Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2019 5 19 /04 /avril /2019 09:32
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel
Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB -  Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel

Par l'oeil (de Judas ?) - J.Pierre Caspar, le Régidor, mène la procession - JPC dans l'église St-Jacques (C)JPB - Coulisses (C) Jean-Pierre Bonnel

Commentaire

 

La Sanch, le sang

 

Que l'on soit croyant, pratiquant ou un bandit, un corrompu, un hypocrite, la mixité sociale et politique des masques protecteurs de la procession du vendredi saint, vous permet de faire, pendant quelques heures, pénitences...

 

Cette fête religieuse, qui se pratique au grand jour (à Perpignan, en Andalousie...) ou dans le tragique de la nuit (Collioure, Arles...) est un mixte de ferveur sincère et de participation médiatique à ce qui apparaît de plus en plus comme une attraction touristique.

 

En effet, spiritualité et culture s'effacent pour laisser place au folklore. Les jeunes s'en éloignent, les démocrates s'indignent de ces vestiges d'inquisition, de célébration de la mort, d'une sorte d'obscénité donnée à voir dans une ville privatisée par une vision macabre de la foi *...

 

Restent les traditionalistes, qui persistent, et si leur croyance est authentique, pourquoi ne pas tenter de trouver du sens dans leur démarche et dans la a persistance d'un vieux rituel, à nos yeux,  anachronique..?

JPB

 

se reporter aux anciens articles du blogabonnel sur la procession à Perpignan.

Sous le regard des autres...

 

 
 

J'ai dû me résigner à la résolution

De n'être pas tout blanc, de n'être pas tout blond,

Verdict repris en chœur par tous les bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

J'ai dû subir les psaumes de l'inquisition,

Ignorant le bon dieu, même sous la question,

Tout en narguant l'aveugle foi des bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

J'ai dû taire l'espoir, issu sans affliction

De sentiments humains suscités de bon ton,

Dans la prière et la ferveur des bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

J'ai dû gommer d'un trait mes propres convictions

Pour voir exécuter, au long de trahisons,

Ma liberté, faisant la nique aux bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

J'ai dû regarder loin, par-delà l'horizon,

Humant l'air, le soleil, de saison en saison,

Le pardon éclairant les mains des bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

J'ai dû nier ma peur, feignant ma soumission

Aux maîtres du pouvoir qui, forts de leur action,

Font de l'homme un valet, fiers d'être bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

…/

J'ai dû prendre un matin l'ultime décision

De ne plus exposer jamais à l'émotion

Mon cœur aimant qu'auraient brisé les bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

J'ai lors choisi de me soustraire à l'affection,

A l'idéal dont naît puis meurt toute passion,

Pour combattre les mensonges des bons apôtres,

Et ce sous le regard des autres.

 

Jean Iglesis

**Perpignan - La procession de la Sanch expliquée en quatre minutes...par votre journal quotidien :

 

Point d'orgue de la semaine sainte à Perpignan, la procession de la Sanch prendra possession des rues du coeur historique de Perpignan ce vendredi 19 avril à partir de 15h.

Au son des tambours, la majestueuse procession de la Sanch, créée en 1416, est l'une des plus émouvantes expressions de la piété populaire catalane où le profane et le sacré ne cessent de s'imbriquer.

A l'occasion de la Sanch 2019, L'Indépendant vous propose deux documents vidéo exceptionnels dont le premier, ce mardi: la procession expliquée en moins de quatre minutes.

Tout ce qui fait la Sanch a été croquée par notre dessinateur SEB et animée par le pole image de L'Indépendant. Le tout donne une Sanch comme vous ne l'avez jamais vue. 

Cela débute donc ce mardi avec une vidéo (ci-dessous) expliquant les rôles de chacun, du régidor au pénitent. Tenues, accessoires et matériel... La Sanch n'aura plus de secrets pour vous... ou presque.

Et c'est là que la vidéo qui sera publiée mercredi prend toute sa saveur. Cette fois-ci, une animation vous plongera dans les pas de ceux qui font la Sanch. Vous découvrirez le parcours animé avec les principaux temps forts de la procession mais aussi des explications et anecdotes sur les arrêts incontournables effectués par la procession dans le coeur historique de Perpignan.

Des vidéos à découvrir absolument pour tout savoir sur la Sanch.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Les photos de la Sanch sont superbes. Bon ! Mérimée, qui n'était pourtant pas une grenouille de bénitier, parle de l'assistance aux condamnés à mort par les religieux dans "Une exécution" et dans "Carmen". Evidemment, en France, aujourd'hui, il n'y a plus de peine de mort ou alors elle est indirecte (nous vendons des armes...) alors notre perception de la question s'avère différente de celle du 19e siècle. Quant à la mort, elle fait partie de la vie. D'autres évoquent aussi une forme de mort spirituelle, empêtrés que nous sommes dans le matérialisme.
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens