Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2019 6 23 /02 /février /2019 11:39
Je n'irai pas célébrer Machado et la République avec des casseroles, demain 24 février, à Collioure !
Je n'irai pas célébrer Machado et la République avec des casseroles, demain 24 février, à Collioure !

Tous les Républicains unis à Collioure pour Machado, dimanche 24 février 2019, dans le silence du cimetière, pas dans le vacarme des casseroles...

 

Favorable à la libération des prisonniers indépendantistes catalans, ayant rencontré les épouses des ministres chez l'ami Ramon FAURA (voir les entretiens dans le blogabonnel), je ne participerai pas au concert des casseroles.

 

On peut trouver que Sanchez est un traître, qu'il ne fait rien pour les prisonniers (leur rapprochement en Catalogne, tout de même...), que sa politique est la même que celle de Rajoy, du PP...(pourtant voir les réformes sociales proposées par le premier ministre socialiste...Bien sûr, il ne peut que respecter la constitution espagnole, même si elle est injuste...Avec qui d'autre peut-on espérer une avancée, Sanchez n'étant que très minoritaire... Avec le roi, qui, seul, peut décider d'une amnistie..? Doit-on faire la politique du pire et laisser les prisonniers en prison..?

 

Il s'agit demain d'honorer la mémoire des Républicains : hier, castillans, basques ou catalans, ils étaient tous unis vers une même but, renverser le franquisme; aujourd'hui, on a l'impression que les Républicains catalans sont à des lieues des autres Républicains et que c'est la haine, l'incompréhension...qui règnent ! C'est très grave pour la gauche !

 

C'est triste pour Machado, symbole de la République et de l'union fraternelle des progressistes d'Espagne !

 

J.P.Bonnel

 

- - -

 

COTLLIURE

El 29 de gener de  1939, tarda trista
lleugers d'equipatge

 

I tots vestits de negre,

Embolicats els quatre d'una profunda soledat,

José  i la seva dona Matea, la nostra mare i jo mateix,

 

Aquí estem a l'estació de Cotlliure. On anar? On parar?

Un home amable, empleat del ferrocarril, ens parla de l'existència d'una pensió, on viu, al centre del poble.

La pensió de Pauline Bougnol-Quintana.

Baixem, pas a pas, l'avinguda. Arribats al centre del llogaret, a la placeta de vint-i-tres plàtans, una parada a la botiga, ens permet recuperar la força. Juliette Figueres ens ofereix cafè, llet i pa.

 

La pensió és aquí, davant, rosa, amb arquitectura de proa de vaixell.
Mentrestant el torrent que travessa el petit port de pesca està inundat.

No travessarem el Douy a peu. La meva mare no pot esbossar un sol pas. Pel que fa a mi, la fatiga és extrema ...

Només queden unes poques dotzenes de metres i encara ... José va a la recerca d'un cotxe. El taxi del senyor Ferrer ens aplega. Ens condueix, a través dels carrerons, al llarg del cementiri, fins al refugi tan esperat ...

 

Les nostres dues habitacions són a la planta superior: una gran escala exterior duu a terme. Per accedir a la seva, Matea i José han de passar per la nostra habitació.

 

Els nostres nous amics són aquests tres Cotlliurencs, Jacques Bails, Pauline Quintana i Juliette Figueres.
Ens aporten cada dia un confort emocional i material: roba, menjar, diaris, alguns llibres en espanyol, segells per donar senyal de vida als nostres poquíssims camarades que han quedat a Espanya, a les meves nebodes marxades a Rússia ...

 

I la poesia?
Flueix, com jo, cap al mar. Queda oberta, sobre els misteris del mar i l'existència humana ...
Aquí, a Cotlliure, la vida i la poesia estan lligades, el camí i el destí segellen la seva última aliança ...
Però no hi ha tragèdia: visc en la pobresa extrema, assossegada.

 

Anuncia el dia del viatge final i

 

Quan parteixi la nau que mai tornarà,
Em veuràs a bord, i el meu magre equipatge,
Gairebé nu, com els fills del mar

 

Un dia, un exiliat de pas va donar a la patrona de l'hotel un escriny que contenia terra d'Espanya. Demano que ella m'acompanyi a la meva tomba.
Cada dia, passo unes quantes hores al banc davant de la pensió, mirant l'animació de la placeta. En cas contrari, descanso, llegeixo una mica. La revista Match, en francès i els llibres en espanyol prestats per Jacques Bails.
El temps està quasi quiet ...

 

No obstant això, avui, dia 17 de febrer, per primera vegada, he decidit anar al mar. José m'acompanya.

Baixo al port, al dic de l'Almirantazgo. El meu ritme és extremadament lent. Necessito que el meu germà em tranquil·litzi.
Compto els meus passos com és comptem els dies ...
Nosaltres no parlem.
Finalment arribo a la platja. Veig el mar encallat a les roques. Veig les ones en forma de comes: una escriptura estranya. Recordo:
La mort t'arribarà pel mar ...

Vine, José, anem a casa, ja és l'hora!

 

Ja no tinc el germà gran, el germà estimat que es va unir als franquistes. Vaig perdre la doneta que era la gran felicitat de la meva vida. Només he oblidat recordar la dona casada refugiada a Portugal ...

 

Només sóc un home. Nu, sense casa, sense esperança, poeta, que només existeix en els llibres publicats.

 

Sóc un republicà amb els punys tancats !

 

(texte de J.P.Bonnel, extrait de Machado, de Séville à Collioure, édit. Cap Béar - traduction du chapitre sur Collioure par MARIA LLADO POL)

Venue de Pedro sanchez sur la tombe de Machado 

FÉVRIER 24

Concentració A Cotlliure 

Per La Vinguda d'en Pedro SÀNCHEZ

 

Antonio Machado: "De aquellos que dicen ser… catalanes…

 

"De ceux qui prétendent être des Galiciens, des Catalans, des Basques, des Castillans, ... plutôt que des Espagnols, soyez toujours méfiant. Ce sont généralement des Espagnols incomplets et insuffisants, de qui on ne peut rien attendre de grand."

Antonio Machado

 

http://wiki.vilaweb.cat/.../Antonio_Machado:_%22De...

WIKI.VILAWEB.CAT

 

Institut Ramon Llull/ Newsletter # 93

FÉVRIER 2019 / PARIS, FRANCE

Paris

Après un premier aperçu de la relation tellurique de l’œuvre écrit et plastique de Perejaume avec son entourage naturel en complément de l’exposition d’Ana Mendieta au Jeu de Paume, Ona Balló Pedragosa propose une plongée dans l’univers de l’artiste à partir du motif de l’arbre comme pont entre plusieurs langages artistiques. Les journées organisées parBraquage entre le premier et le 3 février proposent des expositions de photographie, des projections, des conférences, des concerts, des lectures et des ateliers : un programme vraiment riche à l’Espace En Cours de Paris.

GLOBOSPHÈRE,  28/02/2019

Parution du numéro 23 de la revue numérique « Catalonia »

 

Fondée en 2008 par Denise Boyer, cette publication numérique diffuse les communications présentées au cours des journées d’études et les conférences du Séminaire d’études catalanes, composante du Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques Contemporains (CRIMIC – EA 2561) de l’Université Paris-Sorbonne. Le numéro 23 correspondant au deuxième semestre 2018 est consacré à la littérature au féminin du XXIe siècle : tradition et nouveaux langages.

+ info >>

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens