Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 09:17
Une rose sur le sable, où se trouvait le camp d'Argelès durant la Retirada

Une rose sur le sable, où se trouvait le camp d'Argelès durant la Retirada

Campagne molle des municipales à Perpignan

 

Pujol est investi par son parti: il va pouvoir annoncer ce qu'on sait depuis longtemps. Perpignan pourrait continuer de péricliter si les électeurs confirment sa clique de corrompus et d'idéologues nauséeux.

 

 

Amiel va-t-il se ranger à l'avis de son parti, le même que l'autre, alors qu'il a déclaré vouloir aller jusqu'au bout...Il est amer, tout fiel. Pas miel, pas désireux de fêter l'olivier de la paix...Il se montre peu, mais toujours en bonne compagnie: des femmes ravissantes et jeunes, Audrey et l'avocate des animaux...Là, il a raison ! Ah, si nos bêtes votaient, les résultats seraient moins bêtes...

 

 

Le loup Aliot ne peut que se féliciter du choix des Républicains : Pujol en tuant Perpignan fait le jeu du candidat d'extrême-incompétence !

 

 

Il reste, à droite, l'adroit Grau. Il apparaît beaucoup : affiches, textes, réseaux sociaux... si vous ne figurez pas chaque jour sur facebook, vous êtes fichus ! Il a des propositions pour la sécurité, chantier numéro 1. La culture, ce sera pour plus tard...Sa mayonnaise ne prend pas..? Comment le savez-vous ?

 

Alors, celle de Clotilde Ripoull, classée "divers droite"..? Après un départ en fanfare début juillet : "meeting salle des libertés", elle est plus discrète. Elle est entourée de "citoyens", mais manque sans doute de personnalités connues...A suivre sa réunion sur la culture le samedi 9, hôtel Mercure... Hermès, messager des bonnes nouvelles..ou signe luxueux que la candidate ne fédère que les bobos de centre-ville..?

 

 

A gauche, on apprécie le combat pour fonder une liste citoyenne. On sait que ces listes ne font pas plus de 3% (voir l'étude de Dominique Sistach, sociologue, prof d'université), mais on apprécie cet esprit utopique.

 

Faiblesse de poids, ce sont des partis de gauche radicale qui structurent cette liste, or les habitants de Perpi, ville bourgeoise et réactionnaire, n'attendent pas cela: on ne fait pas la révolution lors des municipales, on ne va pas changer le libéralisme à cette occasion.

 

Il faut être modeste, réformiste car les gens, le peuple, attendent des avancées sociales de proximité. P. Assens, qui trahit la FI pour rejoindre la liste de gauche, verte et socialiste, l'a compris. Mais non, ce n'est pas un traitre, mais un réaliste !

 

 

Malgré tous ces petits échos, ces candidats sont mous, et le Fabrice Lorente qui jette l'éponge... Et aussi le chef milliardaire de l'Usap... 

 

 

Vivement que ça remue : allez les juifs, et les musulmans, dans la rue, pour contrer les attaques du trio lupus : Ménard, Zemmour et loup à lier !!!!

 

JPB

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens