interior i Relacions Institucionals entre 2003-2010), Jordi Cabezas (ex-alcalde de la Jonquera), Pierre Aylagas (ex-alcalde d’Argelers) i Maria Jesús Bono (ex-directora general de Memòria Democràtica).

11:15 h. Inauguració, al Carrer Major de la Jonquera, d’una placa commemorativa dedicada a les persones exiliades, en record del 80è aniversari de l’exili republicà.

12:00 h. Desplaçament a Camprodon.

13:30 h. Rebuda a l’Ajuntament de Camprodon, per part de l’alcalde, dels representants institucionals de la Generalitat.

14:00 h. Visita a l’Espai Cal Marquès (Centre d’Interpretació de la Vall de Camprodon) i inauguració de l’exposició itinerant del Memorial Democràtic “Vencedors i Vençuts”.

16:00 h. Inauguració dels plafons de la Xarxa d’Espais de Memòria Democràtica vinculats a la Guerra Civil i l’exili republicà a Camprodon. Recorregut a peu per l’itinerari urbà traçat per les senyalitzacions.

17:00 h.Representació de l'espectacle “Maleïdes les guerres (i aquells qui les va fer)”, a la sala Cinema de Camprodon.

Organitza: 

Generalitat de Catalunya

Direcció General de la Memòria Democràtica 

MUME

Col·labora:

Ajuntament de la Jonquera

Ajuntament de Camprodon

Centre d'Estudis La Retirada (Camprodon)

 

Samedi 9 Février à 15h00 

Médiathèque temporaire, place du Pont d'en Vestit;

EUGENE EBODE

présentera son nouveau roman:

"Le Balcon de Dieu" ed. Gallimard

 

A l'occasion de la sortie de on nouveau roman, Eugène Ebodé donnera

une conférence

sur l'île où il a vécu durant deux ans et qui a inspiré son récit: Mayotte

une île française à la dérive?

- - -

 

 

Dimanche 10 février 2019 à 18h
au Théâtre de l'Étang
à Saint Estève

Le bénévolat, par Jo FALIEU

 

 

 

Jo Falieu

Poète, philosophe et conférencier, 

Vice-président des Amis de la Laïcité en Conflent (ALEC),

Président de la maison d'édition associative "Itaca-éditions".

 

Les actes de solidarité sont entrés, depuis des décennies, dans l'ordre des priorités de la société civile, trouvant leur origine dans les mouvements pour la paix de l'après-guerre.

La solidarité est une manière de ne pas rester indifférent aux conséquences des catastrophes naturelles comme aux turpitudes des usurpateurs et des cyniques ; d'être conscient des responsabilités qui nous incombent vis-à-vis des générations futures autant que de la nôtre. Cet humanisme, chargé d'empathie et de conscience éthique, se trouve à la source d'un élan de générosité qui parfois découvre avec étonnement ses propres limites.

Par ailleurs, l'effacement de l'Etat face à ses devoirs sociaux, incomplètement assumés, crée un vide qui devient le creuset de la discrimination, de la précarité, de l'assistanat.

 

Cet état de fait conduit à un certain nombre de réflexions sur la complexité de la démarche solidaire ; est-il normal que l’État se décharge sur le bénévolat d’une partie de ses obligations sociales ? comment reconsidérer la réalité sociale du travail à la lumière de l'activité bénévole ? cette éthique émergente du rapport à autrui est-elle une alternative ou un complément nécessaire à la sacro-sainte Morale judéo-chrétienne, voire même laïque ? 

 

 

 

Café débat en entrée libre et gratuite
dans la limite des places disponibles

Renseignements : www.rdvse.fr - rdvse@rdvse.fr - 06 72 80 39 86
Facebook : les-rendez-vous-de-saint-esteve

 



Avec plus de 390 000 signatures, la nouvelle campagne européenne contre l’impunité des multinationales a bien commencé ! Nous voulons mettre fin au système de justice d’exception dont bénéficient les multinationales pour attaquer les États et exiger des dizaines de millions d’euros de compensation pour leurs soi-disant profits perdus. 

Dans seulement trois jours, le parlement européen pourrait étendre la portée de ces tribunaux d’arbitrage et donner d’immenses pouvoirs aux multinationales. De nombreux eurodéputés ont déjà publiquement exprimé des critiques. Renforçons ces voix et exigeons d’eux qu’ils disent “non à l’expansion de l’ISDS” ! Il est temps de mettre fin à ce système injuste une fois pour toute ! 

Signez la pétition et dites à vos eurodéputés de voter contre le coup de force des multinationales

Le 12 février, le Parlement Européen doit voter sur deux accords de commerce et d’investissement entre l’UE et Singapour. Vous n’avez jamais entendu parler de ces accords ? Vous n’êtes pas les seuls ! L’accord d’investissement contient l’un des pires aspects que nous avons critiqué dans le TAFTA. Il ne s’agit plus des Etats-Unis mais de Singapour. Mais, comme pour le TAFTA, l’accord avec Singapour concerne assez peu le commerce proprement dit. Il s’agit plutôt d’une déclaration des droits des multinationales, leur donnant d'énormes pouvoirs d’influence sur les processus politiques. 

Comme pour le TAFTA, l’accord avec Singapour contient une forme de règlement des différends entre investisseurs et États (le fameux acronyme anglais ISDS). Les multinationales ont utilisé ce système pour attaquer les politiques avec lesquelles elles n’étaient pas d’accord, que ce soient des politiques anti-tabac, des mesures portant sur le droit du travail ou le droit à l’eau, ou encore sur la limitation des pollutions. L’UE et ses États-membres veulent maintenant changer d’échelle et créer une cour internationale permanente, juste pour que les multinationales puissent y attaquer les États ! Pour y parvenir, ils insèrent ce projet de cour internationale dans les nouveaux accords de commerce et d’investissement.

L’accord UE-Singapour est le premier d’entre eux. Cet accord est censé être un model pour de futurs traités, que ce soit avec la Chine, le Mexique ou d’autres grandes économies mondiales ! C’est pourquoi cet accord est si important. Si le Parlement européen vote en faveur de cet accord, ce sera une victoire pour les défenseurs de l’ISDS, et un élargissement de ce système. S’il est rejeté, ce sera une bonne nouvelle et probablement le début de la fin de ce système de justice d’exception dont bénéficient les multinationales. Utilisons cette opportunité ! Dites aux eurodéputés de rejeter l’accord UE-Singapour !

Cliquez ici dès maintenant pour signer la pétition !

Plus de 390 000 personnes ont déjà signé la nouvelle pétition pour mettre fin à l’ISDS et à l’impunité des multinationales. Si vous en faites parti, aidez-nous à faire passer le mot en envoyant cet email à vos ami.e.s et en partageant la pétition sur Facebook et Twitter.

Donner aux multinationales le pouvoir d’attaquer les gouvernements pour des mesures qui protègent l’environnement, les normes et les droits humains est tout à fait inacceptable! Nous demandons la fin immédiate de ces privilèges ! Nous devons en finir avec la justice d’exception dont bénéficient les multinationales et la remplacer par des règles contraignantes qui les rendent juridiquement responsables des impacts de leurs activités. 

Avant le vote crucial de mardi prochain, envoyons un message fort aux eurodéputés :

Signez la pétition contre l’impunité des multinationales !

Bien à vous,
L’équipe de Stop TTIP

PS : Cet email est probablement le dernier que vous recevrez de notre part sur cette nouvelle campagne. Si vous voulez continuer à recevoir des informations, signez la pétition et assurez-vous de cocher la case pour continuer à recevoir nos emails !  

Le lien pour signer la pétition
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens