Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 10:14
une réunion citoyenne

une réunion citoyenne

Perpignan la citoyenne, la républicaine, la catalane..?

 

Pour affirmer la ville dans son territoire, entre Barcelone et Toulouse/Montpellier, l'ancien maire J.P.Alduy avait lancé le slogan de "Perpi la catalane". Il tentait d'ancrer la cité dans la catalanité : avec le recul, on constate l'échec, de la langue, de l'enseignement à la fac de Perpignan, dans la volonté de faire connaître l'authentique culture catalane, et pas les animations consacrées à l'escargot, à la sardane, aux grosses têtes...

 

Le maire actuel accéléra le mouvement vers la mort de Perpi la Catalane, et de Perpi tout court, vu l'état de délabrement du centre-ville et les problèmes à la périphérie (St-Charles...).

 

A l'occasion des Municipales de 2020, les candidats s'éloignent du slogan identitaire, même s'ils tentent de récupérer les mouvements catalanistes (Pujol et les prisonniers indépendantistes: fête au Castillet - Aliot demandant leur libération - R.Grau s'alliant avec Jordi Vera et le Pays catalan...) : Clotilde Ripoull axe sa campagne sur "Perpi la républicaine" en rendant, à juste titre hommage à Fr. Arago.

 

De même R.Grau montre des affiches nationales défendant les valeurs de la République.

Loup Aliot, quant à lui, se contente se montrer sa bobinette et invite, le sans étiquette Zemmour...

 

La gauche "classique" tente de "respirer", redoutant un nouvel affront...Les Verts, sur injonction nationale par un Jadot persuadé d'avoir un destin national, feront cavaliers seuls...

 

La gauche radicale, sous prétexte de "citoyenneté" a réuni une centaine de personnes place Rigaud : foule modeste encadrée par des partis (PCF, FI, PdeG, ERC, CUP) qui ont voulu se montrer plus à gauche que le voisin. On les croit sur parole, ce n'est pas le problème; il faut donner la parole aux citoyens, et surtout aller à leur rencontre. Ces partis très marginaux, réalisant isolés 2% es suffrages, ont peut-être compris qu'il fallait agglomérer des écolos, des socialistes...(acte 2, salle des Libertés).

 

Le 3ème acte serait de comprendre que la ville ne se gagne pas de façon radicale (une révolution urbaine), mais au centre, avec des candidats réformistes, mais des projets proches des gens.

 

Les partis "citoyens" refuseront bien sûr la discussion avec la centriste Clotilde Ripoull, qui mène une liste citoyenne, avec l'éthique la plus stricte (que lui reprocher, sinon d'avoir changé de mouvement, mais toujours dans l'espace centriste : UDF, CDC, Modem). Elle est qualifiée de "réact, droitière, bourgeoise", et plus...

 

La gauche de la gauche refuse le compromis, l'alliance contre-nature, et préfère rester dans cette stratégie de l'échec.

 

 Les électeurs jugeront, qui se porteront sur le candidat moins politicien, le plus proche de leurs préoccupations; les électeurs n'obéissent plus aux grands partis, déconsidérés.

Pour un citoyen qui veut changer de maire, d'atmosphère, de considération, avec une personnalité connue, qui a montré son action municipale en diverses occasions, une liste centriste, incluant des citoyens de gauche, pour remédier aux problèmes sociaux... c'est plus réel que l'utopie d'une liste anonyme et citoyenne à 100%.  On en rêve, mais ce travail doit se faire chaque jour, pas six mois avant l'échéance...hélas.

JPB

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens