Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 11:17
CATALOGNE :  Llengua, Joan IGLESIS - Le Midi Rouge n°33 : L’histoire longue de la Catalogne - Balades culturelles de Jean-Pierre BONNEL par Eugeni Osácar Marzal

le Midi Rouge n°33

 

L’histoire longue de la Catalogne

 

Notes de recherche, biographies et analyse d’ouvrages, notamment de Maëlle Maugendre sur Femmes en exil et de Nicolas Marty, Comprendre la crise catalane.

Toujours riche de références, le Midi Rouge continue à explorer l’histoire de la Résistance avec un article d’Henri Moizet, La fidélité à la République en Aveyron, 1940-1944, et une discussion très critique, par plusieurs auteurs, du livre d’Olivier Bertrand Les imprudents, sur le maquis Bir-Hakeim (du Languedoc), Armée secrète. Source de nombreux problèmes pour les historiens l’ouvrage est également mis en question dans un droit de réponse de l’ANACR de la Lozère. Autres moments historiques qui méritent attention : Mai 68 à Prades, par Monique Piéri-Guerrero, L’éveil politique chez les étudiants à Montpellier, notamment des étudiants chrétiens, en janvier 1956, à propos de la guerre d’Algérie. Ce texte de Gérard Cholvy est d’autant plus intéressant qu’il évoque la pluralité d’origine des étudiants présents à l’époque à Montpellier : aux côtes des français, étudiants marocains, algériens, africains, malgaches et cambodgiens, parfois organisés aux côtés de l’UNEF dans l’UGEMA (musulmans d’Algérie) UGET (tunisiens) ... Un éveil qui n’eut pas lieu sans tumultes, le récit en témoigne.

 

Des ouvrages d’actualité, basés sur de sérieuses analyses historiques

Hélène Chaubin analyse l’ouvrage de Pierre Schill Réveiller l’archive d’une guerre colonialequi s’appuie sur l’utilisation de 31 photos prises en 1911, par Gaston Chéreau. correspondant de guerre pendant la guerre italo-turque en Tripolitaine. Particulièrement important est l’ouvrage de Maëlle Maugendre, Femmes en exil, les réfugiées espagnoles en France (1939-1942) Un ouvrage novateur, princeps en la matière, issu d’une thèse soutenue à Toulouse et des nombreuses activités mémorielles auxquelles est associée l’historienne. Sous le titre Comprendre la crise catalane le livre publié en 2019 par Nicolas Marty fait déjà autorité en la matière. Il remet la crise actuelle dans une perspective historique qui plonge ses racines dans le temps long. Nourri aux meilleurs spécialistes dont Pierre Vilar, il évoque la mise en place de la double monarchie en 1469, la révolte de 1640, premier jalon fondateur pour partie de la symbolique politique catalane. Symboles comme Els Segadors et La Senyera, interdits par Franco, XVIIIe, XIXe siècles, XXe plus proche et mieux connu de nous, et pourtant. Et bien sûr le moment qui compte lourd dans la crise actuelle, que l’historien nomme le coup de force de 1981 sur la question des autonomies à travers la loi LOAPA. Le dernier chapitre déroule l’histoire du début du XXIe siècle et traite des événements récents ainsi replacés dans un cadre historique long qui permet d’en mieux saisir le sens.

 

Merci à Yvette Lucas -  article publié le 21/12/2019 à 19:37 par leblogcultureldyl

Llengua...

 

Llengua encarcerada entre dos llavis
Per parlar a un poble indignat.

 

Llengua que vol cridar la llibertat
Però que només diu els murmuris de la vergonya.

 

Llengua que transmet la memòria
A cada pas de la història.

 

Llengua de soc, de roc, de foc...
Llengua de ser, de bé, de fe.

 

Llengua encarcerada entre dos llavis
Per parlar a un poble menyspreat.

 

Llengua que s'ofega o s'embruta
Quan acluca els seus ulls la lluita.

 

Llengua que s'aprèn cada dia
Com si es fes d'una llengua estrangera.

 

Llengua que jo voldria usar com una espasa
Per alliberar el germà desconegut que dorm en mi.

 

Llengua encarcerada entre dos llavis
Per parlar a un poble enganyat.

 

Joan Iglesis

ARTICLE du spécialiste en tourisme, Barcelone, revue 

EO Marzal - Her&Mus. Heritage & Museography, 110-111 (traduction de l'espagnol)

 

Balades culturelles en Catalogne. Jean-Pierre Bonnel

 Sur JEAN-PIERRE BONNEL

Auteur du livre : 30 balades culturelles en catalogne 

 

 

Jean-Pierre Bonnel, écrivain et enseignant, nous propose dans ce livre une nouvelle immersion dans le monde culturel catalan. Né à Perpignan, ce professeur de lettres dans un institut de la même ville allie enseignement et écriture. Activiste culturel et amoureux depuis l'enfance, selon ses propres mots, du territoire catalan qui l'a vu naître, il a publié des poèmes, des romans et divers ouvrages sur des sujets culturels. Parmi ces derniers, il convient de noter : Moi, Matisse à Collioure (2003), La Catalogne en peinture (2004) et Walter Benjamin et Antonio Machado, deux destins : la frontière (2005).

 

Avec une vocation claire d'atteindre le plus large public possible, les balades culturelles permettent de découvrir à la fois géographiquement et artistiquement un espace territorial riche et diversifié comme c'est le cas de la Catalogne. Il est intéressant de mentionner et de souligner le fait que l'auteur intègre dans son cadre territorial et culturel le Français département des Pyrénées-Orientales, historiquement intégré en Catalogne. 

 

1 Le sous-titre du livre, Tarragone de Perpignan avec trente personnages illustres, nous dit déjà quel est le fil conducteur des promenades culturelles en Catalogne. A partir de trente personnages, vous pouvez rencontrer puis visiter des lieux.

 

Officiellement côté Français Pyrénées-Orientales. Il s'agit du département numéro 66, intégré dans la région Languedoc-Roussillon. Il a fait partie de la Catalogne jusqu'au 19ème siècle, quand avec le traité des Pyrénées (1659) il est passé à l'administration Française. Les comtés de Rossell, Vallespir, Conflent, Capcir, Alta Cerdanya et Fenolleda, qui forment le département, sont connus en Catalogne sous le nom de Catalunya Nord. Bien qu'il ne s’agit pas d'un nom officiel en France, il est également utilisé par les Français secteurs culturels et éducatifs qui promeuvent le catalan sur Français territoire. Thorium catalan, des villes aux villes, traversant les Pyrénées, du nord au sud, et le long de la côte catalane. Avec rigueur et agrément, combinés correctement, le livre nous est présenté comme un guide touristique avec des contenus artistiques, historiques et géographiques adaptés à un public diversifié, des touristes culturels aux connaissances et experts dans les domaines susmentionnés.

 

Pour ce parcours géographique, historique et artistique, Bonnel sélectionne une trentaine de personnages nés, vécus ou tout simplement un moment important de leur vie en Catalogne, d'un côté comme de l'autre des Pyrénées. Écrivains, peintres, sculpteurs, musiciens, mais aussi scientifiques et autres personnages célèbres deviennent les protagonistes de cette proposition touristique-culturelle personnelle, dans laquelle l'auteur nous rapproche de chacun d'eux à travers son «histoire catalane». Certains, tels que Joan MIRO, Salvador Dali, Antoni GAUDI, Pau Casals ou Santiago RUSINOL sont nés dans le sud des Pyrénées. D'autres, en revanche, l'ont fait dans le nord des Pyrénées, comme Etienne Terrus, Aristide Maillol, Ludovic Massé, Claude Massé. Son champ de bataille de la troisième guerre carliste Simon ou Jordi Pere Cerda.

 

 Parmi les autres, une majorité a choisi les terres catalanes pour jouer dans les étapes clés de leur vie qui, au fil du temps, sont devenus des moments historiques et culturels indissociables de l'endroit où ils se sont développés. L'histoire du fauvisme ne serait pas la même sans le séjour de Matisse à Collioure au début du XXe siècle, et ce qu'il faut dire sur la naissance du cubisme et son lien avec Céret du temps passé par Pablo Picasso, une fois accompagné par Georges Braque. Malheureusement, tous les personnages n'avaient pas une relation volontaire avec la Catalogne. Les deux cas les plus connus sont ceux d'Antonio Machado, enterré à Collioure, où il est mort en fuyant l'Espagne dans l’hiver 1939 au milieu de la débâcle du côté républicain. Si la guerre civile força Machado à fuir, la Seconde Guerre mondiale fit de même avec Walter Benjamin. Port-Bou a été témoin des derniers moments de la vie de ce philosophe allemand de religion juive. 

Plus d'une trentaine d'histoires réelles, évoquées une à une d'une manière très personnelle. Dès les premières pages du livre il y a une grande connaissance de la part de l'auteur des œuvres et la vie de chacun des personnages sélectionnés. Chaque chapitre nous est présenté comme une invitation à connaître et à découvrir, à travers la lecture, des localités dans lesquelles la présence littéraire, artistique ou scientifique a imprégné son caractère et a marqué son histoire. 

 

Les villes et leurs artistes, une relation qui s'est produite tout au long de l'histoire et qui a marqué un avant et un après. Dans quelle mesure les premiers sont-ils des générateurs décisifs des seconds? Ou est-ce plutôt le contraire ? Difficile de trouver une réponse unique, mais ce qui semble évident, c'est une influence dans les deux sens, devenant dans de nombreux cas une identification authentique. Le Gaudí-Barcelona, ​​Matisse-Collioure, Dalí-Cadaqués, Maillol-Banyuls, Rusiñol-Sitges, Terrus-Elne, Picasso-Barcelone-Céret et Casals- Prades de Conflent sont quelques-uns des exemples de cette influence et identification mutuelles, admirablement traités par Bonnel.

 

Les textes enrichissants et attrayants sur les artistes et les populations sont largement complétés par des photos et des cartes avec des itinéraires suggestifs. En outre, l'auteur, avec une claire vocation de transformer le livre, également, en un guide touristique utile, comprend toutes sortes d'informations sur les sites Web, les adresses et les horaires des musées, des offices de tourisme, des festivals, des restaurants, des hôtels et même des fêtes locales. Enfin, chaque chapitre comprend des lectures recommandées, conçues pour toutes les personnes qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur l'artiste et les lieux associés. Un dernier exemple du double objectif de l'auteur, celui de combiner des informations attractives et rigoureuses.

 

Bref, un livre conçu et structuré pour que la culture ne soit pas synonyme de minorités. Cela peut atteindre toutes les personnes ayant des préoccupations culturelles et artistiques, mais aussi qu'il est valable et suggestif pour ceux qui optent pour des promenades et des excursions dans un environnement naturel ou urbain.

 

Eugeni Osácar Marzal

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens