Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 10:54
Rêve d'amour - L'année commence mal...

Rêve d'amour

 

Bien sûr ce pourrait être un air de Liszt...Ce fut, après bien des déceptions, l'espoir d'une passion...

 

Julien aimait la jeunesse d'Eve, sa volonté, son courage, face à de multiples problèmes, et à une sournoise maladie...

 

Pendant trois mois, elle est venue partager des moments joyeux, un apéritif, un repas en fin d'après-midi... Parfois, elle s'installait dans la nuit de Julien, deux ou trois fois par mois : c'était, certes, bien peu, et, de plus, elle partait au très petit matin...

Comme si elle s'ennuyait dans ses draps... Elle avait sans doute des tas d'affaires à régler...Elle avait mieux ailleurs, aussi, peut-être...

 

La famille, les amis, un compagnon, bien des gens l'accaparaient et elle répondait à Julien quand elle trouvait un créneau, mais souvent ne répondait pas à sa promesse. Difficile de faire confiance à une femme qui n'a pas de parole... Qui cache bien des choses, et semble avoir une double ou triple vie...

 

Peu à peu, elle ne répondait plus à son désir de la voir. Le silence, l'indifférence ou un mépris incompréhensible la tenaient dans la distance, l'oubli...

Si Julien lui envoyait un message rageur, elle ne répondait pas, ou à côté. Ne voulait pas s'expliquer, comme si c'était trop compliqué...Ses problèmes, et la santé, sans doute, la mettaient dans cet état et son refus de donner des raisons...

 

Des raisons, excuses ou prétextes, elle en inventa mille, sa mère, sa fille, son chien, la banque, l'avocat, aller à Gérone, à Barcelone, régler un problème d'argent...

 

C'était sans doute vrai. Mais la vraie vérité était qu'elle n'avait pas envie de venir auprès de Julien; elle allait chez les uns et les autres, préférait dormir seule ou avec son compagnon, qu'elle disait avoir quitté, mais qu'elle fréquentait encore, pas estime, pour un sentiment qui les reliait, pour l'argent ou sa voiture, aussi, sans doute...

 

L'année s'achevait et leur relation s'épuisait. Occupée par sa famille, elle ne trouva pas dix minutes pour venir le voir, lui dire un mot doux, et ses messages étaient sans tendresse, froids, laconiques, secs...

Julien resta seul pour Noël, les 24 et 25 décembre : cette solitude extrême, c'était la première fois qu'il la vivait; une ancienne compagne, même accaparée par les fêtes, acceptait une rencontre, une courte balade au soleil de l'hiver...

 

Enfin, Eve ne se manifesta plus, ne répondit pas à la proposition de Julien de faire un réveillon, ou de partir 2/3 jours sur la côte catalane...

 

Les plus beaux rêves ont une fin, et la fin d'une année demeure le moment propice pour leur mort...

 

JPBo

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens