Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2019 3 31 /07 /juillet /2019 09:09
La cigale, restaurant-hôtel et les propriétaires (C) Nicolas CAUDEVILLE
La cigale, restaurant-hôtel et les propriétaires (C) Nicolas CAUDEVILLE

La cigale, restaurant-hôtel et les propriétaires (C) Nicolas CAUDEVILLE

Les lieux mythiques de Perpignan -

La cigale doit rester un lieu festif

 

Ils vont chanter tout l'été. La mairie et le CD66. Faut préparer les municipales. Bisbilles, triste bataille de la Bastille. 

 

LA CIGALE est un endroit convivial, où la communauté des Pieds-Noirs a créé le rendez-vous des amateurs de brochettes, de gouaille et de bonne humeur. Lieu où l'on peut aussi débattre en toute liberté... C'est assez rare en cette ville...

 

On s'y régalait, pas de cigales, mais de viandes en tous genres, dont le suave fumet se mêlait de façon harmonieuse aux rejets des pots d'échappements des voitures qui s'impatientaient au feu rouge, juste en face, et puis qui accéléraient en haut de la côte, pour aller sur Canet ou la place Cassanyes...

 

Une maison de santé, oui, il en faut une dans le quartier. Une maison pour migrants, bien sûr, à proximité du labyrinthe de Saint-Jacques : la mairie va abattre tellement d'immeubles que, sur le champ de bataille découvert, verront le jour des places inédites, des espaces offerts à la construction... d' un centre culturel, d'un gymnase, d'une maison du peuple, d'un accueil pour exilés : douches, dortoir, cantine, accès à la santé...

 

Alors, les politiques, hommes ou femmes, gardons la cigale en mémoire, respectons ce lieu culturel : inventer là un lieu culturel, dédié aux musiques, boîte de jazz ou combat amical de rumberos gitans, catalans, cubains, ou autres...c'est ce qu'on veut afin de faire de notre ville une urbanité universelle, fraternelle ! Ajoutons une pinte de spiritualité dans la logomachie politique et la rivalité municipale !

Chiche ! Qui va répondre à cette invite..?????

 

 

JPBonnel

 

** La cigale à Paris :

 

Située sur le boulevard de Rochechouart, dans le quartier de Pigalle, la salle de café-concert a été construite en 1887à l'emplacement du Bal de la Boule noire (édifié en 1822)1. D'une capacité d'environ 1000 places, elle se spécialise immédiatement dans la revue. Elle est agrandie en 1894 par l'architecte Henri Grandpierre, avec un plafond peint parAdolphe Léon Willette. Elle accueille les spectacles de Mistinguett, Maurice Chevalier, Yvonne Printemps, Gaston Ouvrard, Arletty, Raimu, ou Max Linder. Gina Palerme y fait ses débuts, en 1910.

Après la Première Guerre mondiale, on y joue des opérettes, des vaudevilles, et les soirées futuristes de Jean Cocteau. Un cabaret s'installe au sous-sol de l'établissement en 1924. Mais le caf'-conc. ferme ses portes en 1927. Il est remplacé temporairement par un petit music-hall baptisé La Fourmi.

Dans les années 1940, La Cigale devient une salle de cinéma2, un moment spécialisée dans les films d'exploitation (séries B, films sexy, Kung-fu), puis dans les films classé X.

En 1987, réouverture de La Cigale avec les Rita Mitsouko, grâce à Jacques Renault et Fabrice Coat, deux anciens brocanteurs, et cofondateurs de la boite de nuit « Les Bains Douches ». La salle, transformée en salle de spectacle polyvalente, est modernisée et décorée par Philippe Starck.

 

--- LA CIGALE à Perpignan:

 

Publié le 22/07/2019 à 17:57 / Modifié le 22/07/2019 à 18:59

Perpignan : l'avenir de l'hôtel-restaurant la Cigale enflamme la classe politique

Le bâtiment du haut de l'avenue Jean-Bourrat est sur le point d'être vendu au Conseil départemental pour en faire un lieu d'accueil des mineurs étrangers non accompagnés. Un achat qui n'est pas du goût de la municipalité qui pourrait faire valoir son droit à la préemption. 

Le sujet est sensible et a été le théâtre ce lundi 22 juillet, lors d'une séance du Conseil départemental, d'une passe d'armes entre la majorité de gauche et les élus d'opposition LR. En cause : l'achat pour la somme de 420 000 € de l'hôtel-restaurant la Cigale, situé au 78 boulevard Jean-Bourrat...

(L'Indépendant)

 

- - -

L'Archipel contre-attaque  Perpignan:"La Cigale" lieu populaire perpignanais Jean-Charles,Guy-Marc et Edith interview par Nicolas Caudeville

(20 janvier 2015)

 

Hôtel-Grill "La Cigale" 78 Bd Jean Bourrat - 66000 Perpignan CIGAGESTION SARL - siret: 329 178 560 00010 - TVA: FR32 329 178 560 Tél. +33 (0) 4 68 50 20 14 / Fax +33 (0) 4 68 66 90 40

Depuis plus de 50 ans, restaurant de brochettes créé et tenu par des pieds-noirs. Il reste un des derniers endroits populaires où l'on mange, on se rencontre et on débat de l'actualité du moment. Jean-Charles,Guy-Marc et Edith ceux qui font la "Cigale" la raconte, ainsi que son quartier attenant

http://www.hotel-cigale-perpignan.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens