Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 10:46
Conférence de presse de L.Aliot - La galette - Conf de p(a)resse avec Ménard - Affiche du Pays catalan
Conférence de presse de L.Aliot - La galette - Conf de p(a)resse avec Ménard - Affiche du Pays catalan
Conférence de presse de L.Aliot - La galette - Conf de p(a)resse avec Ménard - Affiche du Pays catalan
Conférence de presse de L.Aliot - La galette - Conf de p(a)resse avec Ménard - Affiche du Pays catalan

Conférence de presse de L.Aliot - La galette - Conf de p(a)resse avec Ménard - Affiche du Pays catalan

Conférence de pAresse de L. Aliot -

 

La galette - Conf de presse avec Ménard - Affiche du Pays catalan

 

J'ai pu entrer dans son local bourgeois de la rue Mailly, bien que censuré, bloqué (sur FB, twitter...voir ce blog) par ce LOUP qui veut "prendre" notre ville...

Grâce à la complicité de mon dentiste qui opère au-dessus de l'appartement aliotesque, j'ai pu me faufiler entre les sbires et les militants fanatiques du beau candidat à la mairie...

 

J'aurais mieux fait de rester dans mon donjon : la presse venue en masse pour retranscrire le discours, le stylo sur la couture, a pu apprendre que Lou se représentait, après son échec de 2014. Il persévère en croyant à la victoire, avançant masqué (il aurait pu, cette fois, se déguiser en père Noël, ça aurait fait oublier le pénitent dont le voile intégral ne peut assurer une médiatiatisation satisfaisante...), et avançant ses pions :

 

-ne pas endetter la ville : c'est ce qu'a fait Pujol, malgré ses frasques, ses restaus, ses soirées au Paradise, ses voyages africains...

 

-pour la sécurité, atteindre le chiffre de 200 policiers municipaux. Il ne sait pas que la sécurité est du ressort de l'Etat...La ville, au lieu de penser à la répression (exemple ménardien à Béziers) doit faire de la prévention (médiateurs de rues, éducateurs de centres sociaux, aides-auxiliaires de quartiers...) et s'occuper d'éducation, de pédagogie, de dialogue citoyen, de débats incessants au coeur des quartiers...

 

Donc, ce fut creux, du vent, un événement pour avoir un papier et des images. On a l'impression que le programme n'accouche pas et qu'il va faire du "copié-collé", l'Aliot du village de l'Ariège.

Et ses colistiers, ils sont où, ces fantômes ..? Ils savent comment les villes tenues par des frontistes et autres rassembleurs des peurs et des rumeurs ont évolué : censures diverses, fin des subventions aux associations proches de la gauche ou "déviantes" (LGBT...)...

à suivre...

 

Maintenant je vais courir à sa galette; déguisé en Maréchal, il ne me reconnaîtra pas...

 

JPB

Communiqué de presse - 04 Janvier 2020.

L’EXTRÊME DROITE MÉPRISE LES CATALANS

 

Hier le candidat du Rassemblement National Louis Aliot tenait une conférence de presse à Perpignan. C’était dans son siège bourgeois et inaccessible puisqu’au fond d’une cour et au premier étage d’un hôtel particulier. Le château de Montretout de son ex-belle famille des Le Pen devait très certainement lui manquer...

 

Nous aurions aimé débattre de fond, de projet et d’équipe, mais ce fut malheureusement impossible car les 30 minutes d’entretien résonnaient aussi creux que son luxueux et désertique siège de campagne.

Cependant, un détail symbolique ne nous a pas échappé. Derrière sa grande table de bureau vide où il siégeait seul, assis sur une chaise «Crystal», une grande pancarte avec sa photo et deux drapeaux: le drapeau français et un drapeau catalan, peut-être celui de Foix- clin d’œil à ses origines ?

En effet, le prétendant à la mairie de «la fidelíssima vila de Perpinyà» ne connaît pas celui de Perpignan puisqu’il n’arbore que 3 bandes rouges au lieu de 4 et 3 bandes jaunes au lieu de 5. Notons qu’il n’y a pas d’erreur sur le drapeau français.

 

Le représentant de l’extrême-droite perpignanaise méconnaît la culture du Pays Catalan et ne parle pas cette langue qui lui semble étrangère, comme il le fit remarquer lors d’une session d’un Conseil Municipal de 2018 où il demanda au maire Jean-Marc Pujol - qui accepta sa demande - de faire taire l’élu Brice Lafontaine tentant de conclure une de ses interventions en catalan !

 

Après deux mandats avec J.-M. Pujol folklorisant tout

ce qui touche à la catalanité, allons-nous en passer un avec un maire du Rassemblement National méprisant les Catalans ? Nous ne le souhaitons pas! Oui au Pays Catalan s’engage à faire bouger les lignes et présentera prochainement son programme pour faire de Perpignan une capitale régionale, avec notamment la généralisation des écoles bilingues français/catalan.

 

Le seul vote catalan et Pour Perpignan, Per Perpinyà,

c’est Romain Grau !

#OPCat #PourPerpignan

 

www.ouiaupayscatalan.com

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens