Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 07:56
PERPIGNAN LA BIGOTE : UNE IMAGE RÉTROGRADE QUI EMPÊCHE LA MODERNITÉ DE LA VILLE
PERPIGNAN LA BIGOTE : UNE IMAGE RÉTROGRADE QUI EMPÊCHE LA MODERNITÉ DE LA VILLE
PERPIGNAN LA BIGOTE : UNE IMAGE RÉTROGRADE QUI EMPÊCHE LA MODERNITÉ DE LA VILLE
PERPIGNAN LA BIGOTE : UNE IMAGE RÉTROGRADE QUI EMPÊCHE LA MODERNITÉ DE LA VILLE
PERPIGNAN LA BIGOTE : UNE IMAGE RÉTROGRADE QUI EMPÊCHE LA MODERNITÉ DE LA VILLE

PERPIGNAN LA BIGOTE : UNE IMAGE RÉTROGRADE QUI EMPÊCHE LA MODERNITÉ DE LA VILLE

 

   C'EST UN DRÔLE DE TÉLESCOPAGE : je viens de publier un nouveau livre -morceaux de mémoire, textes d'époques et de genres divers : Cinémoi, "mon ciné à moi"- et la couverture représente la place Gambetta et la Cathédrale Saint-Jean. La photo n'est pas pour célébrer le catholicisme, mais pour dire que je suis né tout près, au 9 de la rue St-Jean.

 

Jean, Saint-Jean, le baptiseur et l'agneau pascal, et moi, Jean-P., baptisé là, ayant fait sa solennelle communion en cette cathédrale, ayant participé à une messe pour les obsèques de ma mère… mais depuis longtemps, depuis l'inutile catéchisme (lire une partie de mon autobio : L'infini de l'enfance, Cap Béar éditeur), devenu mécréant, laïcard, libertaire déçu de la gôche, des gauches…

 

Alors, le visuel de la mairie, on n'est pas étonné. Partout où il est élu, le RN entre dans le moule de la "culture" locale - en Provence, par exemple- déclinant le passé glorieux, le félibrige, les traditions, les costumes locaux, la célébration de la civilisation judéo (pas trop !) chrétienne (surtout catho )…

 

L. Aliot avait commencé à diviser les citoyens, à accentuer "l'archipel des communautés" en allant dans les pas christino-troubles de l'ancien maire (la crèche dans la mairie, la célébration de l'OAS, le drapeau en berne…), en n'appliquant pas la laïcité et les lois et décrets de la République (ouverture des musées, critique du couvre-feu…). Non légaliste, provocateur, ce maire religieux ne peut que choquer les nombreux citoyens juifs, musulmans, protestants…et bien sûr les "esprits forts", les libres penseurs, les libertins de l'intelligence…

 

   Le blason révèle est une image pieuse exprimant la "lumière" (soleil, capteurs solaires, Odeillo…) mais pas Les Lumières, issues du XVIII° siècle : Aliot est l'anti-Diderot ! Sa culture ignore l'Encyclopédie...

 

Ce visuel, d'une pauvreté graphiste et intellectuelle rare, accumulant les poncifs, mêle aussi le personnage religieux et le paysan, le paganisme, le personnage populaire, le vieux berger, descendant de sa montagne pour créer une ville : Père Pigne est représenté à l'entrée du Palais des Rois de Majorque à Perpignan.

 

   Même si la "catalanité" n'est pas affirmé de façon nationaliste, les nombreux Cathos de Perpignan pourront accepter cette icône, de même qu'une Catalogne, vivant au rythme des fêtes chrétiennes, avec l'onction des partis de droite extrême ou pas (Vox, Opus Dei) et de la gauche, indépendantiste, souvent réactionnaire, à l'image du parti de Puigdemont…

 

Ite misa est. Amen. La messe est dite. Que Perpignan la bigote enterre Perpinya la catalane… Loin d'une Barcelona, qui, malgré son enracinement catholique, a su, depuis longtemps, s'inventer la modernité de son temps…

 

JP.Bonnel

 

- - - Point de vue de la ville

Ville de Perpignan a changé sa photo de profil : 

 NOUVELLE IDENTITÉ VISUELLE POUR LA VILLE DE PERPIGNAN 

Perpignan, ville méditerranéenne ancrée dans son identité catalane, enracinée dans son Roussillon historique et pleinement française ! 

Le blason rappelle l’histoire de notre ville, son identité catalane par ses couleurs, sa culture et ses traditions notamment par la présence de Saint Jean Baptiste qui est fêté tous les 24 juin avec la flamme du Canigo qui finit son parcours ici à Perpignan à l’occasion du solstice d’été. 

On voit donc bien que c’est la Lumière qui est l’élément majeur, central qui fonde  Perpignan et ceci depuis des siècles. Une tradition séculaire reconnue par tous et ceci bien au-delà des croyances particulières qui appartiennent à chacun. 

 

Perpignan est cette ville rayonnante que nous célébrons à travers ce nouveau logo modernisé, enraciné qui retrouve son identité tutélaire.

La catalanité de Perpignan est une évidence que nous vivons tous d’ailleurs quotidiennement et librement aussi selon les sensibilités de chacun. Par exemple, en faisant apprendre ou non la langue catalane à ses enfants, en célébrant la Sant Jordi, la fête de la rose et du livre… cette catalanité s’inscrit d’ailleurs dans la République française et ceci sans ambiguïté.

 

En revanche, et ceci est particulièrement vrai dans cette période si difficile que nous vivons avec la crise sanitaire, il nous appartient aujourd’hui de redonner à Perpignan tout son éclat, toute la lumière dont elle est en réalité porteuse depuis sa fondation. 

Perpignan est une ville solaire, une ville de la Méditerranée aussi, cette Méditerranée  célébrée par les écrivains mais aussi les artistes et les peintres en particulier. 

Ville de Lumière, ville rayonnante, elle est naturellement une ville d’art. 

La lumière est synonyme de beauté, de grâce mais aussi de transcendance. La Lumière invite l’homme à se dépasser, à surmonter les obstacles. La Lumière est une énergie.

Cette Lumière que Perpignan porte engage aussi notre responsabilité. La Lumière est faite pour être transmise. Nous avons aujourd’hui cette responsabilité en redressant cette ville de Perpignan, en redonnant confiance à tous les Perpignanais, en donnant à chacun les moyens de trouver sa place.

 

* Louis Aliot a justifié le choix de ce logo :

 "La catalanité de Perpignan est une évidence que nous vivons tous d'ailleurs quotidiennement et librement selon les sensibilités de chacun. Elle s'inscrit dans la République française et ceci sans ambiguïté". 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Tout "radiant" qu'elle s'affiche, la ville semble plutôt éteinte, et renoue avec une bigoterie d'ancien régime. C'est bien triste et assez loin des principes de la République laïque.
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens