Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 08:07
Qui c'est, le type à la droite de Le Pen, et qui chante la Marseillaise..?

Qui c'est, le type à la droite de Le Pen, et qui chante la Marseillaise..?

La voix de Louis Aliot

 

La présence d'une voix si faible dans un homme fort a de quoi surprendre...

 

Le maire de Perpignan est doté d'une voix aigüe, presque criarde, quasi éraillée. Par change, un accent du Midi, venu de l'Ariège natale, rend plus chantante une intonation désagréable qui ne convient pas à un homme public, politique. A un homme de pouvoir qui, en raison de la faille vocale, n'a pas vocation à investir un poste plus important, président de Région, Ministre...

 

En effet, pour affirmer sa puissance et ses convictions, faire trembler le bon peuple tout en le sécurisant, il faut la voix de stentor d'un Hitler ou l'éructation d'un Mélanchon, criant à tue-tête : "Je suis la République !"

 

Il faut la voix grave d'un Mitterrand lançant à Chirac, lors du débat télévisé, un méprisant "M. Le Premier ministre." Il gagna là l'élection, par le ton grave d'un puissant, comme Hollande vainquit grâce à une figure de style, la célèbre anaphore "Moi, Président..."

 

AliotE (c'est ainsi qu'on prononce son nom dans l'Ariège, en articulant la consonne finale, affublée d'un E clandestin !), n'est pas un orateur, et il ne force pas la voix, car il ne peut pas, ou il l'a peut-être rendue fluette, presque muette, comme la voyelle finale presque inaudible de son patronyme, pour se dédiaboliser encore plus...

 

Tout en levant le menton pour causer sécurité et accuser l'Etat de laxisme, Aliot demeure faiblard, il n'est pas digne des vociférations haineuses de son ex-beau-père virtuel : il est peu sûr de lui car, élu dans un contexte de pandémie et d'abstention, par moins d'un quart des inscrits perpignanais, il est encore en quête de voix, pour affirmer son pouvoir et aller plus loin, plus haut... Louis est encore trop Loulou, pas assez méchant, trop séducteur, pas assez conquérant et vainqueur...

 

Pour chanter plus haut et plus juste le chant national, il doit travailler ses cordes vocales, varier son intonation, insister sur les mots essentiels, parler plus fort... A-t-il peur d'apparaître comme un politicien trop machiavélique..? Redoute-t-il d'être qualifié de fasciste s'il hausse le ton..? 

Il a tort, car, avec sa voix de fausset, on pense que cet homme est faux...

 

C'est la "vox populi" qui décidera s'il faut lui donner plus de voix. Et s'il échoue, elle le rendra muet, la voix citoyenne, et les médias qui aiment tant l'inviter et lui donner la parole, lui couperont, pour toujours, le sifflet..!

 

J.P.Bonnel 

21 avril 2021

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens