Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 08:57
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -
A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -

A.Gélis (casquette) avec Matagna Ophee et Jacques Quéralt (photo JPB) - Courrier du galeriste F.Roulette - Tableaux d'A.Gélis : Eternité, L'Arlésienne, L'Ille d'Arc -

Artistes d'ici : Alain Gélis 

 

Paul MUCHIR à la bibliothèque universitaire de Perpignan - Lumière d'encre à Céret - 

 

Paul MUCHIR à la bibliothèque universitaire de Perpignan

mardi 19 novembre à 17h

L’Architecture est la physionomie des nations (Custine). 

 

Architecte de vocation familiale, Paul Muchir effectue ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en section architecture de 1962 à 1967, où il obtient son diplôme au sein de l’atelier d’Eugène Beaudoin, où travaille Louis de Hoÿm de Marien, premier Grand Prix de Rome, dont il deviendra le collaborateur puis l’associé, jusqu’à assurer la continuité de son cabinet à la retraite de celui-ci ; il participera, entre autres opérations, à des projets à l’étranger, en Espagne, en Algérie et en Nouvelle-Calédonie. 

 

Après un premier voyage au Rajasthan en 1999, Paul Muchir reste saisi par le caractère multiculturel cosmopolite de l’Inde. La diversité architecturale, influencée à la fois par la civilisation moghole, islamique, hindouiste, bouddhiste et par l’Empire britannique colonial marque profondément l’architecte lors de son premier voyage. 

 

Paul Muchir charmé par ce pays et sa culture aux antipodes de nos conventionnelles sociétés occidentales y retournera de nombreuses fois.

 

« Croquis de voyage : Inde du Nord » vous invite à une échappée à travers le Pendjab, Rajasthan, Gujarat, Madhya et Uttar Pradesh, et à la compréhension de cette nation. 

Novembre 2019

Lumière d'Encre

Photographie contemporaine

 

Novembre à Céret, c'est le mois de la photographie. Nous réunissons les acteurs de la photographie avec une dizaine d'expositions dont quatre sous le commissariat de Lumière d'Encre :

Galerie Lumière d'Encre à Céret 66400


CECI EST UN CHIEN
Exposition canine
Acte 2

Le portrait des chiens et de leurs propriétaires renvoie à la présence du domestique, de la domestication, de la domination. Il existe une multitudes de formes de vies de chien : du chien errant qui fait meute pour survivre et qui conteste l’ordre établi, à l’image des nomades que nos civilisations tentent en vain de sédentariser, en passant par les chiens-utiles (de chasse, d’aveugle, de garde, de dépistage et de sauvetage…), jusqu’aux chiens qui remplacent la compagnie des humains et que l’on traite à parité, que l’on habille et toilette parfois ou qui dorment dans la rue comme leurs maîtres.
Ici le chien est une borne frontière, à la fois sociale et géographique. Les photographies suggèrent la réflexion, sans l’imposer.

à la Galerie Lumière d'Encre
47, rue de la République
66400 Céret
Ouvert du Mercredi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h

Chaque deux mois, nous proposons notre espace d'exposition pour vos travaux prêts à être exposés. Nous assurons le vernissage, la surveillance de l'exposition, la communication et le logis pour le montage et le vernissage ainsi qu'un défraiement. Envoyez-nous vos propositions à lumieredencre@free.fr et venez goûter la convivialité de la maison et de Céret.

Pour que vive l'art, nous avons besoin de vous.

Vous pouvez donner et/ou adhérer à Lumière d'Encre soit par le site de l'association, soit par la structure HelloAsso, en utilisant le lien suivant : Campagne de dons et d'adhésions 2019

Le don à Lumière d'Encre ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.Entreprise : L’ensemble des versements à Lumière d'Encre permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable

 

 

Marcos CARRASQUER

"Jours de folie"

&

Rosa LOY

 

"Préservation du temple"

Du 12 octobre au 22 décembre 2019

du mardi au dimanche

de 14h à 18h

Au CAC àcentmètresducentredumonde

3, avenue de Grande Bretagne. 66000 PERPIGNAN

www.acentmetresducentredumonde.com

Peintre d’origine espagnole, né en 1959 aux Pays Bas, Marcos Carrasquer vit et travaille à Paris.

« Si Francisco de Goya portraiturait avec raillerie les ravages du temps sur deux vieillardes parées de richesses futiles, Marcos Carrasquer à son tour peint les vanités de notre époque. Les traits fatigués, aigris ou vicieux rivalisent de disgrâce comme pour mieux ridiculiser la superficialité des apparences. Cette hyper-superficialité, omniprésente, étouffe notre mal-être, nous rend stérile face à l’horreur, nous fait perdre la mémoire. Ces livres et ces horloges incarnent ainsi la dilution du lointain souvenir qui s’efface au fil des heures… Les réminiscences de l’extrémisme, de la corruption et des atrocités du passé n’altèrent en rien notre imperturbable tranquillité… Focalisés sur l’instantanéité de notre téléphone ou l’allure de notre physique, nous sommes ces êtres devenus uniformément beaux mais emplis de défauts innombrablement laids ».

Anne-Laure Peressin, Les vanités de notre temps.

 

http://marcoscarrasquer.com/w

 

 Interview Marcos Carrasquer par Patrick Noël:

 https://www.youtube.com/watch?v=xh6TVXfBfHo&feature=youtu.be

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens